• Description
  • Programmes
  • Contact

Secteurs : Citoyenneté européenne, Education - Formation, Jeunesse

Bénéficiaires : Administrations Etats, Agences Chambres, Associations, Autorités locales et régionales, Centres de formation, Centres de recherche, Ecoles, Grandes entreprises, ONG de Développement, Organisations Internationales, PME, Universités

Régions : Espace Economique Européen, Pays candidats, Union européenne

Catégorie : Appel à propositions

Références :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Info complémentaire régions :

AELE/EEE : Islande, Liechtenstein, Norvège

Pays candidats : Turquie, ancienne République yougoslave de Macédoine

Montant :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Responsable : Commission européenne

Utile :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Contact :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Conseil :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Amorce :

Cet appel à propositions vise à identifier, à tester, développer et évaluer de nouvelles approches innovantes, dans le domaine de l’éducation, de la formation et de la jeunesse, qui possèdent le potentiel nécessaire pour être intégrées et apporter une contribution à l’amélioration des politiques en faveur de l’éducation et de la jeunesse.

Priorités et actions financées :

Objectifs
– Favoriser la coopération transnationale et l’apprentissage mutuel entre les autorités compétentes au plus haut niveau, afin de tester et d’améliorer les systèmes, structures et processus de mise en œuvre des politiques, avec un impact potentiellement important,
– Faciliter la collecte et l’analyse de données importantes, afin de permettre aux autorités publiques responsables d’évaluer et de surveiller la mise en œuvre de politiques innovantes
– Définir les principaux critères et conditions en vue de l’exécution et du suivi efficaces des politiques
– Faciliter la transférabilité et l’extensibilité

Priorités
* Dans les domaines de la jeunesse, de l’éducation et de la formation (15 000 000 euros)
– Augmenter le recrutement des meilleurs candidats dans le corps enseignant afin de développer un méthode alternative d’enseignement 
– Réduire les disparités dans l’apprentissage des étudiants provenant de milieux défavorisés 
– Améliorer la qualité de l’éducation par de nouvelles modalités d’apprentissage et par la sémantique 
– Promouvoir des enseignements et apprentissages collaboratifs et innovants 
– Inauguration d’infrastructures virtuelles et innovantes pour l’éducation des adultes et garantir l’accès à des opportunités d’apprentissage tout au long de la vie
– Améliorer la qualité et encourager l’excellence dans la formation technique et professionnelle 
– Réformer l’éducation supérieure pour la rendre plus diversifiée, réactive et compétitive 

* Dans le domaine de la jeunesse (2 000 000 euros)
– Utiliser la e-participation comme moyen d’augmenter les responsabilités sociales et la participation des jeunes dans la vie civile.

Parmi les actions financées
– Analyse des besoins, études, inventaire
– Activités de recherche,
– Activités de formation,
– Rédaction de rapport(s), de conclusions de projet, de recommandations stratégiques,
– Atelier(s)
– Conférences/séminaires
– Echanges/mobilités
– Tests concrets et évaluations d’approches innovantes au niveau local
– Actions de sensibilisation et de diffusion
– Actions visant à créer et à améliorer les réseaux, les échanges de bonnes pratiques
– Développement d’outils de technologies de l’information et de la communication ou de ressources d’apprentissage
– Développement d’autres productions intellectuelles