• Description
  • Programmes
  • Contact

Secteurs : Affaires sociales, Droits de l Homme, Information

Bénéficiaires : Associations, Organisations de la société civile

Régions : Asie, Asie centrale, Union européenne

Catégorie : Appel à propositions

Références :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Montant :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Linkedin:

WE Funding – IcSP – Soutenir…
Fonds pour : Soutenir les initiatives transfrontalières et régionales de la société civile visant à renforcer durablement les capacités nationales de prévention efficace de l’extrémisme violent en Asie centrale 
Principaux bénéficiaires : OSC, organisation à but non-lucratif

Responsable : Commission européenne

Utile :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Contact :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Conseil :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Amorce :

Fonds pour :Soutenir les initiatives transfrontalières et régionales de la société civile visant à renforcer durablement les capacités nationales de prévention efficace de l’extrémisme violent en Asie centrale 
Principaux bénéficiaires : OSC, organisation à but non-lucratif

Priorités et actions financées :

Objectifs
* Soutenir les initiatives transfrontalières et régionales de la société civile visant à renforcer durablement les capacités nationales de prévention efficace de l’extrémisme violent en Asie centrale ;
* Soutenir les espaces de dialogue nationaux, transfrontaliers et régionaux afin de renforcer durablement les capacités des pays en vue d’une prévention efficace de l’extrémisme violent ;
* Soutenir les initiatives transfrontalières et régionales de la société civile visant à prévenir efficacement l’extrémisme violent parmi les travailleurs migrants, leurs familles et leurs communautés

Priorités
* Lot 1 Espaces de dialogue nationaux, transfrontaliers et régionaux :
– Renforcer la capacité institutionnelle et opérationnelle des acteurs locaux de la société civile pour créer et/ou consolider des espaces de dialogue dans les zones frontalières de l’AC comme outils de prévention de l’extrémisme violent ;
– Accroître les compétences des acteurs locaux de la société civile dans la région en matière de mise en réseau et de plaidoyer, ce qui se traduit par de nouvelles initiatives conjointes et des échanges transfrontaliers d’expériences ;
– Renforcement de la coopération entre les acteurs de la société civile et les institutions locales, nationales ou régionales en matière d’ENP

* Lot 2 Prévention de la radicalisation des travailleurs migrants et de leur famille :
– Renforcer la cohésion sociale et la résilience des migrants et de leurs familles face à l’appel de l’extrémisme violent ;
– Réintégrer les ex-combattants associés à des groupes extrémistes violents en les accompagnant d’actions visant à mettre en place ou à renforcer des mécanismes de réadaptation et de réinsertion

Parmi les actions financées
* Lot 1 :
– Mesures de dialogue et de confiance, notamment par le biais d’activités culturelles, artistiques et sportives visant à promouvoir la compréhension, la tolérance et la cohésion sociale par-delà les diverses divisions sociales, politiques ou religieuses ;
– Soutien à la mise en œuvre du dialogue et à la mobilisation communautaire à la base et à la coopération transfrontalière de la société civile, notamment par le biais de programmes de petites subventions ;
– Participation accrue à la prise de décisions grâce à des activités de plaidoyer et à des partenariats avec les autorités nationales et les secteurs de la sécurité et de la justice ;

* Lot 2 :
– Activités de recherche, y compris par le biais de méthodologies participatives, visant à analyser et à comprendre la dynamique ;
– Participation accrue à la prise de décisions grâce à des activités de plaidoyer et à des partenariats avec les autorités nationales et les secteurs de la sécurité et de la justice, ainsi qu’avec d’autres parties prenantes nationales, régionales et internationales concernées, en vue de la conception et de la mise en œuvre de cadres politiques, stratégies et plans d’action visant à prévenir l’extrémisme violent qui soient sensibles aux conflits ;
– Engagement avec les parties prenantes influentes dans les situations de conflit, telles que les acteurs militaires et de sécurité, les autorités locales et nationales, les chefs religieux et traditionnels, les acteurs économiques

Informations complémentaires
* Il s’agit d’un appel à propositions ouvert

* Durée initiale du projet : entre 24 et 48 mois 

* Eligbilité
– Être une personne morale ;
– Être à but non lucratif ;
– Être une organisation de la société civile