• Description
  • Programmes
  • Contact

Secteurs : Emploi, Jeunesse

Bénéficiaires : Autorités locales et régionales, Centres de formation, PME

Régions : Espace Economique Européen, Union européenne

Catégorie : Appel à propositions

Références :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Info complémentaire régions :

EEE: Islande et Norvège

Montant :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Responsable : Commission européenne

Utile :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Contact :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Conseil :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Amorce :

Cet appel à propositions vise à aider les jeunes personnes, y compris les plus vulnérables, par exemple les jeunes gens au chômage ou peu qualifiés, à avoir un ancrage dans le marché du travail.

Priorités et actions financées :

Objectifs
– Soutenir le développement des actions pour le placement professionnel de jeunes citoyens de l’UE âgés de 18 à 35 ans dans un pays de l’UE, de l’AELE ou de l’EEE autres que leur pays de résidence et aider à lutter contre les obstacles à la mobilité. 

Priorités
– Chercheurs d’emploi et employeurs (les PME en particulier) sont les principaux groupes cibles
– Les sous-groupes vulnérables, en particulier les jeunes gens au chômage, y compris les chômeurs de longue durée

Parmi les actions financées
– Création de partenariats, impliquant autant que possible les différentes organisations du marché du travail traitant des domaines spécifiques de l’intégration au travail et le soutien aux chercheurs d’emploi (en particulier pour les plus vulnérables)
– Fourniture de services comprenant au moins des informations sur le marché du travail et une assistance avec des offres et des postes vacants, correspondant aux candidats et à la préparation du placement/recrutement dans les Etats membres couverts par l’action
– Fourniture de mesures de soutien et un soutien financier direct à la fois aux jeunes gens et aux employeurs (en particulier des PME)
– Développement de mesures de soutien après le placement (des services d’accueil et d’intégration) et d’autres soutiens sur mesure comme des packs d’entraînement 
– Tester la faisabilité des services et des mesures de soutien cités ci-dessus pour le placement des candidats en stage et/ou apprentissage dans un autre pays, étant donné la diversité (ou le manque) de cadres réglementaires au niveau national (notamment pour les stages sur le marché libre)