• Description
  • Programmes
  • Contact

Secteurs : Affaires sociales, Coop. & Développement, Justice - Securité, Santé

Bénéficiaires : Associations, Autorités locales et régionales, Organisations Internationales

Régions : Balkans, Union européenne

Catégorie : Appel à propositions

Références :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Montant :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Linkedin:

WE Funding – FSI – Améliorer…
Fonds pour : améliorer l’application des lois dans le domaine du trafic illicite de drogues
Principaux bénéficiaires : organisme public, entité privée à but non lucratif, organisation internationale

Responsable : Commission européenne

Utile :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Contact :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Conseil :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Amorce :

Fonds pour : améliorer l’application des lois dans le domaine du trafic illicite de drogues
Principaux bénéficiaires : organisme public, entité privée à but non lucratif, organisation internationale

Priorités et actions financées :

Objectif
* Améliorer l’application de la loi dans le domaine du trafic illicite de drogues

Priorités
* Programmes de formation conjoints pour les services répressifs afin de renforcer la capacité de l’UE à cibler le trafic de drogue ;
* Activités visant à faciliter l’échange d’informations opérationnelles pour le renforcement des capacités en vue de prévenir la criminalité liée à la drogue ;
* Enquêtes et autres activités visant à démanteler les installations de stockage et de production de drogues illicites

Parmi les actions financées
* Activités d’analyse, de suivi et d’évaluation, y compris les évaluations des menaces, des risques et des impacts ;
* Activités promouvant la mise en réseau, les partenariats public-privé, la confiance mutuelle, la compréhension et l’apprentissage, l’identification et la diffusion des meilleures pratiques et des approches novatrices au niveau de l’Union, les programmes de formation et d’échange ;
* Le développement d’outils méthodologiques, notamment statistiques, d’outils et de méthodes et d’indicateurs communs ;
* l’acquisition, l’entretien et/ou la mise à niveau d’équipements techniques, d’expertise, d’installations sécurisées, d’infrastructures, de bâtiments et de systèmes connexes, en particulier de systèmes TIC et de leurs composants au niveau de l’Union, y compris aux fins de la coopération européenne en matière de cybersécurité et de cybercriminalité, notamment le Centre européen de la cybercriminalité ;
* Activités visant à mieux faire connaître les politiques et les objectifs de l’Union aux parties prenantes et au grand public, y compris la communication institutionnelle sur les priorités politiques de l’Union ;
* Projets particulièrement innovants développant de nouvelles méthodes et/ou déployant de nouvelles technologies susceptibles d’être transférées à d’autres États membres, notamment des projets visant à tester et à valider les résultats de projets de recherche sur la sécurité financés par l’Union ;
* Études et projets pilotes ;
* Actions en relation avec et dans les pays tiers : amélioration de la coopération et de la coordination policières, mise en réseau, confiance mutuelle, acquisition, entretien, échange, formation et éducation du personnel et des experts, activités de sensibilisation, de diffusion et de communication, évaluations des menaces, des risques et des impacts, études et projets pilotes

Informations complémentaires
* Le présent appel à propositions est un appel à propositions ouvert

* Durée initiale de l’action : jusqu’à 24 mois

* Eligibilité :
– Demandeurs chefs de file et co-demandeur(s) : être un organisme public, une entité privée sans but lucratif ou une organisation internationale ;
– Co-demandeur(s) : être une organisation internationale ou une entité établie dans un pays tiers ;
– Les demandeurs et co-demandeurs doivent être établis dans les pays suivants : : les États membres de l’UE, à l’exception du Danemark et du Royaume-Uni, de l’Albanie, de la Bosnie-et-Herzégovine, de la Macédoine du Nord, du Kosovo, du Monténégro et de la Serbie. Cette obligation ne s’applique pas aux organisations internationales

– Le demandeur chef de file doit être établi dans un État membre participant à l’instrument de police des FSI

– Les demandes doivent impliquer au moins deux entités éligibles établies dans deux États membres différents participant à l’instrument de police des FSI