• Description
  • Programmes
  • Contact

Secteurs : Agriculture - Pêche, Commerce, Coop. & Développement, Développement local, Economie - Finances, Innovation, Mesures PME

Bénéficiaires : Associations, Autorités locales et régionales, ONG de Développement, Organisations de la société civile, Organisations Internationales, Universités

Régions : Afrique-Caraibes-Pacifique, Pays en développement, Union européenne

Catégorie : Appel à propositions

Références :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Info complémentaire régions :

* Les Bénéficiaires doivent être établis en Éthiopie, dans un autre pays ACP, dans un État membre de l’Union européenne ou dans tout autre pays membre de l’OCDE dans le cas de contrats exécutés dans les pays les moins avancés ou les pays très endettés, tels qu’ils figurent sur la liste des bénéficiaires de l’APD

* Les actions doivent avoir lieu en Éthiopie, et en particulier dans les régions suivantes : Nord : Amhara et Tigré ; Sud : Oromia, Sidama et SNNPR.

Montant :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Responsable : Commission européenne

Utile :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Contact :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Conseil :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Amorce :

ACP – Soutien à l’entreprenariat et à la création de micro- et moyennes entreprises (MSMES) (pépinières d’entreprises dans le secteur agroalimentaire et le secteur agrotechnique hybride en Éthiopie) – 2021
Fonds pour : encourager la création d’emplois décents et de moyens de subsistance durables en Éthiopie

Priorités et actions financées :

Objectifs
* Améliorer l’accès au marché et les chaînes de valeur dans les secteurs de l’agroalimentaire et des technologies agricoles hybrides (start-ups liées aux technologies fournissant des services au secteur agricole), en soutenant les start-ups à fort potentiel avec une approche innovante pour répondre aux besoins du marché

Priorités
* Le développement et la mise en œuvre du cadre d’intervention ONE concernant l’incubation d’entreprises qui peut à la fois libérer le potentiel de l’agro-industrie et fournir les outils nécessaires pour que les agro-entrepreneurs soient soutenus tout au long de leur parcours entrepreneurial. Le candidat retenu devra aborder et mettre en œuvre l’ensemble des QUATRE composantes suivantes :
COMPOSANTE 1 : Programme de développement des capacités des incubateurs
COMPOSANTE 2 : Création de deux nouveaux incubateurs hybrides agribusiness / agri-tech axés sur la chaîne de valeur agricole de bout en bout
COMPOSANTE 3 : Mécanisme de financement de la pré-incubation, de l’incubation et de la post-incubation
COMPOSANTE 4 : Composante transversale – visibilité, communication et programme d’apprentissage de fond

Parmi les actions financées
* Évaluation comparative des cadres politiques et réglementaires pour la promotion de l’esprit d’entreprise, de l’innovation et des écosystèmes d’incubation/démarrage de certains pays africains afin de produire des recommandations politiques en amont et des enseignements tirés ;
* Soutenir des visites d’échange régionales (peer-to-peer), avec les pays africains concernés, afin de tirer profit de leurs expériences sur le soutien public aux écosystèmes d’incubation (y compris les systèmes de certification publique ou des procédures similaires) ;
* De vastes processus de consultation au niveau national, avec la participation de tous les acteurs publics et privés concernés, y compris les acteurs académiques/universitaires, qui serviront de base à l’élaboration du paquet législatif national ;
* Diagnostic et évaluation des besoins des incubateurs et des organisations connexes ;
* Conception d’un programme de développement des capacités pour renforcer les services destinés à l’agro-industrie ;
* Création d’un programme standardisé pour les incubateurs afin de soutenir les clients de l’agribusiness et de l’agrotechnologie ;
*Formation du personnel des incubateurs, gestion et formation des formateurs des incubateurs ;
* Cartographie et mise en réseau des différents acteurs de l’écosystème de la pré-incubation, de l’incubation et de la post-incubation dans le pays ;
* Conception et mise en place d’une communauté virtuelle nationale ou d’une plate-forme numérique pour le soutien aux entreprises : présentation et promotion de la valeur ajoutée de l’incubation, des phases d’incubation/accélération et des acteurs impliqués dans les différentes niches de l’écosystème d’incubation ;
* Mise à disposition de capital d’amorçage (subvention de contrepartie) pour les plans d’affaires des entrepreneurs les plus prometteurs ;
* Développement d’un « paquet d’accélération », comprenant un prêt de contrepartie ou une garantie, pour les start-ups les plus prometteuses ;
* un soutien spécifique pour préparer les incubateurs à s’engager avec les investisseurs ;
* Conception et mise en œuvre de mesures de formation et de soutien spécifiques pour les incubateurs innovants à haut potentiel à tous les stades de l’incubation (avant, pendant et après l’incubation).

Informations complémentaires
* Cet appel à propositions est un appel à propositions restreint. Dans un premier temps, seules les notes conceptuelles seront évaluées

* Durée initiale de l’action : 48 mois

* Éligibilité :
– Être une personne morale ;
– Être à but non lucratif ;
– Être un type d’organisation spécifique tel que : organisation non gouvernementale, opérateur du secteur public, autorité locale, organisation internationale (intergouvernementale) telle que définie par l’article 156 du règlement financier de l’UE ;
– Être établi en Éthiopie, dans un autre pays ACP, dans un État membre de l’Union européenne ou dans tout autre pays membre de l’OCDE dans le cas de contrats exécutés dans les pays les moins avancés ou les pays très endettés, tels qu’ils figurent sur la liste des bénéficiaires de l’APD et
– être directement responsable de la préparation et de la gestion de l’action avec le(s) codemandeur(s) et la (les) entité(s) affiliée(s), sans agir en tant qu’intermédiaire
– Peut être des établissements d’enseignement supérieur ;
– Les co-candidats doivent satisfaire aux critères d’éligibilité applicables au candidat principal lui-même

– Les actions doivent avoir lieu en Éthiopie, et en particulier dans les régions suivantes : Nord : Amhara et Tigré ; Sud : Oromia, Sidama et SNNPR.