• Description
  • Programmes
  • Contact

Secteurs : Affaires sociales, Droits de l Homme, Education - Formation, Gestion publique, Justice - Securité, Santé, Services

Bénéficiaires : Administrations Etats, Agences Chambres, Associations, Autorités locales et régionales, Centres de formation, Centres de recherche, Ecoles, Fédérations Syndicats, ONG de Développement, Universités

Régions : Union européenne

Catégorie : Appel à propositions

Références :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Montant :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Responsable : Commission européenne

Utile :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Contact :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Conseil :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Amorce :

Cet appel à propositions vise à permettre aux centres de réadaptation (nouveaux ou existants) établis dans l’Union européenne d’offrir aux victimes (citoyens européens et / ou migrants présents sur le territoire de l’Union) de la torture, une réadaptation aussi complète que possible en leur donnant ainsi les moyens pour reconstruire leur vie et retrouver leur dignité et à trouver leur rôle dans la société.

Priorités et actions financées :

Priorités
– 1. Fournir aux victimes l’accès à la réadaptation holistique comme le soutien multidisciplinaire, y y compris le traitement physique et psychothérapeutique, les services juridiques et de soutien socio-économique, en fournissant des fonds pour les coûts des centres de réadaptation pour les victimes de torture établis dans l’UE (nouveaux ou ceux qui existent déjà)
– 2. Soutenir le renforcement des capacités des centres de réadaptation établis dans l’UE par des activités de mise en réseau à l’intérieur et en dehors de l’UE, recherche, formation, développement d’outils communs, échange de bonnes pratiques, supervision par les pairs comme moyen de prévention des traumatismes vicariant
– 3. Soutenir les activités visant à l’autonomisation des victimes de la torture, en général, à soutenir les capacités d’intégration des victimes de la torture dans les pays de l’UE 
– 4. Soutenir les actions de sensibilisation visant à assurer que les États membres respectent le droit à la réadaptation tel que défini dans l’Observation générale n ° 3 de l’article 14 de la Convention contre la torture