• Description
  • Programmes
  • Contact

Secteurs : Economie - Finances, Justice - Securité

Bénéficiaires : Associations, Autorités locales et régionales, Ecoles, Grandes entreprises, Médias et organisations culturelles, ONG de Développement, Organisations Internationales, PME, Universités

Régions : Afrique-Caraibes-Pacifique, Union européenne

Catégorie : Appel à propositions

Références :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Montant :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Linkedin:

WE Funding – FED – Soutenir…
Fonds pour : soutenir la création de lieux culturels novateurs et donner aux cinémas les moyens d’innover et de jouer un rôle plus important dans leurs communautés locales.
Principaux bénéficiaires : organisations non gouvernementales, entreprises sociales, fondations, etc.

Responsable : Commission européenne

Utile :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Contact :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Conseil :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Amorce :

Fonds pour : soutenir la création de lieux culturels novateurs et donner aux cinémas les moyens d’innover et de jouer un rôle plus important dans leurs communautés locales.
Principaux bénéficiaires : organisations non gouvernementales, entreprises sociales, fondations, etc.

Priorités et actions financées :

Objectifs
* Approfondir l’inclusion financière dans les pays ACP en promouvant des écosystèmes de services financiers numériques (SFD) inclusifs et responsables qui peuvent bénéficier aux personnes vivant dans la pauvreté et aux entrepreneurs (en particulier les femmes et les jeunes) ;
* Promouvoir l’environnement politique et réglementaire pour l’inclusion financière numérique ;
* Promouvoir des solutions financières numériques innovantes et évolutives

Priorités
* Approche de développement du système de marché fondée sur une bonne compréhension des défaillances et des besoins du marché et mettant fortement l’accent sur l’impact et les résultats mesurables, en tenant compte du commerce et des investissements ;
* Alliances multipartites, en particulier les partenariats entre le secteur privé et le secteur public ;
* Nécessité d’une réplicabilité dans d’autres pays ACP ;
* L’autonomisation économique des femmes, les compétences et l’esprit d’entreprise des jeunes, l’accès aux services publics de base et les services à la population rurale ;
* Diverses sources de financement ;
* Viabilité et stratégie de sortie claire pour la période postérieure à l’octroi de la subvention, qui peut inclure l’utilisation de fonds d’investisseurs privés, éventuellement dans le cadre d’un projet d’investissement lié au PEV ;
* Approche régionale ;
* Principe de l’innocuité ;
* Accès inclusif aux services financiers numériques ;
* Comité directeur conjoint ;
* Partage des connaissances et identification des meilleures pratiques

Parmi les actions financées
* Créer des connaissances, des diagnostics économiques et sociaux et des feuilles de route spécifiques par pays ou par région, visant à ouvrir la voie au développement de la SDE ;
* Guider et soutenir les autorités de régulation et de supervision dans la mise en place d’un environnement favorable au développement du DFS ;
* Développer un solide système de mesure de l’impact économique et social ;
* Étendre une initiative existante de DSF à de nouvelles régions, comme les régions éloignées, sujettes aux conflits, rurales et fragiles. De nouveaux clients tels que les jeunes, les femmes, les entrepreneurs informels, les MPME non desservies, seront au centre de cette action ;
* Développer des modèles d’affaires innovants et durables (G2P, B2P) pour des solutions de finance numérique abordables pour tous les utilisateurs, avec des plans de protection des données solides, dans l’agriculture, l’électrification, l’énergie et le renforcement des capacités dans les pays ACP ;
* Renforcer les initiatives existantes du Département de l’appui aux missions en tirant parti des compétences et du financement du secteur privé dans le but d’atteindre la pleine viabilité financière

Informations complémentaires
* Le présent appel à propositions est un appel à propositions restreint. Dans un premier temps, seules les notes conceptuelles seront évaluées

* Durée initiale de l’action : entre 36 et 60 mois

* Eligibilité :
– Être une personne morale ;
– Etre un type spécifique d’organisation tel que : organisation non gouvernementale, entreprise sociale, fondation, organisation interprofessionnelle ou intermédiaire, internationale (intergouvernementale) ;
– Etre établi dans l’un des pays ou territoires éligibles suivants : un État ACP ou un État membre de l’Union européenne ou un pays bénéficiaire de l’instrument d’aide de préadhésion ou un État membre de l’Espace économique européen ou un pays et territoire d’outre-mer (PTOM) ou un pays ou territoire en développement, inclus dans la liste OCDE-CAD des bénéficiaires de l’APD et non membre du groupe G20, sans préjudice du statut de la République sud-africaine, conformément au protocole 3 de l’accord de partenariat : Pays les moins avancés (PMA) ; autres pays à faible revenu ; pays et territoires à revenu intermédiaire inférieur ; pays et territoires à revenu intermédiaire inférieur ; pays et territoires à revenu intermédiaire supérieur ; État membre de l’OCDE uniquement lorsque les contrats sont exécutés dans les pays les moins avancés (PMA) et/ou dans les pays pauvres très endettés (PPTE) uniquement ;
– Démontrer l’expérience spécifique suivante :
> Au moins 5 ans d’expérience en gestion de projets ;
> Expérience dans la gestion d’au moins un projet de partenariat public-privé dans les pays ACP ;
> Pouvoir démontrer avoir mené des activités dans le domaine de l’inclusion financière numérique

– Lot 1 : Le candidat principal doit agir avec au moins 3 cocandidats ;
– Lot 2 : Le candidat principal doit agir avec au moins 2 cocandidats ;
– Pour les deux lots, les partenariats doivent inclure au moins 1 candidat, soit le candidat principal ou un cocandidat, établi dans chacune des régions ACP

– En plus des catégories mentionnées, les personnes suivantes sont toutefois également éligibles en tant que co-candidats :
> Organismes publics ;
> Les acteurs du secteur privé ;
> Institutions financières