• Description
  • Programmes
  • Contact

Secteurs : Agriculture - Pêche, Commerce, Coop. & Développement, Développement local

Bénéficiaires : Autorités locales et régionales, ONG de Développement, Organisations Internationales

Régions : Afrique-Caraibes-Pacifique, Espace Economique Européen, Union européenne

Catégorie : Appel à propositions

Références :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Montant :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Linkedin:

WE Funding – FED – Libérer…
Fonds pour : Libérer le potentiel des chaînes de valeur de l’horticulture, du café et du thé en Tanzanie
Principaux bénéficiaires : OSC, autorités locales, organisations internationales (intergouvernementales)

Responsable : Commission européenne

Utile :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Contact :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Conseil :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Amorce :

Fonds pour : Libérer le potentiel des chaînes de valeur de l’horticulture, du café et du thé en Tanzanie
Principaux bénéficiaires : OSC, autorités locales, organisations internationales (intergouvernementales)

Priorités et actions financées :

Objectif
* Libérer le potentiel des chaînes de valeur de l’horticulture, du café et du thé, accroître la valeur de produits sûrs et de qualité sur les marchés locaux, régionaux et internationaux, et promouvoir le développement du secteur privé et la création d’emplois

Priorités
* AGRI-CONNECT
– Améliorer les revenus et la nutrition des petits exploitants agricoles par des interventions ciblées sur la productivité et la production, l’efficacité des ressources, la diversité, la valeur ajoutée et la commercialisation locales à petite échelle et une agriculture respectueuse du climat et sensible à la nutrition ;
* MARK-UP
– Améliorer l’accès et le respect des normes volontaires de durabilité

Parmi les actions financées
* Lot 1, 2, 3, 4 :
– Formation de formateurs et d’écoles d’agriculture de terrain pour les agriculteurs sur les pratiques d’agriculture durable (Climate Smart Agriculture et GAP) ;
– Formation des agriculteurs à l’élaboration et à la gestion de leur propre système d’épargne et de crédit ;
– Établir des systèmes d’information sur les marchés et des liens avec les marchés ;
– Améliorer la connaissance du marché également par le biais des écoles paysannes de terrain et d’autres plates-formes, également pour soutenir la diversification de la production à des fins de revenu et de nutrition ;
– Faciliter le dialogue entre les acteurs locaux (AGL, associations paysannes, associations le long de la chaîne de valeur) et encourager leur agrégation ;
– Former les ménages au jardinage à domicile, à l’accès à des aliments riches en protéines, vitamines et minéraux (légumes secs, légumes à haute teneur en fer, volaille, fruits et semences à haute valeur nutritionnelle), aux pratiques de soins, au renforcement des capacités des acteurs locaux et au développement des groupes de soins ;
– Promotion des serres et des systèmes d’irrigation, tels que la micro-irrigation ;
– Soutien au commerce, au marketing et à la commercialisation

* Lot 5
– Activités visant à réduire les coûts de mise en conformité pour les petits exploitants agricoles ;
– Formation des producteurs et des acteurs de la chaîne de valeur aux normes volontaires de durabilité ;
– Formations sur les opportunités de niche de marché pour les produits tanzaniens de thé, de café et d’horticulture durables et « de marque » 

Informations complémentaires
* Il s’agit d’un appel à propositions restreint. Dans un premier temps, seules les notes conceptuelles seront évaluées

* Durée initiale de l’action : entre 36 et 48 mois

* Eligibilité :
– Être une personne morale ;
– Être à but non lucratif ;
– Être un type d’organisation spécifique tel que : OSC (y compris organisations non gouvernementales, coopératives, etc.) autorités locales, organisations internationales (intergouvernementales) ;
– Être établi dans un État membre de l’Union européenne ou de l’Espace économique européen, ou être en conformité avec les règles de nationalité et d’origine définies à l’article 20 de l’annexe IV de l’accord de partenariat ACP-UE ;
– Pour le demandeur chef de file uniquement : 
> avoir une expérience d’au moins cinq ans en rapport avec les types d’actions et d’activités éligibles au titre du présent appel et dans le domaine thématique de la subvention demandée ;
> avoir été actif au cours des cinq dernières années dans un pays ACP ;
> disposer de sources de financement stables et suffisantes démontrées par des ressources gérées au cours des cinq dernières années (2014, 2015, 2016, 2016, 2017, 2018) d’au moins 50% de la subvention demandée

– Les demandeurs chefs de file établis dans un pays autre que la Tanzanie doivent agir de concert avec un co-demandeur établi en Tanzanie

– Les actions doivent avoir lieu à :
> Lot 1 : Zanzibar (les interventions proposées doivent obligatoirement être à Unguja et à Pemba) ;
> Lot 2, 3, 4 : au moins deux ou plusieurs des régions suivantes : Iringa, Njombe, Mbeya, Songwe, Katavi, Ruvuma ;
> Lot 5 : National (les interventions proposées doivent être obligatoires sur le continent et à Zanzibar)