• Description
  • Programmes
  • Contact

Secteurs : Agriculture - Pêche, Environnement, Industrie, Innovation, Nouvelles technologies, Recherche, Santé

Bénéficiaires : Centres de formation, Centres de recherche, Ecoles, Grandes entreprises, PME, Universités

Régions : Union européenne

Catégorie : Appel à propositions

Info complémentaire régions :

États participants : Allemagne, Belgique, Espagne, France, Israël, Italie, Lettonie, Pays-Bas, Norvège, République tchèque, Suède

Montant :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Linkedin:

WE funding – HDHL-INTIMIC – Élaborer…
Fonds pour : Élaborer des projets de recherche collaboratifs sur les effets des aliments et les maladies métaboliques
Principaux bénéficiaires : Universités, Instituts de recherche publics, PME

Responsable : Commission européenne

Utile :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Contact :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Conseil :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Amorce :

Fonds pour : Élaborer des projets de recherche collaboratifs sur les effets des aliments et les maladies métaboliques
Principaux bénéficiaires : Universités, Instituts de recherche publics, PME

Priorités et actions financées :

Objectifs
* Soutenir des projets de recherche transnationaux collaboratifs portant sur d’importantes questions de recherche concernant les effets des aliments (composants) ou des régimes alimentaires et/ou de la transformation des aliments sur le surpoids et les maladies métaboliques connexes ;
* Soutenir les scientifiques en début de carrière dans le domaine de l’alimentation, de la nutrition et de la santé

Priorités
* Identification des aliments (composants) ou régimes alimentaires qui affectent l’appétit et/ou la satiété, la régulation du poids corporel et/ou les facteurs de risque pour le développement de maladies métaboliques liées au surpoids, ainsi que les mécanismes sous-jacents ;
* Mesurer les effets des conditions de transformation et/ou d’entreposage des aliments sur les composants alimentaires, et les mécanismes par lesquels cela influencera l’appétit et/ou la satiété, la régulation du poids corporel et/ou les facteurs de risque pour le développement de maladies métaboliques liées au surpoids ;
* Prévenir ou retarder l’apparition des maladies métaboliques en acquérant une meilleure compréhension de la relation entre l’alimentation, le régime alimentaire et les maladies métaboliques ;
* Promouvoir la collaboration transnationale, nécessaire à la création de consortiums multidisciplinaires et complémentaires qui permettront le développement de projets de recherche ambitieux ;
* Renforcer les capacités et permettre aux ECS de relever les défis du JPI HDHL dans les années à venir grâce à des partenariats

Parmi les actions financées
* Études des causes de la maladie et des facteurs de risque ;
* Études animales présentant un intérêt évident pour la santé humaine ;
* Harmonisation des protocoles ;
* Etablissement et partage des données et des lignes directrices et/ou partage des installations et des capacités de recherche ;
*Formation :
– Mobilité et visites de laboratoire des ECS entre les partenaires du consortium ;
– Mise en œuvre d’une ou de plusieurs cours d’été ;
* Modification dans la transformation des aliments pour appauvrir ou enrichir le produit alimentaire avec un composant alimentaire ;
* Réseau 

Informations complémentaires
* Cet appel à propositions est un appel à propositions restreint. Dans un premier temps, seules les notes succinctes seront évaluées

* Durée initiale du projet : entre 1 et 4 ans selon les pays (se référer à l’annexe A du texte de l’appel)

* Eligbilité
– Être une personne morale ;
– Être un organisme public ou privé ;
– Être des universités (ou d’autres établissements d’enseignement supérieur), des instituts de recherche publics non universitaires, des hôpitaux et d’autres établissements de soins de santé ainsi que des entreprises commerciales, en particulier des petites et moyennes entreprises ;

– Un consortium composé de 3 à 6 partenaires éligibles au regard des règles de l’organisme de financement participant, établis dans au moins 3 États participants différents, doit être constitué ;
– Si le consortium comprend un ou deux partenaires éligibles au MEYS, le nombre maximum de partenaires peut être porté à sept ou huit, respectivement ;
– Pas plus de deux partenaires éligibles d’un même pays ne seront acceptés dans un consortium