• Description
  • Programmes
  • Contact

Secteurs : Coop. & Développement, Développement local, Education - Formation, Jeunesse

Bénéficiaires : Associations, ONG de Développement

Régions : Afrique-Caraibes-Pacifique, Monde entier, Union européenne

Catégorie : Appel à propositions

Références :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Montant :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Linkedin:

WE Funding – ICD – Renforcer…
Fonds pour : Renforcer le rôle des jeunes dans la gouvernance et le développement, et favoriser leur inclusion et autonomisation en pilotant les propositions issues du Centre de coopération pour les jeunes UA-UE
Principaux bénéficiaires : OSC

Responsable : Commission européenne

Utile :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Contact :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Conseil :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Amorce :

Fonds pour : Renforcer le rôle des jeunes dans la gouvernance et le développement, et favoriser leur inclusion et autonomisation en pilotant les propositions issues du Centre de coopération pour les jeunes UA-UE
Principaux bénéficiaires : OSC

Priorités et actions financées :

Objectifs
* Renforcer le rôle des jeunes dans la gouvernance et le développement, et favoriser leur inclusion et autonomisation en pilotant les propositions issues du Centre de coopération pour les jeunes UA-UE 

Priorités
* Orientation et participation des jeunes ;
* Une approche sexospécifique fondée sur les droits et tenant compte des sexospécificités ;
* Construire des partenariats, la durabilité et le potentiel d’intensification, reliant l’UA et l’UE

Parmi les actions financées
* Lot 1 :
– Organiser au moins deux grands événements/festivals à multiples facettes (« CAStivals UA-UE »), l’un dans l’UA et l’autre dans l’UE, visibles et attrayants pour les jeunes, impliquant les parties prenantes des deux régions, avec des manifestations culturelles, artistiques et sportives, des créations, des compétitions et/ou innovations, des réseaux, etc ;
– Développer un réseau/plateforme numérique offrant des possibilités de compilation pour les professionnels de la CAS des deux continents ;
– Suggérer des propositions novatrices pour améliorer la capacité et les possibilités des professionnels de la SAE
* Lot 2 :
– Dans des endroits stratégiques spécifiques (2 à 4) du bassin du lac Tchad, identifier les secteurs clés (1 à 3) sur lesquels une approche de cartographie et de suivi des jeunes sera pilotée ;
– Développer, maintenir et mettre à jour une plateforme cartographique conviviale pour cartographier les infrastructures de stabilisation dans les sites et secteurs cibles ;
– Concevoir une méthode de suivi local qui assure l’adhésion locale, notamment par l’implication des jeunes ;
– Sélectionner, former et aider les jeunes de la région à recueillir des données à l’aide d’outils numériques adaptés localement et à rémunérer leurs services 
* Lot 3 :
– Développer ou adapter une plate-forme numérique pour améliorer l’inclusion des jeunes dans la responsabilité et les politiques publiques, en reliant une ville de l’UE et une ville de l’UA dans cette entreprise sous la forme d’un jumelage innovant ;
– Assurer le dialogue avec les autorités locales, les communautés locales et les organisations de responsabilisation, ainsi qu’avec les organisations de jeunesse, sur la base des engagements/budgets, des preuves recueillies et des campagnes ;
– Une stratégie de communication à fort impact pour atteindre un large éventail de jeunes pour la visibilité du projet, ainsi qu’une campagne et un message sur le processus de responsabilisation
* Lot 4 :
– Effectuer une étude de marché sur les options existantes en matière de comparaison des transferts de fonds et sur les leçons apprises ;
– Développer ou adapter une plate-forme numérique ;
– Communication, diffusion des résultats et promotion de la plate-forme et des outils
* Lot 5 :
– Développer et maintenir une plateforme de collaboration, basée sur la géocartographie, pour fournir une cartographie conviviale des initiatives existantes de la Grande Muraille Verte (GGW) et un moyen d’engager le financement des citoyens/entreprises et pour fournir des informations pratiques sur l’agroforesterie, directement applicables aux problèmes auxquels les agriculteurs de la région ciblée sont confrontés, fondées sur les meilleures pratiques et expériences ;
– La coordination est encouragée avec les institutions officielles existantes et les parties prenantes publiques travaillant avec l’initiative GGW (notamment avec le Département de l’économie rurale et de l’agriculture de la CUA, le Conseil international pour la recherche en agroforesterie, ….) ;
– Concevoir et lancer une campagne de communication créative sur la GMV en direction a) des jeunes des zones rurales, avec des canaux de communication adaptés à cette population spécifique, sur les avantages d’une agriculture respectueuse du climat, et les engager dans l’agroforesterie, et b) de la jeunesse africaine et européenne au sens large afin de les faire participer
* Lot 6 :
– Sélection de deux écoles secondaires volontaires innovantes (l’une de l’UE et l’autre d’Afrique), sur la base de critères mesurables de pratique des innovations / apprentissage du XXIe siècle et participation des élèves ;
– Mettre en place et tenir à jour une plate-forme virtuelle/répertoire numérique des entreprises afro-européennes à fort potentiel dans les deux secteurs afin de faciliter les partenariats et/ou les investissements conjoints en Afrique et entre l’Afrique et l’Europe, l’échange de connaissances, la mise en réseau et la constitution d’une communauté de pratique, le développement de partenariats ;
– Accroître la visibilité et la notoriété des laboratoires de cocréation afin d’attirer des entrepreneurs et des investisseurs de grande qualité ; faciliter le soutien du secteur privé, les investissements publics et les partenariats public-privé
* Lot 7 :
– Renforcer deux incubateurs d’entreprises ( » laboratoires de cocréation « ) avec des emplacements physiques en Afrique pour le renforcement des capacités et la connexion/accès virtuel à travers l’Afrique et l’Europe, axés sur les secteurs de l’agro-industrie et des énergies renouvelables

Informations complémentaires
* Le présent appel à propositions est un appel à propositions restreint. En premier lieu, seules les notes succinctes seront évaluées

* Durée initiale de l’action :
– Lot 1 et 7 : entre 24 et 36 mois ;
– Lot 2, 3, 5, 6 : entre 30 et 36 mois ;
– Lot 4 : entre 18 et 24 mois

* Eligibilité :
– Être une personne morale ;
– Être à but non lucratif ;
– Être une organisation de la société civile (OSC) ou une association d’OSC ;
– Être établi dans un État membre de l’Union européenne dans un État membre de l’Union africaine ;
– Le demandeur chef de file doit fournir des états financiers démontrant la capacité financière nécessaire à la réalisation du projet ;
– Le demandeur chef de file et/ou le(s) co-demandeur(s) doivent prouver qu’ils ont réalisé au moins 3 projets d’une valeur totale d’au moins 1 million d’euros au cours des 5 dernières années ;
– Le demandeur chef de file ou l’un des co-demandeurs doit être une organisation de jeunesse

– Le demandeur chef de file doit agir avec au moins un co-demandeur;
– Le(s) co-demandeur(s) doi(ven)t  être une organisation menant des activités dans un pays ou une localité ciblés par le projet, ou capable de le faire avant la signature du contrat de subvention ;

– L’action doit se dérouler en Afrique