• Description
  • Programmes
  • Contact

Secteurs : Citoyenneté européenne, Coop. & Développement, Droits de l Homme, Humanitaire, Justice - Securité

Bénéficiaires : Associations

Régions : Amérique latine, Espace Economique Européen, Union européenne

Catégorie : Appel à propositions

Références :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Info complémentaire régions :

Amérique Latine : Colombie

Montant :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Linkedin:

WE Funding – EIDDH – Contribuer…
Fonds pour : Contribuer à la construction d’une société colombienne plus tolérante, pacifique et respectueuse des droits de l’Homme, en particulier des groupes les plus vulnérables en termes de genre, en raison de leur statut de victimes, de leur appartenance ethnique, du travail accompli et/ou de leur situation territoriale
Principaux bénéficiaires : OSC

Responsable : Commission européenne

Utile :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Contact :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Amorce :

Fonds pour : Contribuer à la construction d’une société colombienne plus tolérante, pacifique et respectueuse des droits de l’Homme, en particulier des groupes les plus vulnérables en termes de genre, en raison de leur statut de victimes, de leur appartenance ethnique, du travail accompli et/ou de leur situation territoriale
Principaux bénéficiaires : OSC

Priorités et actions financées :

Objectifs
* Contribuer à la construction d’une société colombienne plus tolérante, pacifique et respectueuse des droits de l’Homme, en particulier des groupes les plus vulnérables en termes de genre, en raison de leur statut de victimes, de leur appartenance ethnique, du travail accompli et/ou de leur situation territoriale ;
* Promouvoir des mécanismes d’articulation, de collaboration et de confiance avec l’État (au niveau national et/ou local) afin de favoriser et d’améliorer la prévention et la réponse rapide à la violence perpétrée contre les défenseurs des droits de l’Homme, les dirigeants sociaux et communautaires et les communautés qu’ils défendent ;
* Aider les défenseurs et les dirigeants à entreprendre, accompagner et/ou poursuivre les procédures judiciaires, les litiges et surmonter les traumatismes dans la recherche de la vérité, de la justice, de la réparation et de la garantie de non-répétition ;
* Mettre en œuvre des stratégies et des actions collectives et concrètes de protection et d’atténuation des risques pour les groupes soumis ou exposés à des menaces, à la stigmatisation, aux violations des droits de l’Homme, qui prennent en compte les spécificités (sous-)régionales et les formes d’organisation de l’action de chaque territoire

Priorités
* Promouvoir le rapprochement, le dialogue social, la gestion des conflits et le renforcement de la confiance entre les membres de la société civile colombienne et les organes gouvernementaux/institutionnels afin d’appliquer des stratégies efficaces de prévention et de protection ;
* Lutter contre l’impunité des violations des droits de l’Homme et des abus à tous les niveaux, notamment en renforçant les capacités de la société civile et des organismes publics compétents dans le cadre de leurs activités de suivi, de documentation, d’enquête, de signalement, de conseil, d’accompagnement juridique, de soutien à l’accès à la justice et à son exercice

Parmi les actions financées
* Fournir et/ou renforcer l’offre et/ou l’accès à l’assistance médicale et psychosociale nécessaire aux groupes ou communautés vulnérables ;
* Actions et initiatives pour la résolution non violente des conflits locaux, la promotion de la résolution des conflits à travers une culture de paix et de dialogue, l’identification d’exemples de la culture de la violence (la réponse violente aux conflits) à tous les niveaux de la société ;
* Soutien aux processus de renforcement de la confiance et aux alliances entre la société civile et les organismes publics (y compris les juges et les procureurs) ;
* Encourager les autorités locales et/ou nationales à agir face aux alertes précoces ;
* Plaidoyer en faveur de la participation des organismes publics compétents chargés de mettre en œuvre les politiques et normes locales ou nationales en matière de droits de l’homme dans la formulation et/ou la mise en œuvre des programmes, programmes et plans d’action publics ;
* Renforcer les capacités des groupes, communautés et mouvements vulnérables afin d’introduire des mesures qui renforcent l’autoprotection du groupe et sa capacité à combattre la stigmatisation ;
* Les stratégies de communication et de non-stigmatisation doivent viser une articulation optimale avec les organisations ou entités engagées dans ce domaine (gouvernement, médias, organismes de contrôle, plateformes, universités, etc.

Informations complémentaires
* Le présent appel à propositions est un appel à propositions restreint. En premier lieu, seules les notes succinctes seront évaluées

* Durée initiale de l’action : entre 24 et 36 mois

* Eligibilité :
– Être une personne morale ;
– Être à but non lucratif ;
– Être une organisation de la société civile ;
– Être établi en Colombie ou dans un État membre de l’Union européenne, ou dans un État membre de l’Espace économique européen ;
– Avoir au moins un co-demandeur établi en Colombie lorsque le demandeur chef de file est établi dans un État membre de l’Union européenne ou de l’Espace économique européen

– Si le demandeur est colombien, être légalement constitués au moins cinq ans avant la soumission de la proposition et avoir au moins trois ans d’expérience, dont une année d’expérience générale en gestion de projet et deux années d’expérience spécifique en Colombie dans les domaines techniques de l’action proposée ; 
– Si le demandeur est originaire de pays autres que la Colombie, être enregistrés ou constitués en société depuis au moins sept ans dans leur pays d’origine et être enregistrés depuis au moins deux ans en Colombie auprès des autorités ou organismes nationaux compétents avant la soumission de la proposition ;
– si le demandeur est originaire de pays autres que la Colombie, avoir au moins cinq ans d’expérience, dont trois ans d’expérience générale en gestion de projet et deux ans d’expérience spécifique en Colombie dans les domaines techniques de l’action proposée ; 

– Si le demandeur n’est pas colombien, la demande doit être soumise avec au moins un co-demandeur colombien

– Un maximum de deux co-demandeurs par proposition peut être soumis

– Les actions doivent être menées en Colombie