• Description
  • Programmes
  • Contact

Secteurs : Affaires sociales, Emploi, Jeunesse, Santé

Bénéficiaires : Associations, Autorités locales et régionales, Organisations de la société civile, Organisations Internationales

Régions : Monde entier

Catégorie : Appel à propositions

Références :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Info complémentaire régions :

Etats membres de l’UE 
Tadjikistan
Autres pays éligibles à l’ICD

Montant :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Responsable : Commission européenne

Utile :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Contact :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Conseil :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Amorce :

ICD – La société civile dans le développement Tadjikistan – 2020
Fonds pour : soutenir les contributions des OSC en faveur d’une gouvernance renforcée, de la responsabilité et de l’élaboration de politiques inclusives, comme prévu dans la stratégie et le programme indicatif pluriannuel du programme thématique « Organisations de la société civile et autorités locales 2014-2020 »

Priorités et actions financées :

Objectifs
* Promouvoir et augmenter les opportunités pour les jeunes ;
* Soutenir les personnes handicapées

Priorités
* Soutien des OSC aux personnes handicapées
– Élaboration et application de normes, de méthodologies et de pratiques de protection pour les personnes handicapées et les autres catégories vulnérables de la population ;
– Développement d’une coordination, d’un suivi et d’une évaluation à long terme, efficaces et transparents de la prestation de services pour les catégories vulnérables de la population ;
– Protection des droits des personnes handicapées, de leur inclusion sociale et de leur participation active à la société ;
– le renforcement et l’application des procédures de passation de marchés permettant d’engager des prestataires de protection non gouvernementaux ;
* Amélioration des possibilités d’expression et de développement personnel des jeunes et amélioration de leur contribution à la prise de décision
– Favoriser un environnement propice à l’emploi des jeunes et aux activités génératrices de revenus et renforcer la culture des jeunes et les associations commerciales ;
– Promouvoir et développer des stratégies, la formation professionnelle et les possibilités de devenir indépendant en tirant parti de solutions innovantes et de l’utilisation des technologies numériques ;
– Promouvoir la participation des jeunes à la vie sociale, civique, politique et économique, tout en renforçant leur participation au processus décisionnel et leur contribution à la croissance inclusive et au développement durable ;
– établir de nouveaux liens et des possibilités d’enrichissement mutuel entre les réseaux de jeunes et les institutions nationales chargées de l’élaboration des politiques ;
* Questions transversales
– Il est fortement recommandé d’intégrer une perspective de genre dans la proposition et ses activités. Cela implique, entre autres, l’inclusion d’une stratégie d’intégration de la dimension de genre dans le cadre des priorités ciblées et l’établissement d’indicateurs objectifs vérifiables liés au genre dans le formulaire complet de demande (c’est-à-dire dans la description de l’action et le cadre logique) ;
– Les actions doivent comporter un élément important de renforcement des capacités des organisations de la société civile (OSC) locales, de manière à garantir les principes d’autonomisation, de responsabilité, de participation et de non-discrimination des groupes vulnérables et conformément à l’objectif général du programme OSC-AL ;
– Les propositions doivent contenir un élément d’analyse et de réponse aux conséquences à court et moyen terme de la pandémie COVID-19. Ces éléments doivent être rationalisés dans le cadre du projet et éventuellement développer des activités innovantes qui renforcent la résilience. Il faut également proposer des mesures d’atténuation pour adapter les activités afin de minimiser les éventuels impacts négatifs et renforcer les mécanismes de préparation, de réponse et de rétablissement

Parmi les actions financées
* Renforcement des capacités ;
* Dialogue politique ;
* Études/recherches ;
* Conseil politique ;
* Diffusion de l’expérience et des connaissances ;
* Suivi et rapports ;
* Plaidoyer ;
* Sensibilisation ;
* Mise en réseau et création de coalitions ;
* Génération de revenus ;
* Création de partenariats multi-acteurs ;
* Possibilités de mentorat pour les OSC ;
* Formation, etc.

Informations complémentaires
* Le présent appel à propositions est un appel à propositions restreint

* Durée initiale de l’action : entre 24 et 36 mois

* Éligibilité :
– Être une personne morale ;
– Être à but non lucratif ;
– Être un type d’organisation spécifique tel que : organisation non gouvernementale, opérateur du secteur public, autorité locale, organisation internationale (intergouvernementale) telle que définie par l’article 156 du règlement financier de l’UE ;
– Être établi dans un État membre de l’Union européenne ou dans la République du Tadjikistan ou dans d’autres pays éligibles comme stipulé dans l’acte de base « Règlement (UE) n° 236/2014 du Parlement européen et du Conseil du 11 mars 2014 établissant des règles et procédures communes pour la mise en œuvre de l’instrument de financement de l’action extérieure de l’Union ;
– Être directement responsable de la préparation et de la gestion de l’action avec le(s) codemandeur(s) et l'(les) entité(s) affiliée(s), sans agir en tant qu’intermédiaire ;
– Les demandeurs principaux établis au Tadjikistan doivent agir avec au moins un co-demandeur établi au Tadjikistan ;
– Les candidats principaux non établis au Tadjikistan doivent agir avec au moins deux co-candidats établis au Tadjikistan

* L’action doit avoir lieu au Tadjikistan