• Description
  • Programmes
  • Contact

Secteurs : Citoyenneté européenne, Droits de l Homme, Education - Formation, Gestion publique, Information, Jeunesse, Justice - Securité, Santé

Bénéficiaires : Administrations Etats, Agences Chambres, Associations, Autorités locales et régionales, Centres de formation, Fédérations Syndicats, Grandes entreprises, ONG de Développement, Organisations Internationales, PME, Universités

Régions : Espace Economique Européen, Pays candidats, Union européenne

Catégorie : Appel à propositions

Références :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Info complémentaire régions :

États tiers éligibles : Islande, Serbie

Montant :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Linkedin:

WE Funding – DEC – Soutenir…
Fonds pour : Soutenir les projets visant à prévenir et combattre la violence sous toutes ses formes
Principaux bénéficiaires : Organismes publics, Organisations privées, Organisations internationales

Responsable : Commission Européenne

Utile :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Contact :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Amorce :

Fonds pour : Soutenir les projets visant à prévenir et combattre la violence sous toutes ses formes
Principaux bénéficiaires : Organismes publics, Organisations privées, Organisations internationales

Priorités et actions financées :

Objectif
* Prévenir et combattre toutes les formes de violence à l’égard des enfants, des adolescents et des femmes, ainsi que la violence à l’égard d’autres groupes à risque, en particulier les groupes à risque de violence dans les relations intimes, et protéger les victimes de cette violence (Daphné)

Priorités
* Prévenir et combattre la violence fondée sur le sexe :
– Prévention, protection et/ou soutien des victimes de violence domestique : Mettre l’accent sur la violence sexiste dans la sphère domestique, y compris les pratiques néfastes, conformément aux dispositions de la Convention du Conseil de l’Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique (Convention d’Istanbul) ;
– Protection et soutien aux victimes de la violence fondée sur le genre parmi les groupes particulièrement vulnérables : Mettre l’accent sur la protection et le soutien aux victimes adultes de ces violences, y compris la violence sexuelle, le viol, provenant de groupes particulièrement vulnérables, notamment les jeunes femmes, les personnes issues de l’immigration, les demandeurs d’asile, les réfugiés, les personnes LGBTI, les minorités ethniques (y compris les Roms), les femmes handicapées, les femmes vivant et/ou travaillant dans la rue, mais pas exclusivement ;
– Prévention du harcèlement sexuel et réponses au harcèlement sexuel : Mettre l’accent sur la prévention et les réponses au harcèlement sexuel, y compris le cyber-harcèlement. Les actions peuvent porter à la fois sur le harcèlement physique ou psychologique hors ligne et sur le harcèlement en ligne

* Prévenir et combattre la violence contre les enfants :
– Mettre l’accent sur l’Objectif du Développement Durable 16.2 (mettre fin aux sévices, à l’exploitation, à la traite et à toutes les formes de violence et de torture à l’égard des enfants) ;
– Renforcement des capacités par des praticiens experts dans le domaine, à l’intention des médecins en formation et en cours d’emploi (généralistes, dentistes, pédiatres, infirmiers, spécialistes des accidents et des urgences), des praticiens des services sociaux, de la police et du secteur éducatif (éducation et soins de la petite enfance, personnel enseignant et tout autre personnel scolaire/pédagogique), en vue de systématiser la prévention, la détection et l’identification solides et des réactions aux expériences négatives des enfants ;
– Renforcement des capacités par des experts praticiens dans le domaine des enquêteurs médico-légaux spécialisés pour les enfants victimes de violence, dans le but de systématiser la couverture nationale adéquate des enquêteurs légistes, afin de prévenir de nouveaux traumatismes pour les enfants victimes, de garantir un cheminement vers la thérapie et d’améliorer les poursuites judiciaires ;
– Renforcement des capacités par des praticiens experts dans ce domaine, à l’intention des praticiens stagiaires et des spécialistes en cours d’emploi qui fournissent des services thérapeutiques et des traitements fondés sur des données factuelles et tenant compte des traumatismes des enfants victimes de violence, dans le but de systématiser la couverture nationale des services thérapeutiques pour enfants victimes, en tenant compte des enfants individuels ainsi que des groupes d’enfants et des enfants en tant que groupe (par exemple dans les cas de victimisation massive ou de terrorisme)

Parmi les actions financées
* Activités de sensibilisation et d’autonomisation ;
* Activités de renforcement des capacités et formations pour les professionnels ;
* Conception et mise en oeuvre de protocoles, développement de méthodes et d’outils de travail ;
* Échange de bonnes pratiques et apprentissage mutuel

Informations complémentaires
* Cet appel à propositions est un appel à propositions ouvert

* Durée initiale de l’action : 24 mois

* Eligibilité
– Être une personne morale ;
– Être une entité publique ou privée ;
– Être : un organisme public, une organisation privée à but lucratif ou non lucratif, une organisation internationale ;
– Être établi sur le territoire d’un État membre de l’UE, en Islande ou en Serbie 

– Un partenariat composé d’au moins deux organisations doit être établi ;
– Les organisations privées à but lucratif doivent obligatoirement agir avec au moins un organisme public ou une organisation privée à but non lucratif ;
– Les partenariats peuvent être nationaux ou transnationaux