• Description
  • Programmes
  • Contact

Secteurs : Affaires sociales, Coop. & Développement, Développement local, Droits de l Homme, Education - Formation, Gestion publique, Jeunesse, Justice - Securité, Santé

Bénéficiaires : Administrations Etats, Agences Chambres, Associations, Autorités locales et régionales, Ecoles, Fédérations Syndicats, ONG de Développement, Organisations Internationales, Universités

Régions : Balkans, Espace Economique Européen, Pays candidats, Pays en développement, Union européenne

Catégorie : Appel à propositions

Références :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Montant :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Responsable : Commission européenne

Utile :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Contact :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Conseil :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Amorce :

Cet appel à propositions vise à contribuer à la lutte contre les pratiques néfastes, notamment les mutilations génitales féminines, le mariage des enfants et des meurtres de personnes âgées en raison des accusations de sorcellerie en Tanzanie.

Priorités et actions financées :

Objectif
– Fournir un soutien et des moyens d’action concrets pour la société civile locale, y compris les organisations communautaires et les associations religieuses dans la promotion des droits des femmes et des enfants dans leurs actions de lutte contre les mutilations génitales féminines, les mariages précoces et/ou les meurtres de personnes âgées en raison à des accusations de sorcellerie

Priorités
– Promouvoir des actions de la société civile relatives à l’adoption, la ratification et la mise en œuvre des engagements internationaux relatifs aux droits de l’homme, avec une référence spécifique aux femmes et aux droits de l’enfant
– Promouvoir l’action de la société civile pour la sensibilisation et la défense des droits des femmes et des enfants et la lutte contre les pratiques néfastes
– Promouvoir l’action de la société civile pour la mise en œuvre de stratégies nationales de lutte contre la violence contre les femmes et les enfants
– Promouvoir la recherche et la collecte de données sur les pratiques nuisibles ainsi que la collecte de bonnes pratiques pour les contrer
– Fournir un soutien et une protection aux femmes et aux enfants victimes ou victimes potentielles de mutilations génitales féminies, des mariages d’enfants et/ou assassinats en raison d’allégations de sorcellerie
– Compte tenu de la sensibilité culturelle impliquant des questions autour des pratiques néfaste, l’association avec les autorités locales et religieuses et les communautés locales est fortement recommandée. L’association avec les autorités administratives au niveau national, régional et local, avec les institutions académiques et les organisations de la société civile est également encouragée

Parmi les actions financées
– Soutien à la politique de plaidoyer des organisations de la société civile, au lobbying, à la recherche, à l’analyse, à la documentation, au suivi et aux stratégies de mise en œuvre sur les violations des femmes et les droits des enfants
– Services juridiques et para-juridiques, soutien psychologique et une aide d’urgence (psychologique, médicale, de médiation et/ou de réinsertion) sont prévus pour les femmes et les enfants victimes des pratiques néfastes mentionnés ci-dessus
– Formation et sensibilisation ciblant la police, en particulier les fonctionnaires des bureaux de la parité et des enfants, et les autorités locales parajuristes ainsi que les travailleurs de la santé locaux et les sages-femmes et les exciseuses traditionnelles ; les dotant de connaissances juridiques de base pour fournir des conseils et des recommandations aux membres de la communauté qui veulent signaler un abus
– Soutien à la création de liens institutionnels solides et politiques entre les niveaux local, communautaire et national et soutien à la création et au renforcement des partenariats et des réseaux d’organisations de la société civile
– Fourniture d’un appui technique et de mobilisation des ressources pour les groupes locaux à entreprendre des activités communautaires visant à lutter contre les mutilations génitales féminines, le mariage d’enfants ou les meurtres de personnes âgées
– Actions communautaires telles que l’organisation d’événements avec les dirigeants et les communautés traditionnelles sur l’identité de genre et de sensibilisation ciblant les enfants, les jeunes et leurs familles
– Fournir de l’information complète accessible sur la discrimination, par exemple la traduction dans les langues locales des instruments juridiques internationaux et/ou nationaux
– Activités alternatives génératrices de revenus pour les familles qui participent à des pratiques nuisibles mentionnés ci-dessus