• Description
  • Programmes
  • Contact

Secteurs : Affaires sociales, Citoyenneté européenne, Culture - Médias, Développement local, Education - Formation, Emploi, Energie, Environnement, Information, Innovation, Jeunesse, Justice - Securité, Nouvelles technologies, Santé, Telecommunications

Bénéficiaires : Associations, Centres de recherche, ONG de Développement, Organisations Internationales, Universités

Régions : Espace Economique Européen, Monde entier, Union européenne

Catégorie : Appel à propositions

Références :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Info complémentaire régions :

Les entités établies dans les pays membres de l’OCDE sont aussi éligibles pour le Lot 1

Montant :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Linkedin:

WE funding – IEDDH/DCI – Soutenir…
Fonds pour : Soutenir la jeunesse, le climat, la liberté d’expression, la réinsertion des prisonniers et lutter contre la stigmatisation et la discrimination au Rwanda
Principaux bénéficiaires : OSC

Responsable : Commission européenne

Utile :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Contact :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Conseil :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Amorce :

Fonds pour : Soutenir la jeunesse, le climat, la liberté d’expression, la réinsertion des prisonniers et lutter contre la stigmatisation et la discrimination au Rwanda
Principaux bénéficiaires : OSC

Priorités et actions financées :

Objectifs
* Lot 1 : Organisation de la société civile :
– Renforcer la contribution des organisations de la société civile (OSC) aux processus de gouvernance et de développement ;
– Renforcer la capacité des organisations de la société civile rwandaise à jouer plus efficacement leur rôle d’acteurs indépendants du développement

* Lot 2 : IEDDH
– Soutenir les OSC, les militants pour la démocratie et les défenseurs des droits de l’Homme dans les pays tiers travaillant sur les droits de l’Homme (droits politiques, civils, économiques, sociaux et culturels) et la démocratisation ;
– Soutenir les organisations de la société civile rwandaise et les défenseurs des droits de l’Homme au Rwanda qui travaillent à promouvoir la liberté d’expression ;
– Faciliter la réinsertion des détenus et des jeunes en détention ainsi que promouvoir les droits des personnes présentant une déficience intellectuelle

Priorités
* Lot 1 : Organisations de la société civile :
– Accroître la voix des jeunes :
> Soutenir des stratégies plus pertinentes en matière d’éducation, de formation professionnelle et de développement des compétences qui offrent aux jeunes de meilleures chances de trouver un emploi (indépendant), des stratégies efficaces et inclusives pour l’emploi des jeunes et des possibilités de travail décent, notamment la possibilité pour les jeunes de créer leur propre entreprise ;
> Renforcer les droits des jeunes, leur autonomisation et leur participation aux affaires publiques, à la société et à la prise de décision, notamment par le biais des organisations de jeunesse ;
> Intégrer les économies créatives et culturelles dans le processus de développement du pays
– Accroître la participation des OSC à la lutte contre le changement climatique et à l’atténuation de ses effets négatifs :
> Promouvoir la conception et la mise en œuvre de stratégies de création d’emplois liés au climat dans des secteurs clés, tels que l’agriculture et l’énergie

* Lot 2 : IEDDH
– Aider les défenseurs des droits de l’Homme et la société civile à lutter contre les violations systématiques et généralisées des droits de l’Homme et les atteintes aux libertés et droits fondamentaux et à renforcer la démocratie au Rwanda :
> Promouvoir et protéger la liberté d’expression ;
> Soutenir la réinsertion des détenus et des jeunes en détention ;
> Promouvoir les droits des personnes ayant une déficience intellectuelle

Parmi les actions financées
* Lot 1 : OSC
– Jeunesse :
> Renforcement des capacités des jeunes par l’acquisition d’un plus grand nombre de compétences grâce à la formation professionnelle technique et professionnelle, à l’apprentissage en ligne et à d’autres stratégies adéquates de développement des compétences ;
> Mettre en œuvre des stratégies pilotes pour l’emploi afin d’améliorer les compétences et l’employabilité des jeunes et de promouvoir leur inclusion sociale et leur bien-être pour favoriser l’amélioration du travail et de la politique de la jeunesse aux niveaux local et national ;
> Connecter les jeunes aux institutions de microfinance ; fourniture de trousses d’outils de démarrage, promotion de secteurs d’emploi diversifiés contribuant à la croissance économique durable du Rwanda ;
> Fournir aux jeunes des compétences en gestion, en relations avec la clientèle et en développement des affaires, en établissant des liens entre les collectivités, en particulier dans des secteurs économiques précis où l’innovation peut faire une différence ;
> La formation et les possibilités de collaboration intergénérationnelle, comme les comités consultatifs pour les jeunes et les campagnes d’information lancées à l’initiative des jeunes ;
> Beaux-arts, livres, musique, cinéma, artisanat, théâtre, artisanat, radio, arts visuels et canaux modernes, par exemple multimédia, logiciels, jeux, etc.
– Changement climatique :
> Innovation et développements informatiques ;
> Activités visant à promouvoir l’amélioration des techniques de cuisson et la biomasse durable, une meilleure utilisation de la production de charbon de bois et de meilleures techniques de carbonisation

* Lot 2 : IEDDH
– Liberté d’expression :
> Actions visant à soutenir la culture en tant que vecteur d’expression en développant des outils de sensibilisation sur supports multiples qui répondent aux besoins de publics divers utilisant la culture, par exemple le théâtre, les TIC pour le développement et des mesures innovantes qui attirent les jeunes ;
> Création innovante de technologies numériques et nouvelles de l’information et de la communication ;
> Programmes radiophoniques, publications (magazines, bulletins d’information), talk-shows/forums/plateformes de débat au niveau national, des districts et des communautés pour stimuler le débat public
– Réintégration :
> Guérison des traumatismes, soutien psychologique et formation aux compétences de base et à la formation professionnelle technique et professionnelle pour favoriser leurs perspectives d’emploi dans la société ;
> Aborder la question du changement de comportement des auteurs de violations, l’éducation juridique et les activités de recherche et de suivi sur les obstacles à l’accès à la justice, en particulier ceux liés aux priorités en matière de droits de l’homme
– Déficience intellectuelle :
> Des solutions de développement durable pertinentes pour le plein exercice de tous les droits civils, politiques, économiques, sociaux et culturels par toutes les personnes handicapées mentales et intellectuelles ;
> Activités visant à renforcer la dignité des personnes présentant une déficience intellectuelle et à lutter contre la stigmatisation et la discrimination à leur égard ;
> L’intégration et l’employabilité des personnes handicapées mentales par le biais de programmes d’incitations fiscales ainsi que d’un soutien psychosocial et de services de santé mentale pour tous

Informations complémentaires
* Il s’agit d’un appel à propositions restreint. Dans un premier temps, seules les notes succinctes seront évaluées

* Durée initiale du projet : entre 24 et 48 mois

* Eligibility
– Être à but non lucratif ;
– Être une organisation de la société civile ;

– Pour le lot 1 :
> Être une personne morale ;
> Etre établi au Rwanda ou être établi dans un Etat membre de l’Union européenne ou de l’Espace économique européen ou dans un pays en développement figurant sur la liste des bénéficiaires de l’APD, ou dans un pays membre de l’OCDE ;
> Être inscrit depuis au moins deux ans au moment de la présentation d’une demande ;

> Le demandeur chef de file non rwandais doit agir avec au moins un co-demandeur établi au Rwanda ;
> Les OSC rwandaises sont encouragées à déposer leur candidature en tant que demandeur chef de filel afin de promouvoir l’appropriation et le leadership local ;
> Si des OSC non rwandaises déposent leur candidature en tant que demandeur chef de file, les propositions doivent décrire comment les OSC rwandaises prendront la direction des activités prioritaires et comment l’action renforcera les capacités des OSC rwandaises.

– Pour le lot 2 :
> Être une personne morale ou une entité sans personnalité juridique ou une personne physique ;

> Le demandeur chef de file peut agir seul ou avec des co-demandeurs

– L’action doit être menées au Rwanda