• Description
  • Programmes
  • Contact

Secteurs : Innovation, Nouvelles technologies, Recherche, Santé, Services

Bénéficiaires : Administrations Etats, Associations, Centres de recherche, Grandes entreprises, PME, Universités

Régions : Amérique du Nord, Espace Economique Européen, Pays candidats, Pays méditerranéens, Union européenne

Catégorie : Appel à propositions

Info complémentaire régions :

États participant à l’appel à propositions : Allemagne, Autriche, Belgique, Canada, Croatie, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Israel, Italie, Lettonie, Luxembourg, Norvège, Pologne, Roumanie, Suède, Turquie

Montant :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Linkedin:

WE Funding – ERA PerMed – Soutenir…
Fonds pour : Soutenir les projets de recherche transnationaux dans le domaine de la médecine personnalisée
Principaux bénéficiaires : Universités, Entreprises

Responsable : Commission Européenne

Utile :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Contact :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Amorce :

Fonds pour : Soutenir les projets de recherche transnationaux dans le domaine de la médecine personnalisée
Principaux bénéficiaires : Universités, Entreprises

Priorités et actions financées :

Objectifs
* Encourager les activités de recherche et d’innovation qui établissent des liens étroits entre la recherche biomédicale fondamentale, la recherche clinique, les sciences physiques et la bio-ingénierie, la bio-informatique et la biostatistique, l’épidémiologie, la recherche socio-économique, ainsi que la recherche sur l’intégration de la médecine personnalisée dans la pratique clinique et sur leurs implications éthiques, juridiques et sociales dans les pays participants et au-delà ;
* Améliorer la prise en charge de la maladie, sur la base d’une stratification plus large et plus efficace des patients, des protocoles de diagnostic et de traitement adaptés, et de la prévention des maladies. Cela implique une participation précoce des autorités réglementaires ainsi qu’une interaction étroite avec les différents acteurs clés tout au long de la chaîne de valeur afin de combler le fossé entre les premières découvertes ou inventions jusqu’à l’accès au marché

Priorités
* Soutenir des projets de recherche translationnelle dans le domaine de la médecine personnalisée ;
* Encourager et permettre des collaborations interdisciplinaires en vue de la mise en œuvre de la médecine personnalisée, combinant la recherche pré-clinique et/ou clinique avec des composantes bio-informatiques et la recherche sur les aspects éthiques, juridiques et sociaux pertinents et/ou la recherche sur l’optimisation des systèmes de soins de santé ;
* Encourager la collaboration entre le monde universitaire, la recherche clinique et la recherche en santé publique, et les partenaires privés (par exemple les PME) ainsi que les décideurs, les organismes de réglementation et agences d’évaluation des technologies de la santé, et les associations de patients

Parmi les actions financées
* Module 1A – Recherche pré-clinique :
– Élaboration et mise en œuvre de modèles pré-cliniques à haut rendement pour la validation de données et d’hypothèses provenant d’études cliniques et moléculaires sur la population humaine et/ou la prévision des résultats cliniques ;
– Classification des maladies au niveau moléculaire, qui peut être déterminante pour la réussite de la mise en œuvre de la médecine personnalisée, y compris des études pré-cliniques pour la validation des biomarqueurs qui peuvent être utilisés pour le diagnostic, le pronostic et la prédiction de la réponse au traitement ;
– Validation (dans les modèles précliniques, en termes de reproductibilité, de sécurité et d’efficacité) et caractérisation du rôle des biomarqueurs en médecine prédictive pour la prévention, l’évaluation et la gestion futures des maladies
* Module 1B – Recherche clinique :
– Amélioration, validation et combinaison de différents outils (p. ex. imagerie) ainsi que d’outils omiques pour le diagnostic et de différentes méthodes analytiques intégrées ;
– Développement et évaluation de concepts pour des méthodologies d’essais cliniques innovantes et adaptées aux approches de la médecine personnalisée ;
– Développement de nouveaux concepts et stratégies de stratification dans le cadre d’études cliniques exploratoires
* Module 2A – Données et TIC, Technologies habilitantes :
– Recherche sur les stratégies d’harmonisation des données et développement de solutions TIC spécifiques pour les questions de recherche traitées dans le consortium ;
– Stratégies d’élaboration de normes communes de qualité, de sémantique et d’indicateurs minimaux, et de mesures pour les données et les métadonnées ;
– Développement de nouveaux dispositifs/outils pour la collecte de données
* Module 2B – Données et TIC, Vers une application dans les soins de santé :
– Recherche sur l’intégration et l’interprétation des données relatives aux maladies complexes/multifactorielles et autres maladies, visant à faire progresser les particules ;
– Développement d’outils d’aide à la décision clinique novateurs et faciles à utiliser, adaptés aux professionnels de la santé afin de fournir une interprétation appropriée et conséquente de données multifactorielles et multimodales complexes ;
– Développement d’applications de télésanté et de télémédecine à l’appui de la mise en œuvre de la médecine personnalisée
* Module 3A – Optimiser les systèmes de soins de santé :
– Recherche sur l’analyse, la comparaison et l’optimisation des systèmes de santé nationaux et régionaux dans le contexte de la médecine personnalisée ;
– Recherche sur le développement, l’application et l’adaptation de nouveaux modèles et approches pour les soins de santé et leur application/adaptation aux systèmes de soins de santé dans différents pays et régions ;
– Recherche sur l’impact économique global d’un système de soins de santé optimisé fondé sur l’amélioration du traitement des maladies et de la prévention dans le cadre de la médecine personnalisée
* Module 3B – Aspects éthiques, juridiques et sociaux :
– Recherche sur l’optimisation de la sécurité, de la protection, de la confidentialité, du respect de la vie privée et de la propriété des données dans le cadre des approches de la médecine personnalisée ;
– Recherche sur les structures réglementaires et les voies d’exposition adéquates pour la médecine personnalisée ;
– Recherche sur les aspects éthiques, juridiques et sociaux dans le contexte des systèmes d’aide à la décision, en particulier l’utilisation de l’intelligence artificielle

Informations complémentaires
* Cet appel à propositions est un appel à propositions restreint. Dans un premier temps, seules les notes succinctes seront évaluées

* Durée initiale de l’action : 36 mois

* Eligibilité
– Être une personne morale ;
– Être une entité publique ou privée ; 
– Être : une institution académique (Universités et autres établissements d’enseignement supérieur) ou de recherche ; une organisation du secteur clinique ou de la santé publique (équipes de recherche travaillant dans les hôpitaux/dans la santé publique et/ou autres établissements de santé et organisations de santé) ; ou un partenaire privé (entreprises, incluant les PME) ;

– Un consortium composé d’au moins 3 partenaires éligibles aux financements, indépendants les uns des autres et établis dans au moins 3 pays dont les organisations financent cet appel à propositions, doit être établi. Le consortium ne peut inclure plus de 2 partenaires provenant du même pays ;

– Les partenaires non éligibles aux financements sous cet appel à propositions peuvent participer au projet s’ils sont en mesure de sécuriser leur propre financement. Le consortium ne peut inclure plus d’un partenaire avec ses propres financements ;

– Le nombre maximum de partenaires dans le consortium est fixé à 6. Cependant, un consortium peut être composé d’un maximum de 7 partenaires si l’un d’eux est établi dans un pays considéré comme sous-représenté ;

– La proposition de projet porté par le consortium doit comporter au moins une action sous le module de recherche 3 (Recherche dans la direction d’une mise en oeuvre responsable dans le système de santé) et au moins une action sous les modules de recherche 1 (Transposition de la recherche fondamentale vers la recherche clinique et au-delà) ou 2 (Intégrer les solutions de Big Data et TIC)