• Description
  • Programmes
  • Contact

Secteurs : Citoyenneté européenne, Droits de l Homme, Education - Formation, Jeunesse

Bénéficiaires : Administrations Etats, Associations, Autorités locales et régionales

Régions : Union européenne

Catégorie : Appel à propositions

Références :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Info complémentaire régions :

* Les pays suivants du programme Erasmus + sont éligibles :
– Les États membres de l’UE ;
– Les pays de l’Association européenne de libre-échange (AELE), qui font partie de l’Espace économique européen (EEE) : l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège ;
– Les pays candidats pour lesquels une stratégie de préadhésion a été établie, conformément aux principes généraux et aux conditions et modalités générales établis dans les accords-cadres conclus avec ces pays en vue de leur participation aux programmes de l’UE : Macédoine du Nord, République de Serbie et Turquie.

Montant :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Responsable : Agence exécutive Éducation, audiovisuel et culture

Utile :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Contact :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Conseil :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Amorce :

Erasmus+ – Ensemble pour la jeunesse européenne – 2020
Fonds pour : promouvoir la participation des jeunes à la vie civique européenne ainsi que les échanges transfrontaliers et les activités de mobilité

Priorités et actions financées :

Objectifs
* Création de réseaux promouvant des partenariats régionaux, à gérer en étroite collaboration avec des jeunes de toute l’Europe (pays du programme Erasmus+) ;
* Soutenir les initiatives d’au moins cinq organisations de jeunesse de cinq pays éligibles au programme Erasmus+ pour partager leurs idées sur l’UE, encourager une plus grande participation civique et contribuer à renforcer le sentiment de citoyenneté européenne.
* Soutenir la promotion et le développement d’une coopération plus structurée, en ligne et hors ligne, entre différentes organisations de jeunesse afin d’établir ou de renforcer des partenariats axés sur la solidarité et la participation démocratique de tous, dans un contexte où les structures socio-économiques sont bouleversées et conformément aux objectifs 3, 4 et 10 pour la jeunesse ;
* Soutenir les organisations de jeunesse engagées dans des initiatives visant à encourager les jeunes à participer au processus démocratique et à la société en organisant des formations, en mettant en évidence les points communs entre les jeunes Européens et en encourageant la discussion et le débat sur leur lien avec l’UE, ses valeurs et ses fondements démocratiques, notamment en donnant une voix significative aux jeunes dans le cadre du processus de relance de Covid-19 ;
* Promouvoir la participation des groupes de jeunes sous-représentés dans la politique, les organisations de jeunesse et d’autres organisations de la société civile en faisant participer les jeunes vulnérables et défavorisés sur le plan socio-économique ; trouver de nouveaux moyens de donner aux organisations de jeunesse les moyens de faire face à la crise de Covid-19 et à ses conséquences, en soutenant des méthodes innovantes de coopération et de création, de développement et de gestion de réseaux. À titre indicatif, cela pourrait inclure le renforcement de la collaboration entre les organisations de jeunesse dans un contexte numérique par et grâce à l’apprentissage non formel et à des modèles organisationnels comprenant des modes alternatifs d’échanges et d’aide mutuelle.

Priorités
* La promotion de l’objectif n° 3 de l’UE pour la jeunesse « Sociétés inclusives ».
* La promotion de l’objectif n° 4 de l’UE pour la jeunesse « Information et dialogue constructif ».
* La promotion de l’objectif n° 10 de l’UE pour la jeunesse « Une Europe durable et verte ».

Parmi les activités financées
* Activités de mobilité comprenant des échanges à grande échelle entre jeunes, y compris (mais pas exclusivement) la mise en réseau et les possibilités de formation non formelle ou informelle, le soutien et la préparation d’activités en ligne et le développement de projets par les jeunes ;
* Activités facilitant l’accès et la participation des jeunes aux activités politiques de l’UE les concernant ;
* Échanges d’expériences et de bonnes pratiques ; mise en réseau et partenariats avec d’autres organisations de jeunesse ; participation à des réunions, des séminaires ou des forums en ligne avec d’autres parties prenantes et/ou décideurs politiques, également en vue d’accroître l’impact des politiques sur les groupes, secteurs et/ou systèmes cibles ;
* Initiatives et événements pour le développement d’ONG européennes, d’organisations de la société civile et de réseaux à l’échelle de l’UE ;
* Activités de sensibilisation, d’information, de diffusion et de promotion (séminaires, ateliers, campagnes, réunions, débats publics, consultations, etc.) sur les priorités politiques de l’UE dans le domaine de la jeunesse.

Informations complémentaires
* Cet appel à propositions est un appel à propositions ouvert

* Durée initiale de l’action : entre 9 et 24 mois

* Éligibilité
– Les propositions peuvent être soumises par des candidats qui sont une organisation à but non lucratif travaillant dans le domaine de la jeunesse (ONG de jeunesse) établie dans un pays participant au programme Erasmus+.
– Les organisations suivantes peuvent prendre part aux propositions en tant que partenaires :
> Les organisations à but non lucratif (privées ou publiques) et les ONG (y compris les ONG européennes de jeunesse) travaillant dans le domaine de la jeunesse ;
> les autorités publiques (nationales, régionales, locales) établies dans un pays participant au programme Erasmus+.
– La composition minimale du partenariat pour cet appel est d’au moins 5 partenaires/organisations (y compris le candidat) de 5 pays différents éligibles pour la participation au programme Erasmus+. Les organisations candidates doivent démontrer leur capacité à assurer un bon équilibre géographique en termes de partenaires provenant de différentes parties des pays du programme Erasmus+. Cela signifie une répartition équilibrée des partenariats entre les pays éligibles où les partenaires proviennent de différentes régions d’Europe : Est, Ouest, Nord et Sud.
– Les pays suivants du programme Erasmus + sont éligibles :
> Les États membres de l’UE ;
> Les pays de l’Association européenne de libre-échange (AELE), qui font partie de l’Espace économique européen (EEE) : l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège ;
> Les pays candidats pour lesquels une stratégie de préadhésion a été établie, conformément aux principes généraux et aux conditions générales établis dans les accords-cadres conclus avec ces pays en vue de leur participation aux programmes de l’UE : Macédoine du Nord, République de Serbie et Turquie.