• Description
  • Programmes
  • Contact

Secteurs : Affaires sociales, Coop. & Développement, Développement local, Environnement, Information, Santé, Transport

Bénéficiaires : Agences Chambres, Autorités locales et régionales, ONG de Développement

Régions : Amérique du Nord, Asie, Espace Economique Européen, Monde entier, Pays candidats, Suisse, Union européenne

Catégorie : Appel à propositions

Références :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Info complémentaire régions :

Monde entier : Mauritanie, Australie, Nouvelle-Zélande, pays bénéficiaires d’aide établie par le Comité d’aide au développement (CAD) de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE)
Asie : Japon

Montant :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Responsable : Commission européenne

Utile :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Contact :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Conseil :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Amorce :

Cet appel à propositions vise à contribuer au bien-être de la population riveraine de la route en améliorant l’impact environnemental et sanitaire de cet axe routier.

Priorités et actions financées :

Objectifs 
– Développer des idées envisageant les atouts/risques de la route 
– Mettre en œuvre des projets dans un cadre de développement cohérent
– Développer des idées envisageant les atouts/risques en matière de transport public de personnes et marchandises (surcharge, utilisation de la ceinture de sécurité, entretien des voitures, vérification de l’état des pneus, etc.)

L’appel est divisé en 3 lots 
– Lot 1 : Réduire le nombre d’accidents routiers, en particulier pour les piétons (95 000 euros)
– Lot 2 : Réduire le nombre de transmissions du VIH/SIDA et d’améliorer l’hygiène (95 000 euros)
– Lot 3 : Intégrer cet axe routier dans le paysage et minimiser son impact environnemental (140 000 euros)

Priorités 
– Lot 1 : Meilleure connaissance des bases du code de la route pour les populations riveraines et participation à la formulation d’aménagements visant à réduire la vitesse 
– Lot 2 : Des messages concernant l’hygiène sont spontanément lancés sans tabous par des entités et associations des villages riverains ainsi que par les médias les plus écoutés
– Lot 3 : Des propositions d’atténuation de l’impact de la circulation (réduction de la vitesse en zones urbaines, création des « écrans végétales » phoniques, etc.) sont lancées au cours du chantier par les associations villageoises

Parmi les actions financées
– Actions de sensibilisation (théâtre ambulant, projection locale des films, concerts de musique, etc.) moyennant les canevas habituels de transmission d’information (en général orale)
– Actions renforçant la végétation tout au long de l’axe routier
– Actions d’information sur les bonnes et mauvaises pratiques
– Actions mettant en réseau des organisations plus petites