• Description
  • Programmes
  • Contact

Secteurs : Agriculture - Pêche, Commerce, Coop. & Développement, Développement local, Droits de l Homme, Environnement, Mesures PME, Services

Bénéficiaires : Associations, Grandes entreprises, PME

Régions : Pays candidats

Catégorie : Appel à propositions

Références :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Info complémentaire régions :

* Pays éligible : Kosovo

Montant :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Linkedin:

WE Funding – IAP II – Soutenir…
Fonds pour : Soutenir le développement et la compétitivité du secteur agricole au Kosovo
Principaux bénéficiaires : Entreprises, Associations d’entrepreneurs

Responsable : Commission Européenne

Utile :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Contact :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Conseil :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Amorce :

Fonds pour : Soutenir le développement et la compétitivité du secteur agricole au Kosovo
Principaux bénéficiaires : Entreprises, Associations d’entrepreneurs

Priorités et actions financées :

Objectifs
* Soutenir l’amélioration de l’accès et de la compétitivité des biens et services agro-ruraux du Kosovo sur les marchés nationaux et internationaux ;
* Aider les agriculteurs et les opérateurs économiques ruraux du Kosovo à renforcer les capacités dont ils ont besoin pour devenir plus présents et compétitifs sur le marché

Priorités
* Priorités générales :
– Changement climatique :
> Réduction des émissions de gaz à effet de serre ;
> Production d’énergie à partir d’énergies renouvelables ;
> Amélioration de l’efficacité énergétique
– Égalité entre les sexes :
> Assurer l’intégrité physique et psychologique des filles et des femmes ;
> Promouvoir les droits économiques et sociaux et l’autonomisation des filles et des femmes ;
> Renforcer la voix et la participation des filles et des femmes

* Priorités spécifiques :
– Lot 1 : Investissements dans les actifs physiques des exploitations agricoles :
> Coopération horizontale et organisation des producteurs agricoles ;
> Amélioration de la productivité des exploitations et de la qualité de la production ;
> Mise en œuvre des exigences en matière d’hygiène et de sécurité alimentaire alignées sur la législation nationale ;
> Intégration effective des agriculteurs dans la chaîne de valeur ;
> Amélioration de l’efficacité dans l’utilisation des ressources naturelles ;
> Respect des normes en matière d’environnement et de bien-être des animaux alignées sur la législation nationale ;
> Promotion des techniques et technologies innovantes, ainsi que des meilleures pratiques agricoles
– Lot 2 : Investissements en actifs physiques concernant la transformation et la commercialisation des produits agricoles et des produits de la pêche :
> Mise en œuvre des normes d’hygiène et de sécurité alimentaire alignées sur la législation nationale ;
> Diversification des produits (production de nouveaux produits alimentaires) ;
> Substitution des produits agroalimentaires transformés actuellement importés (substitution des importations) ;
> Production de biens exportés (augmentation des exportations) ;
> Intégration verticale des agriculteurs ;
> Amélioration de la protection de l’environnement et de l’efficacité des ressources par des investissements dans le traitement des déchets solides, le traitement des eaux usées et l’utilisation efficace des déchets de production/déchets/résidus alimentaires ;
> Promotion des techniques et technologies innovantes, ainsi que des bonnes pratiques
– Lot 3 : Développement des zones rurales – diversification des exploitations agricoles et développement des entreprises
> Création de nouvelles activités économiques et fourniture de nouveaux services à la communauté rurale ;
> La coopération des différentes parties prenantes en vue d’un développement socio-économique efficace des zones rurales ;
> Diversification des activités rurales ;
> Développement des zones rurales de montagne ;
> Intégration des opérateurs agro-ruraux dans la chaîne de valeur ;
> Possibilités d’intégration économique et sociale pour les jeunes ;
> Amélioration de la protection de l’environnement et de l’utilisation efficace des ressources naturelles ;
> Promotion des techniques et technologies innovantes, ainsi que des bonnes pratiques

Parmi les actions financées
* Lot 1 :
– Investissements généraux :
> Investissements dans les exploitations agricoles pour répondre aux besoins ;
> Construction et reconstruction de bâtiments d’exploitation ;
> Installations de stockage, de production et de lavage des conteneurs
– Investissements dans l’élevage :
> Matériel de stockage et de préparation des fourrages ;
> Matériel d’alimentation ;
> Stockage et traitement du fumier, des réservoirs à lisier et du matériel de transport spécialisé

* Lot 2 :
– Investissements généraux :
> Investissements dans des établissements de transformation des aliments pour répondre aux exigences pertinentes ;
> Installations de stockage, de réfrigération/congélation et de lavage des conteneurs ;
> Mise en place de systèmes de management de la qualité (ISO 9000, HACCP, etc.), s’ils sont liés aux investissements matériels du projet
– Secteur de la viande : Autres unités de transformation, à l’exception des abattoirs ;
– Secteur laitier :
> Équipements pour la préparation des produits laitiers intermédiaires ou finaux destinés à la consommation ;
> Tanks à lait et refroidisseurs

* Lot 3 :
– Investissements « dans la ferme » :
> Diversifier la production agricole habituelle. Il peut s’agir d’une production complémentaire ou alternative, comme la production d’herbes médicinales et d’épices, de plantes ornementales, de champignons, d’escargots, de vers de terre, d’autruches, d’apiculture, d’aquaculture ou même la production de produits agricoles spécifiques pour les biocarburants, etc. ;
> Introduire d’autres activités économiques non directement liées à l’activité agricole, telles que la transformation à la ferme et la commercialisation de la production propre à la ferme, l’agrotourisme et les activités récréatives associées (équitation, pêche, chasse), les fermes éducatives, les garderies ainsi que la production d’énergie renouvelable et activités connexes, etc.
– Autres investissements visant à accroître l’activité économique dans les zones rurales, par exemple dans les villages, tels que :
> Fournir des services aux agriculteurs (par exemple, réparation de machines agricoles, etc.) ;
> Fournir tout type de services généraux à la population rurale, tels que jardins d’enfants, centres informatiques, maisons de retraite, services de transport, etc. et créer des centres communautaires villageois ;
> L’artisanat local et la transformation et la commercialisation à petite échelle des produits agricoles ou forestiers locaux. Il peut s’agir de la transformation et de la commercialisation d’aliments locaux traditionnels ou de spécialités non alimentaires

Informations complémentaires
* Cet appel à propositions est un appel à propositions restreint. Dans un premier temps, seules les notes succinctes seront évaluées

* Durée initiale de l’action : entre 12 et 36 mois

* Eligibilité
– Lot 1 :
> Être une personne morale ;
> Être établi au Kosovo, tel que défini par la législation nationale ;
> Être enregistré en tant que producteur agricole, groupe d’agriculteurs/producteurs ou entité commerciale privée ;
> Être opérationnel dans le secteur agricole au Kosovo depuis au moins un an avant la publication du présent appel à propositions
– Lot 2 :
> Être une personne morale ;
> Être établi au Kosovo, tel que défini par la législation nationale ;
> Être enregistré en tant qu’entreprise, sous quelque forme que ce soit, au moins pour l’exercice clôturé avant le lancement du présent appel à propositions ;
> Être opérationnel dans le secteur de la transformation agroalimentaire au Kosovo depuis au moins un an avant la publication du présent appel à propositions
– Lot 3 :
> Être une personne morale ;
> Être établi au Kosovo, tel que défini par la législation nationale ;
> Être enregistré en tant qu’opérateur rural (par exemple, agriculteur, entreprise agricole, entité commerciale ou coopérative d’agriculteurs) ;
> Être opérationnel au Kosovo depuis au moins un an avant la publication du présent appel à propositions

– Le demandeur peut agir individuellement ou avec des codemandeurs