• Description
  • Programmes
  • Contact

Secteurs : Commerce

Bénéficiaires : Agences Chambres, Grandes entreprises, PME

Régions : Asie, Union européenne

Catégorie : Appel à propositions

Références :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Montant :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Linkedin:

WE Funding – Asia Central Invest – Stimuler…
Fonds pour : Stimuler les investissements, le développement du secteur privé et la diversification économique en Asie centrale, en encourageant la croissance et l’expansion des PME
Principaux bénéficiaires : chambres de commerce, associations commerciales, industrielles et professionnelles sectorielles

Utile :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Contact :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Conseil :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Amorce :

Fonds pour : Stimuler les investissements, le développement du secteur privé et la diversification économique en Asie centrale, en encourageant la croissance et l’expansion des PME
Principaux bénéficiaires : chambres de commerce, associations commerciales, industrielles et professionnelles sectorielles

Priorités et actions financées :

Objectifs
* Stimuler les investissements, le développement du secteur privé et la diversification économique de l’AC, en encourageant la croissance et l’expansion des micros, petites et moyennes entreprises (MPME) ;
* Renforcer le rôle et les compétences des organisations intermédiaires d’affaires d’Asie centrale, notamment leur capacité à soutenir et à offrir des services aux MPME et à influencer les politiques en leur faveur, afin d’accroître leur compétitivité sur les marchés nationaux et internationaux ;
* Renforcer les capacités professionnelles des entrepreneurs et des demandeurs d’emploi, hommes et femmes, afin de stimuler la création d’emplois et le développement des MPME

Priorités
* Actions axées sur le soutien à l’accès des PME-PMI au financement :
– Initiatives de littérature financière : formation sur la gestion financière et la comptabilité ; formation sur la façon de présenter une demande de prêt bancaire ;
– Instruments financiers impliquant les banques : soutenir l’utilisation des systèmes de garantie de crédit ; soutenir l’accès des PME aux organismes publics qui fournissent des produits financiers aux PME ;
– Instruments financiers alternatifs : soutenir l’utilisation d’instruments alternatifs disponibles localement tels que le financement de la chaîne d’approvisionnement (par exemple le financement des récépissés d’entrepôt, si disponible), les coopératives de crédit, le financement sur actif tel que le leasing ou l’affacturage, le capital investissement et le financement de démarrage ;
– Portefeuille de financement vert : aider les MPME à accéder au portefeuille de produits de financement vert disponibles localement ;
– Instruments soutenus par l’UE : transfert de connaissances sur les régimes de financement dans le cadre du mécanisme de mélange et de la facilité d’investissement pour l’Asie centrale (IFCA)
* Actions concernant les entreprises, la réglementation fiscale et l’économie informelle :
– Plaidoyer et sensibilisation : aider à renforcer les capacités des MPME et des IOB à représenter leurs intérêts et à s’impliquer activement dans le processus d’élaboration des politiques ;
– Procédures : fournir une formation, des conseils et des informations sur la réglementation des entreprises, les procédures et les interactions avec l’administration ; aider à plaider en faveur de mesures de simplification (enregistrement, licences) ; aider à traiter les procédures numérisées, le cas échéant ; soutenir et conseiller l’administration fiscale des MPME (par exemple, pré-remplissage, régimes des MPME) ;
– Formalisation des entreprises : aider les IOB à identifier les incitations possibles, les mesures et procédures de simplification, les mécanismes de lutte contre la corruption ; aider les IOB à plaider en leur faveur auprès du gouvernement.
* Actions axées sur la promotion du commerce intrarégional et international :
– Douanes : fourniture d’une formation visant à améliorer les capacités des MPME à comprendre et à exécuter le processus de dédouanement ; soutien aux IOB dans leur plaidoyer en faveur de la simplification et de la numérisation des procédures douanières ;
– Normes, marketing, logistique : renforcer les capacités d’exportation, y compris la connaissance des normes de produits pour les MPME et des marchés étrangers ; fournir aux MPME des services de marketing, de conseil et d’information spécifiques à l’exportation ; contribuer au développement des centres logistiques pour faciliter le commerce transfrontalier
* Actions axées sur le renforcement des capacités professionnelles des entrepreneurs et des demandeurs d’emploi, hommes et femmes, afin de stimuler la création d’emplois et le développement des MPME :
– Aider à développer les capacités des IOB à identifier, défendre et représenter les intérêts des MPME ;
– Appuyer les compétences et la structure de l’IOB afin d’offrir des activités de formation et de perfectionnement professionnel à ses membres ;
– Aider à fournir des connaissances managériales, entrepreneuriales et techniques aux MPME. Il peut s’agir de séminaires/activités de formation (gestion d’équipe, gestion financière, compétitivité de la chaîne de valeur, marketing, nouveaux modèles d’entreprise, économie circulaire et production durable), de conseils sur des sujets spécifiques (aider les MPME à s’intégrer dans les chaînes de valeur mondiales en répondant aux normes éthiques, sociales et environnementales, gestion du changement, certification des biens, responsabilité sociale des entreprises), de stages dans des entreprises européennes, accès au financement et innovation. Renforcer les capacités des demandeurs d’emploi, hommes et femmes

Parmi les actions financées
* Renforcement des capacités des IOB :
– Ateliers, formations ou de visites d’étude dans les domaines suivants : Développement institutionnel, plaidoyer, lobbying, compétences analytiques, promotion des investissements et des exportations, respect des normes sociales et environnementales, accès au financement vert, économie circulaire, production durable, énergies renouvelables et efficacité énergétique ;
* Renforcement des capacités des entrepreneurs, hommes et femmes :
– Séminaires/activités de formation (gestion d’équipe, gestion financière, compétitivité de la chaîne de valeur, marketing, nouveaux modèles d’entreprise, économie circulaire et production durable) ;
– Conseils sur des sujets spécifiques (aider les MPME à s’intégrer dans les chaînes de valeur mondiales en répondant aux normes éthiques, sociales et environnementales, gestion du changement, certification des biens, responsabilité sociale des entreprises), de stages dans des entreprises européennes, accès au financement et innovation 
* Renforcement des capacités des demandeurs d’emploi, hommes et femmes :
– Formation sur l’esprit d’entreprise (comment rédiger un plan d’entreprise, comment créer une entreprise, nouveaux modèles d’entreprise, économie circulaire, initiative de démarrage), sur l’emploi (formation au renforcement des connaissances et des compétences pratiques pour accéder au marché du travail), ainsi que l’aide aux jeunes et aux minorités 
* Visites mutuelles et échanges de personnel entre l’AC et les IOB européennes et au sein des pays de l’AC

Informations complémentaires
* Le présent appel à propositions est un appel à propositions restreint. En premier lieu, seules les notes succinctes seront évaluées.

* Durée initiale de l’action : entre 24 et 48 mois

* Eligibilité :
– Être une personne morale ;
– Être un type d’organisation spécifique tel que :
> Intermédiaires commerciaux représentant les MPME et promouvant le commerce et l’investissement entre l’Europe et l’Asie centrale (chambres de commerce, associations commerciales, industrielles et professionnelles sectorielles, organismes de réglementation et de promotion du commerce, investissement et activités commerciales, agences sectorielles travaillant avec les MPME, etc.) ;
> Les organismes publics (conseils d’investissement, les agences de promotion du commerce, etc.) au niveau régional et local, qui ne sont pas directement ou strictement liés aux gouvernements ;
– Être établi dans un État membre de l’UE ou dans d’autres pays éligibles au titre de l’ICD ou dans l’un des pays d’Asie centrale éligibles suivants : Kazakhstan, République kirghize, Tadjikistan, Turkménistan, Ouzbékistan

– Les partenariats doivent comprendre au moins une organisation d’un État membre de l’UE et au moins une organisation d’un pays d’Asie centrale 

– Les actions doivent avoir lieu dans les pays de l’Asie centrale suivants : Kazakhstan, République kirghize, Turkménistan, Ouzbékistan et Tadjikistan