• Description
  • Programmes
  • Contact

Secteurs : Commerce, Coop. & Développement, Economie - Finances, Mesures PME

Bénéficiaires : Grandes entreprises

Régions : Afrique-Caraibes-Pacifique, Union européenne

Catégorie : Appel à propositions

Références :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Montant :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Linkedin:

WE Funding – FED – Contribuer…
Fonds pour : Contribuer à l’amélioration de la compétitivité et de la capacité d’exportation des petites, moyennes et micro-entreprises dans certaines chaînes de valeur pour une croissance durable et la création d’emplois
Principaux bénéficiaires : OSC, opérateurs du secteur privé, organismes publics, organisations internationales

Responsable : Commission européenne

Utile :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Contact :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Conseil :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Amorce :

Fonds pour : Contribuer à l’amélioration de la compétitivité et de la capacité d’exportation des petites, moyennes et micro-entreprises dans certaines chaînes de valeur pour une croissance durable et la création d’emplois
Principaux bénéficiaires : OSC, opérateurs du secteur privé, organismes publics, organisations internationales

Priorités et actions financées :

Objectifs
* Contribuer à l’amélioration de la compétitivité et de la capacité d’exportation des petites, moyennes et micro-entreprises (MPME) dans certaines chaînes de valeur pour une croissance durable et la création d’emplois ;
* Aider les organisations de soutien aux entreprises à améliorer la prestation de leurs services à leurs membres ;
* Soutenir certaines chaînes de valeur des MPME en vue d’améliorer la production et les performances à l’exportation

Priorités
* Focalisation sur les organisations de soutien aux entreprises :
– Renforcement de la capacité institutionnelle des ASF de s’acquitter de leur mandat qui consiste à offrir de meilleurs services de développement des entreprises à leurs membres et à renforcer le dialogue sur les politiques entre les secteurs public et privé ;
– Promotion des relations interentreprises et de l’accès aux marchés, des partenariats, de la collaboration en amont et en aval le long des chaînes de valeur, y compris les installations d’incubation d’entreprises, la promotion de la collaboration entre les institutions d’exportation, les organismes de promotion du commerce, les associations de produits et les institutions de contrôle et de certification de la qualité, notamment la promotion des relations commerciales entre entreprises officielles et privées ;
– Offrir de la formation aux membres, notamment sur l’entrepreneuriat et le développement des compétences

* Focalisation sur la chaîne de valeur :
– Amélioration de la capacité de production, de la qualité, de la durabilité économique, sociale et environnementale à travers les chaînes de valeur sélectionnées pour inclure les processus et technologies de production appropriés, l’assurance qualité, la conformité aux normes de qualité régionales et internationales, les réglementations et exigences de certification, la protection de l’environnement / économie verte, l’équité entre les sexes et les bonnes pratiques de travail ;
– S’attaquer aux contraintes de coordination pour faciliter les liens et la coopération entre les divers acteurs et étapes des chaînes de valeur (approvisionnement en intrants, production, transformation, commercialisation, distribution et vente aux utilisateurs finals) ;
– Faciliter et promouvoir l’accès au marché aux niveaux national, régional et international, y compris à l’Union européenne, dans les conditions favorables de l’APE intérimaire

Parmi les actions financées
* Renforcement des institutions et des capacités pour améliorer le dialogue politique ;
* Activités liées à l’engagement (par exemple, soutien financier et technique pour impliquer d’autres parties prenantes impliquées dans la formulation, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation des politiques économiques, commerciales et commerciales) ;
* Exécution d’une formation qui peut couvrir les méthodes de production de bonnes pratiques (production plus propre et à faible émission de carbone), la qualité, les normes, la certification, les mesures sanitaires et phytosanitaires (SPS), l’amélioration des connaissances en logistique d’exportation, le financement des exportations, le développement du commerce et l’accès au marché, la mobilisation des ressources ;
* Activités liées à la démonstration. Pour couvrir les foires commerciales pertinentes, les démonstrations sur le terrain, les visites d’apprentissage pratique, les expositions locales et internationales, les expositions et les foires internationales ;
* Relations interentreprises et activités d’accès aux marchés – Partenariats, collaboration en amont et en aval tout au long de la chaîne de valeur, y compris les installations d’incubation d’entreprises. Liens avec les associations de produits de base, les organismes de contrôle de la qualité, les organismes de certification et les groupements organisés et informels de chaînes de valeur, notamment en facilitant la collaboration avec les entreprises rurales ;
* Soutenir par des mesures qui favorisent le développement durable (agriculture intelligente, protection du climat et de l’environnement, y compris les principes de production verte et de création d’emplois, égalité des sexes, intégration du SIDA ;
* Intégrer les programmes en faveur des femmes et des jeunes à tous les niveaux d’une chaîne de valeur

Informations complémentaires
* Le présent appel à propositions est un appel à propositions restreint

* Durée initiale de l’action : entre 36 et 42 mois

* Eligibilité :
– Être une personne morale ;
– Etre un type d’organisation spécifique tel que : Organisations de la société civile, opérateurs du secteur privé et leurs associations, organismes publics et organisations internationales (intergouvernementales) ;
– Etre établi au Zimbabwe ou dans des pays éligibles au titre du FED ;
– Avoir démontré, au cours des trois dernières années, une capacité et une expérience de gestion d’actions dans le même secteur et d’une ampleur comparable à celle pour laquelle une subvention est demandée

– Le demandeur chef de file peut agir individuellement ou avec des co-demandeur(s)

– Des actions doivent être menées au Zimbabwe