• Description
  • Programmes
  • Contact

Secteurs : Agriculture - Pêche

Bénéficiaires : Associations, Grandes entreprises, ONG de Développement, PME

Régions : Afrique-Caraibes-Pacifique, Union européenne

Catégorie : Appels à propositions

Références :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Montant :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Linkedin:

WE Funding – FED – Aider…
Fonds pour : Aider les opérateurs privés à accroître la qualité et la quantité des exportations de café et de cacao par le biais de bonnes pratiques de la chaîne de valeur agricole
Principaux bénéficiaires : opérateur privé ou organisation non gouvernementale

Responsable : Ministère des finances, de la planification et du développement économique de l'Ouganda

Utile :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Contact :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Conseil :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Amorce :

Fonds pour : Aider les opérateurs privés à accroître la qualité et la quantité des exportations de café et de cacao par le biais de bonnes pratiques de la chaîne de valeur agricole
Principaux bénéficiaires : opérateur privé ou organisation non gouvernementale

Priorités et actions financées :

Objectifs
* Contribuer au développement économique de la région de la CAE, y compris l’Ouganda, en augmentant la valeur des exportations agricoles extra- et intra-régionales, en mettant l’accent sur les exportations vers l’Union européenne et les autres pays ACP ;
* Aider les opérateurs privés à accroître la qualité et la quantité des exportations de café et de cacao grâce aux bonnes pratiques de la chaîne de valeur agricole

Priorités
* Chaînes de valeur du valorisation du café ;
* Chaînes de valeur du valorisation du cacao

Parmi les actions financées
* Aider les petits exploitants à acquérir des technologies, y compris des machines/équipements, afin d’améliorer la qualité exigée par les marchés d’exportation spécialisés, notamment l’UE et les autres pays ACP ;
* Aider les petits exploitants à adopter des systèmes et des pratiques plus résistants au climat, y compris de bonnes pratiques agricoles telles que la conservation des sols et de l’eau, le paillage, la taille, l’ombre, etc ;
* Mettre l’accent sur les groupes sensibles au genre et à la jeunesse, en vue d’aider les petits exploitants à regrouper les produits, la transformation, le stockage, le transport et la liaison avec les marchés et les institutions financières grâce à un programme de subventions de contrepartie ;
* Faciliter les investissements des opérateurs privés dans les équipements de manutention post-récolte, les équipements de transformation, de séchage, de nettoyage, de tri et de stockage des produits agricoles afin d’améliorer la qualité des produits des petits exploitants pour l’exportation vers l’UE et les pays ACP ;
* Promouvoir des activités visant à accroître la valeur ajoutée, telles que le développement de nouvelles marques et de nouveaux emballages, la mise à l’essai et la sensibilisation, la modernisation de la transformation (unités de transformation à petite échelle, introduction de nouvelles technologies peu coûteuses, écologiques et économes en ressources, etc 😉
* Développer des systèmes de traçabilité pour assurer l’originalité, l’authenticité et la durabilité des produits de qualité destinés aux marchés d’exportation ;
* Élaborer et mettre en œuvre des systèmes de certification pour les marchés de niche, tels que le café et le cacao durables et biologiques, y compris, le cas échéant, la promotion des systèmes d’indication géographique ;
* Soutenir l’accès à l’information sur le marché grâce à des technologies modernes et au développement de systèmes permettant d’améliorer les flux d’information sur le marché, tant pour les petits exploitants que pour les agrégateurs ;
* Améliorer les capacités d’exportation et les capacités commerciales des PME, y compris la formation/stratégie et le conseil en matière de gestion d’entreprise, de marketing, d’étiquetage et de marquage (y compris l’IG), les stratégies d’exportation et les transactions d’exportation, la gestion des risques de prix, la manutention après récolte, le conditionnement etc.

Informations complémentaires
* Le présent appel à propositions est un appel à propositions restreint. Dans un premier temps, seules les notes succinctes seront évaluées

* Durée initiale de l’action : entre 24 et 42 mois

* Eligibilité :
– Être une personne morale ;
– Etre un type spécifique d’organisation tel que : opérateur privé ou organisation non gouvernementale ;
– Être établies en Ouganda, dans l’UE et dans d’autres États ACP partenaires ;
– Démontrer et ou avoir vérifié des commandes d’exportation d’au moins 2,5 tonnes de café ou de cacao par an sur une période de trois ans ;
– Sont également admissibles : Opérateurs ayant une présence opérationnelle en Ouganda et Opérateurs ayant une joint-venture/partenariat avec une entité locale éligible en Ouganda

– Lorsque le demandeur chef de file n’est pas établi en Ouganda, il doit agir avec au moins un codemandeur établi en Ouganda ;
– En plus des catégories mentionnées, les personnes suivantes sont toutefois également éligibles en tant que co-demandeurs : Start-up enregistrées dans les chaînes de valeur du café et/ou du cacao

– Les actions doivent être menées en Ouganda