• Description
  • Programmes
  • Contact

Secteurs : Affaires sociales, Développement local, Justice - Securité

Bénéficiaires : Organisations de la société civile

Régions : Monde entier

Catégorie : Appel à propositions

Références :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Info complémentaire régions :

États membres de l’UE
Libéria
Pays et territoires en développement

Montant :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Responsable : Commission européenne

Utile :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Contact :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Conseil :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Amorce :

ICD – Les organisations de la société civile en tant qu’acteurs de la gouvernance et du développement sur le terrain Libéria – 2020
Fonds destinés à : promouvoir la capacité des OSC locales à jouer plus efficacement leur rôle d’acteurs indépendants du développement

Priorités et actions financées :

Objectifs
* Lot 1 : renforcer la capacité de la société civile à promouvoir et à autonomiser les personnes handicapées ; veiller à ce que les personnes handicapées puissent jouir pleinement de leurs droits au Liberia ;
* Lot 2 : Renforcer la capacité des acteurs de la société civile au niveau national, des comtés et des communautés pour assurer un accès informé et égal aux droits fonciers au Liberia

Priorités
* Lot 1 :
– Développer les capacités durables des personnes handicapées à défendre et à devenir des homologues reconnus des autorités publiques et d’autres acteurs clés dans l’élaboration et la mise en œuvre de politiques visant l’inclusion des personnes handicapées (PwD) et offrant une formation professionnelle aux personnes handicapées ;
– Accroître le lobbying et le plaidoyer des OSC au niveau national sur les questions de handicap en utilisant une approche basée sur les droits ;
– Renforcer les capacités des personnes handicapées par des formations professionnelles et l’inclusion

* Lot 2 :
– Les frontières de la Communauté sont clairement définies, enregistrées et arpentées conformément aux réglementations nationales et par un personnel bien formé ;
– L’engagement de la communauté pour l’aménagement du territoire est renforcé et amélioré afin de permettre un consentement libre, préalable et éclairé, l’inclusion et la bonne gouvernance dans toutes les questions foncières ;
– Les informations sur les réformes du secteur foncier et les droits fonciers sont communiquées clairement, largement et sans aggraver les litiges et les conflits juridiques dans tout le pays

Parmi les actions financées
* Lot 1 :
– Plaidoyer, lobbying et développement de stratégies par les organisations de la société civile pour pousser à la réforme juridique ou pour influencer l’élaboration des politiques ;
– Soutien au suivi, à la défense et à l’expérimentation de stratégies d’emploi des jeunes plus efficaces et plus inclusives, et de possibilités de travail décent ;
– Fournir une plate-forme pour la sensibilisation et l’engagement sur les droits des personnes handicapées conformément aux meilleures pratiques internationales ;
– Renforcement des capacités des organisations de la société civile basées dans les pays pour défendre les droits des personnes handicapées ;
– Le renforcement des capacités des acteurs civiques et politiques pour développer des plates-formes politiques réactives, représentant de manière adéquate les intérêts des personnes handicapées ;
– Campagnes de sensibilisation et de communication ;
– Promotion de partenariats stratégiques et inclusifs, de la mise en réseau et de la coopération avec les organisations de la société civile et d’autres acteurs concernés par la promotion des droits des personnes handicapées ;
– La formation des personnes handicapées dans l’enseignement technique et professionnel (en tenant compte de l’égalité des sexes) ;
– L’accompagnement des personnes handicapées pour améliorer leurs compétences en matière d’emploi ou d’entrepreneuriat après leur formation ;
– Sensibiliser et promouvoir l’intégration des habitants de la communauté et des personnes handicapées dans les communautés ;
– Subventionner les organisations de la société civile locales enregistrées

* Lot 2 :
– Activités qui renforcent l’éducation et la sensibilisation aux droits fonciers, à la sécurité du régime foncier et à la gestion de l’utilisation des terres au Liberia par le biais
> Le renforcement des capacités des organisations de la société civile basées dans les comtés pour mener à bien l’éducation et la sensibilisation aux droits fonciers ;
> Développer et diffuser des moyens de communication et de sensibilisation innovants, non basés sur l’alphabétisation ;
Développer et diffuser des moyens de communication et de sensibilisation innovants, non fondés sur l’alphabétisation ; > Education et sensibilisation à la gestion des terres conformément aux meilleures pratiques internationales ;
> Soutenir le processus de transformation visant à engendrer des changements sociaux, en particulier en remettant en question les stéréotypes sur le droit des femmes à la terre
– Les activités qui soutiennent l’auto-identification des communautés et la réforme du secteur foncier, par exemple en les exécutant :
> La formation de formateurs pour l’auto-identification des communautés, conformément aux règlements et politiques élaborés par l’Autorité foncière du Liberia et en tenant compte des enseignements tirés des acteurs sur le terrain ;
> En aidant les communautés à identifier, à documenter et à renforcer leurs droits fonciers coutumiers, en pleine conformité avec les dispositions établies par l’Autorité foncière du Libéria ;
> Soutien à la collecte et à l’archivage des données, en particulier la collecte de données SIG et la cartographie des activités en cours ;
> L’intensification des activités existantes et des activités d’auto-identification des communautés précédemment menées ;
> Promotion et pilotage de la planification de l’utilisation durable des terres et des activités génératrices de revenus
– Les activités qui renforcent la sensibilisation et la coopération entre toutes les parties prenantes, telles que
> Augmenter le flux d’informations entre la capitale et les comtés pour s’assurer que les défis au niveau des comtés atteignent les groupes de consultation nationaux ;
> Renforcer et soutenir le suivi, la coordination et le dialogue constructif avec les organismes de régulation, en particulier l’Autorité foncière, sur la mise en œuvre des lois relatives aux droits fonciers et l’élaboration des règlements à cet égard ;
> Améliorer la participation aux partenariats multi-acteurs existants avec le secteur privé et les autorités publiques
– Activités qui soutiennent la résolution de conflits avec et sans mesures juridiques :
> Établir et renforcer les structures locales de résolution des conflits et de gouvernance ;
> Suivre, défendre et piloter un soutien juridique efficace et inclusif pour les jeunes et les femmes en vue d’un accès égal aux droits fonciers et à l’aménagement du territoire ;
> Soutien technique, conseil juridique et représentation des communautés pour la résolution des conflits ;
> Le développement des capacités et la formation des communautés en matière de gestion et de résolution des conflits avec et sans moyens juridiques ;
> Promouvoir la participation des individus et des communautés afin qu’ils jouent un rôle actif dans la gestion et la résolution des conflits à tous les niveaux

Informations complémentaires
* Le présent appel à propositions est un appel à propositions restreint. Dans un premier temps, seules les notes conceptuelles seront évaluées

* Durée initiale de l’action : entre 24 et 36 mois

* Éligibilité :
– Être une personne morale ;
– Être à but non lucratif ;
– Être une organisation de la société civile ;
– Être établi au Liberia ou dans l’un des pays suivants :
> Les pays et territoires en développement, tels qu’ils figurent sur la liste des bénéficiaires de l’APD publiée par le CAD de l’OCDE (« liste des bénéficiaires de l’APD »), et les pays et territoires d’outre-mer couverts par la décision 2013/755/UE du Conseil ;
> Les État membre de l’Union européenne ou autre pays éligible tel qu’indiqué dans le règlement n°236/2014 établissant les règles et procédures communes pour la mise en œuvre des instruments de l’Union destinés au financement des actions extérieures
– Être directement responsable de la préparation et de la gestion de l’action avec le(s) codemandeur(s) et l'(les) entité(s) affiliée(s), sans agir en tant qu’intermédiaire, et ;
– Dans le cas où le demandeur principal n’est pas établi au Liberia, présenter sa candidature avec au moins un co-demandeur établi au Liberia

* Les actions doivent avoir lieu au Liberia. Les actions doivent avoir lieu dans au moins 3 comtés du Libéria