• Description
  • Programmes
  • Contact

Secteurs : Coop. & Développement, Développement local, Gestion publique, Services

Bénéficiaires : Administrations Etats, Associations

Régions : Afrique-Caraibes-Pacifique, Union européenne

Catégorie : Appel à propositions

Références :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Montant :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Linkedin:

WE Funding – EDF – Contribuer….
Fonds pour : Contribuer à une croissance durable et inclusive par une mobilisation accrue et une utilisation efficace des ressources intérieures
Principaux bénéficiaires : organisme à but non lucratif, haute institutition

Responsable : Commission européenne

Utile :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Contact :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Conseil :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Amorce :

Fonds pour : Contribuer à une croissance durable et inclusive par une mobilisation accrue et une utilisation efficace des ressources intérieures
Principaux bénéficiaires : organisme à but non lucratif, haute institutition

Priorités et actions financées :

Objectifs
* Contribuer à une croissance durable et inclusive par une mobilisation accrue et une utilisation efficace des ressources intérieures ;
* Améliorer les fonctions de contrôle de l’ordonnateur national et du CAC en matière de dépenses publiques grâce à une responsabilisation, une transparence et une efficacité accrues dans la gestion des ressources publiques.

Priorités
* Appui à la CCN
– La loi de 2016 sur l’audit public est opérationnelle et les parties prenantes sont sensibilisées ;
– La Direction de l’audit de l’administration locale a mis en place des dispositions en matière de personnel et d’organisation ;
– Le renforcement des capacités et la formation du personnel par le biais d’un échange de personnel avec les ISC européennes couvrant des tâches de contrôle spécialisées sont effectués.
* Appui à la CAC
– Amélioration de la détection, des enquêtes et de l’appui médico-légal dans les enquêtes de haut niveau et les poursuites dans les affaires de corruption ;
– Renforcement de la législation et des lignes directrices en matière de lutte contre la corruption dans les institutions publiques et privées ;
– Établissement et renforcement du réseau de collaborateurs au sein des organismes gouvernementaux concernés ;
– Prévention de la corruption dans les secteurs public et privé

Parmi les actions financées
* Lot 1
– Opérationnalisation de la loi n° 29 2016 sur l’audit public : sensibilisation de diverses parties prenantes, notamment les parlementaires, les médias, les audits, les organisations de la société civile et les partenaires coopérants ;
– Activités liées à la création et au développement de la Direction de l’audit de l’administration locale (chargée de l’audit des autorités locales) par l’accueil du personnel, l’achat de mobilier et de matériel (si nécessaire pour atteindre les objectifs) et le développement du système de gestion des ressources humaines ;
– Renforcement des capacités du personnel fourni par les ISC européennes par le biais d’un soutien institutionnel d’égal à égal du personnel de la CCN (y compris l’unité de l’équipe de projet). Ce renforcement des capacités couvrira un large éventail de questions d’audit et de domaines spécialisés, y compris la mise à jour des programmes de formation et la formation des formateurs en informatique, les audits, les audits de performance, les audits environnementaux, l’industrie extractive et les audits routiers et de travaux publics.
* Lot 2
– Appui aux fonctions d’enquête et de poursuite de la CAC (y compris les enquêtes de haut niveau) par la formation, le renforcement des capacités et l’acquisition de matériel de surveillance et d’autres équipements nécessaires pour l’Unité du renseignement. C’est ce qui devrait être l’objectif principal de l’appui institutionnel entre pairs pour la CAC ;
– Appui à la prévention de la corruption par le renforcement de la participation des médias et des campagnes de lutte contre la corruption, ainsi que par la formation du personnel de la CAC en tant que points focaux pour les organes représentatifs du secteur privé ;
– Renforcement de la législation et du cadre réglementaire relatifs à la corruption, ainsi que mise en place de lignes directrices en matière de législation/politique et révision des lois/du projet de règlement existant sur l’application de la loi ;
– Renforcer le réseau dans la chaîne de responsabilité en soutenant les liens de l’ACC avec les institutions gouvernementales qui luttent contre la corruption (par exemple, le CCN)

Informations complémentaires
* Le présent appel à propositions est un appel à propositions ouvert

* Durée initiale de l’action : entre 30 et 36 mois

* Éligibilité :
– Être une personne morale ;
– Être à but non lucratif ;
– Lot 1 : être une institution supérieure de contrôle d’un État membre de l’Union européenne ;
– Lot 2 : être une agence ou un organisme national de lutte contre la corruption d’un État membre de l’Union européenne ;
– Etre établi dans un Etat membre de l’Union européenne 

– Pour les co-candidats : Sont en outre également éligibles : les opérateurs du secteur public établis dans un État membre de l’Union européenne

– Les actions doivent avoir lieu en Zambie et/ou dans les États membres de l’Union européenne