• Description
  • Programmes
  • Contact

Secteurs : Affaires sociales, Citoyenneté européenne, Coop. & Développement, Développement local, Droits de l Homme, Education - Formation, Gestion publique, Humanitaire, Information, Jeunesse, Justice - Securité, Services

Bénéficiaires : Associations, Autorités locales et régionales

Régions : Asie, Espace Economique Européen, Union européenne

Catégorie : Appel à propositions

Références :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Info complémentaire régions :

États tiers éligibles :
* États membres de l’EEE ;
* Philippines

Montant :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Linkedin:

WE Funding – ICD – Améliorer…
Fonds pour : Améliorer la gouvernance aux Philippines grâce au renforcement des Organisations de la Société Civile
Principaux bénéficiaires : OSC

Responsable : Commission Européenne

Utile :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Contact :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Conseil :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Amorce :

Fonds pour : Améliorer la gouvernance aux Philippines grâce au renforcement des Organisations de la Société Civile
Principaux bénéficiaires : OSC

Priorités et actions financées :

Objectifs
* Soutenir les contributions des organisations de la société civile (OSC) au renforcement de la gouvernance, au changement social et à l’élaboration de politiques inclusives aux Philippines et renforcer la capacité des organisations de la société civile philippines ;
* Renforcer la gouvernance locale par une interaction accrue et plus efficace de la société civile et des organisations locales avec les administrations locales et les parties prenantes ;
* Soutien à la lutte contre la violence fondée sur le genre ;
* Renforcer les mécanismes d’intervention et de préparation aux catastrophes

Priorités
* Promotion de la transparence et de la responsabilité des administrations locales et des autres parties prenantes concernées, de la responsabilité sociale, et de la lutte contre la corruption au niveau des administrations locales ;
* Renforcer la capacité des administrations locales à mettre en œuvre les lois et règlements (comme la Magna Carta sur les femmes ou la loi sur la procréation responsable et la santé génésique) ;
* Renforcer la participation de la société civile et des communautés locales à la gouvernance locale, en particulier dans la prise de décision, la planification, la budgétisation et le suivi ;
* Surveiller et soutenir la capacité des administrations locales à mettre en œuvre les lois et règlements et à gérer leurs ressources et/ou à augmenter leurs revenus par le biais des impôts locaux ;
* L’adoption et la mise en œuvre des lois et règlements (comme les ‘Tres Maria Bills’) ;
* Renforcer les mécanismes d’intervention et de préparation en cas de catastrophe, comme la transposition à plus grande échelle et l’intégration des bonnes pratiques en matière de gestion des risques de catastrophe et de reconstruction ;
* Soutien aux organisations répondant aux besoins des femmes en matière de réduction des risques de catastrophes naturelles et de relèvement ;
* Renforcer les institutions en charge de la prévention et de la gestion des risques de catastrophe et promouvoir la transparence et la responsabilité

Parmi les actions financées
* Suivi de la prestation de services et du rendement des administrations locales ;
* Amélioration de la qualité des services publics locaux et de l’accès des populations les plus vulnérables et marginalisées à ces services ;
* Renforcement des capacités de la société civile dans les processus locaux de gouvernance et de responsabilisation ainsi que dans l’amélioration de la gouvernance et de la gestion internes, la collecte de données, le leadership, le plaidoyer et l’affirmation de soi ;
* Renforcement des capacités des acteurs concernés (travailleurs sociaux, forces de l’ordre, enseignants, etc.) impliqués dans la prévention et la lutte contre la violence basée sur le genre, dans la protection et l’autonomisation des femmes, dans le traitement des cas de violence et dans les services aux victimes ;
* Amélioration de la fourniture d’informations et de services psychologiques, physiques et juridiques aux victimes ;
* Amélioration de la collecte des données, de la capacité et des outils de suivi et d’analyse de ces données ;
* Facilitation de la mise en réseau et de la complémentarité entre les structures nationales et locales, officielles et non gouvernementales liées au genre ;
* Mise à disposition d’espaces conviviaux dans les centres d’évacuation pour les femmes et les enfants ;
* Fourniture d’un accès aux biens, aux services et aux possibilités au début des catastrophes et pendant la période de réhabilitation et de relèvement ;
* Lobbying pour des réformes politiques afin de prévenir les catastrophes causées par les industries

Informations complémentaires
* Cet appel à propositions est un appel à propositions restreint. Dans un premier temps, seules les notes de concept seront évaluées

* Durée initiale de l’action : entre 24 et 48 mois

* Eligibilité
– Être une personne morale ;
– Être à but non lucratif ;
– Être : une OSC ou une association d’OSC ;

– Être établi aux Philippines, dans un État membre de l’UE ou dans un État membre de l’EEE ;
 
– Les actions doivent avoir menées aux Philippines, à l’exception de Mindanao ;
 
– Les demandeurs qui ne sont pas établis aux Philippines doivent obligatoirement agir avec au moins un co-demandeur établi aux Philippines ;
 

– Les entités suivantes sont éligibles uniquement en tant que co-demandeurs : Autorités locales et associations d’autorités locales