• Description
  • Programmes
  • Contact

Secteurs : Citoyenneté européenne, Développement local, Droits de l Homme, Education - Formation, Humanitaire, Jeunesse, Justice - Securité

Bénéficiaires : Administrations Etats, Agences Chambres, Associations, Autorités locales et régionales, Centres de formation, Centres de recherche, Fédérations Syndicats, ONG de Développement, Organisations Internationales, Universités

Régions : Afrique-Caraibes-Pacifique

Catégorie : Appel à propositions

Références :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Info complémentaire régions :

Haïti

Montant :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Responsable : Commission européenne

Utile :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Contact :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Conseil :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Amorce :

L’objectif général du présent appel à proposition est la promotion des droits de l’Homme et des réformes démocratiques en Haiti.

Priorités et actions financées :

Objectif
– La promotion des droits des enfants et la protection des enfants victimes d’exploitation, discrimination, violence et abandon.

Prioritiés
– L’application du cadre juridique national;
– La désinstitutionalisation et l’appui aux enfants victimes d’exploitation, discrimination, violence et/ou abandon;
– Les normes internationales applicables dans le domaine des droits de l’enfant, en particulier la Convention relative aux droits de l’enfant et ses protocoles facultatifs connus et appliqués en Haiti;
– La capacité de plaidoyer de la société civile pour trouver des solutions durables à la problématique des enfants victimes d’exploitation, discrimination, violence et abandon.

Parmi les actions financées
– Programme de soutien financier à des tiers, permettant, par exemple, à des organisations locales n’ayant pas les capacités de gestion de projets de grande ampleur ou des organisations n’étant pas familiarisées avec les procédures de l’Union européenne, de bénéficier de l’accès aux financements européens, de renforcer leurs capacités et/ou de mettre en œuvre des activités ciblées et à forte valeur ajoutée, permettant par là-même d’amplifier la portée et la qualité de l’action;
– Activités socioculturelles comme outil/moyen d’action pour la sensibilisation, la réinsertion sociale, la formation, etc qui prévoient des synergies entre les acteurs étatiques et non étatiques pour assister les enfants victimes d’exploitation, discrimination, violence et abandon;
– Système d’évaluation rigoureux.