• Description
  • Programmes
  • Contact

Secteurs : Affaires sociales, Citoyenneté européenne, Droits de l Homme, Education - Formation, Gestion publique, Jeunesse, Justice - Securité

Bénéficiaires : Administrations Etats, Agences Chambres, Associations, Autorités locales et régionales, Centres de formation, Fédérations Syndicats, Grandes entreprises, ONG de Développement, Organisations Internationales, PME, Universités

Régions : Union européenne

Catégorie : Appel à propositions

Références :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Info complémentaire régions :

États tiers éligibles : Islande, Liechtenstein, Serbie

Montant :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Linkedin:

WE Funding – DEC – Améliorer…
Fonds pour : Améliorer les moyens de prévention et de lutte contre les formes graves de discrimination
Principaux bénéficiaires : Organismes publics, Organisations privées, Organisations internationales

Responsable : Commission Européenne

Utile :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Contact :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Amorce :

Fonds pour : Améliorer les moyens de prévention et de lutte contre les formes graves de discrimination
Principaux bénéficiaires : Organismes publics, Organisations privées, Organisations internationales

Priorités et actions financées :

Objectif
* Prévenir et combattre le racisme, la xénophobie, l’homophobie et toutes les autres formes d’intolérance

Priorités
* Prévenir et combattre le racisme, la xénophobie, l’homophobie et les autres formes d’intolérance :
– Mesures et initiatives concrètes pour prévenir et combattre les formes d’intolérance et leurs manifestations sur le terrain, en particulier les crimes et discours haineux ;
– Renforcer, soutenir et protéger les groupes, les communautés et les individus affectés par les manifestations d’intolérance, en particulier les crimes et les discours de haine ;
– Mesures visant à favoriser une meilleure compréhension et un meilleur dialogue entre les différents groupes et communautés, en s’appuyant également sur le rôle des dirigeants communautaires, des jeunes et des relais

* Surveiller, prévenir et contrer le discours haineux en ligne :
– Lutte contre les discours haineux en ligne sur les plates-formes sociales/entreprises Internet ;
– Prévenir le discours haineux en ligne ;
– Élaborer des récits alternatifs positifs en ligne pour contrer la haine

* Améliorer les réponses au racisme, à la xénophobie, à l’homophobie et à d’autres formes d’intolérance au niveau national :
– Renforcement des capacités des autorités nationales et renforcement de la coordination et de la coopération interinstitutionnelle pour améliorer les réponses au racisme, à la xénophobie, à l’homophobie et aux autres formes d’intolérance au niveau national ;
– Assurer une meilleure application sur le terrain de la législation sur les crimes et les discours haineux ;
– Améliorer les pratiques d’enregistrement et de collecte de données sur les crimes motivés par la haine au niveau national, en s’appuyant en particulier sur les travaux du groupe sur l’enregistrement et la collecte de données dirigé par l’Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne ;
– Améliorer le soutien aux victimes de crimes et de discours haineux, remédier au sous-signalement, instaurer un climat de confiance entre les communautés et les autorités publiques

Parmi les actions financées
* Pour la priorité 1 :
– Apprentissage mutuel et échange de bonnes pratiques ;
– Création de coalitions, renforcement des capacités et formation ;
– Autonomisation et soutien de la communauté et des victimes ;
– Dialogue inter-religieux et interculturel ;
– Actions de diffusion et de sensibilisation ;
– Développement d’outils, de pratiques et d’interventions concrets

* Pour la priorité 2 :
– Sensibilisation, promotion des compétences numériques et de la pensée critique, et éducation ;
– Outils de suivi, actions et campagnes multipartites, enregistrement des données, analyse des tendances, déclencheurs et panorama de la haine en ligne

* Pour la priorité 3 :
– Apprentissage mutuel et échange de bonnes pratiques entre les États membres ;
– Développement d’outils, de pratiques et d’interventions concrets pour améliorer les réponses à ces phénomènes, y compris, mais sans s’y limiter, les moyens du droit pénal ;
– Concevoir et mettre en œuvre des stratégies ou des plans d’action ;
– Activités de renforcement des capacités et de formation

Informations complémentaires
* Cet appel à propositions est un appel à propositions ouvert

* Durée initiale de l’action : 24 mois

* Eligibilité
– Être une personne morale ;
– Être une entité publique ou privée ; 
– Sont éligibles au titre des priorités 1 et 2 : des entités publiques ou des organisations privées, dûment établies dans l’un des pays participant au programme, ou des organisations internationales ;
– Sont éligibles au titre de la priorité 3 : les autorités publiques d’un des pays participant au Programme en tant que demandeur chef de file ; les entités publiques ou organisations privées dûment établies dans l’un des pays participant au Programme en tant que partenaires, ou organisation internationale ;
– Être établi sur le territoire d’un État membre de l’UE, en Islande, au Liechtenstein ou en Serbie ;

– Le demandeur doit obligatoirement agir avec au moins un co-demandeur ;
– Les organisations à but lucratif doivent obligatoirement agir avec au moins une entité publique ou une organisation privée à but non lucratif ;

– Les projets peuvent être nationaux ou transnationaux