• Description
  • Programmes
  • Contact

Secteurs : Agriculture - Pêche, Commerce, Développement local, Economie - Finances, Elargissement, Environnement, Mesures PME

Bénéficiaires : Associations, ONG de Développement, Organisations Internationales

Régions : Afrique-Caraibes-Pacifique, Union européenne

Catégorie : Appel à propositions

Références :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Montant :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Linkedin:

WE Funding – EDF – Réduire…
Fonds pour : Réduire la pauvreté, accroître les revenus et la résilience dans les zones rurales et améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle au Libéria
Principaux bénéficiaires : ONG, organisations internationales

Responsable : Commission européenne

Utile :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Contact :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Conseil :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Amorce :

Fonds pour : Réduire la pauvreté, accroître les revenus et la résilience dans les zones rurales et améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle au Libéria
Principaux bénéficiaires : ONG, organisations internationales

Priorités et actions financées :

Objectifs
* Réduire la pauvreté, accroître les revenus et la résistance aux chocs dans les zones rurales et améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle au Libéria

Priorités
* Lot 1 : Améliorer les moyens d’existence des petits exploitants agricoles et des autres acteurs de la chaîne de valeur du cacao et renforcer les capacités institutionnelles pour un secteur cacaoyer durable au Liberia
– Développement en aval de la chaîne de valeur du cacao, amélioration des systèmes de contrôle de la qualité et promotion de la certification du cacao ;
– Développement de meilleurs liens commerciaux pour le cacao produit de manière durable
* Lot 2 : Développer une chaîne de valeur de l’aquaculture compétitive, à forte intensité d’emplois, respectueuse de l’environnement et résiliente au climat
– Un environnement propice au développement du secteur privé et à l’investissement dans l’aquaculture ;
– Renforcement des capacités des petits aquaculteurs
* Lot 3 : Améliorer les moyens d’existence des petits pêcheurs, améliorer la gouvernance du secteur local et rendre opérationnelle la gestion durable de la pêche par les communautés
– Approches centrées sur les différentes fonctions potentielles des CMA (gouvernance locale, pouvoirs publics délégués, développement des affaires)

Parmi les actions financées
* Lot 1 :
– Améliorer l’accès au financement ; soutien au micro-crédit, aux petits prêts, au financement des PME, aux fonds renouvelables pour soutenir le développement de la chaîne de valeur du cacao en aval ;
– Soutenir la réforme de la réglementation pour promouvoir la production, la transformation et la commercialisation durables du cacao, en assurant la rentabilité des petits exploitants agricoles ;
– Développer des systèmes de contrôle de la qualité et une solide chaîne de contrôle pour la production, la transformation et la commercialisation de cacao de première qualité ;
– Améliorer la gouvernance des coopératives afin de faciliter l’accès au financement pour les coopératives
* Lot 2 :
– Formation des pisciculteurs et autres entrepreneurs, organisation d’écoles d’agriculture de terrain dans la chaîne de valeur de l’aquaculture ;
– Identification et/ou développement de modèles d’affaires, de systèmes et d’approches adaptés au contexte spécifique du Libéria pour assurer l’accès aux intrants des fermes piscicoles ;
– Faciliter le développement des marchés, notamment par des approches de marketing collectif ;
– Évaluer et mettre en place des mécanismes permettant d’améliorer l’accès au financement pour les aquaculteurs et les autres entrepreneurs de la chaîne de valeur de l’aquaculture, en particulier pour améliorer l’approvisionnement en intrants, en alevins et en aliments pour poissons
* Lot 3 :
– Évaluer et appuyer la création de nouvelles associations de gestion communautaire (CMA) ;
– Renforcer les fonctions des CMA (y compris les fonctions publiques locales) et les capacités organisationnelles et financières (gouvernance interne, mobilisation des ressources, etc.) ;
– Formation des représentants de l’AMC sur les questions de gestion et de surveillance quotidiennes, y compris la résolution des conflits, la collecte de données et la gestion des affaires ;
– Autonomisation des femmes et des jeunes dans les RMR

Informations complémentaires
* Cet appel à propositions est un appel à propositions restreint. En premier lieu, seules les notes succintes seront évaluées

* Durée initiale de l’action : entre 36 et 48 mois

* Éligibilité :
– Être une personne morale ;
– Être à but non lucratif ;
– Etre un type spécifique d’organisation tel que : organisation non gouvernementale, organisation internationale (intergouvernementale) ;
– Être établi dans un État membre de l’Union européenne ou dans l’un des pays éligibles dans le cadre de l’accord de partenariat ACP-CE. Cette obligation ne s’applique pas aux organisations internationales

– Le demandeur chef de file peut agir individuellement ou avec le(s) co-demandeur(s)

– Les actions doivent être menées au Libéria