• Description
  • Programmes
  • Contact

Secteurs : Citoyenneté européenne, Droits de l Homme, Humanitaire

Bénéficiaires : Associations, ONG de Développement, Organisations de la société civile, Organisations Internationales

Régions : Afrique-Caraibes-Pacifique, Union européenne

Catégorie : Appel à propositions

Références :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Montant :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Linkedin:

WE Funding – IEDDH – Soutenir…
Fonds pour : soutenir la société civile dans ses actions visant à promouvoir la protection et la promotion des droits de l’homme et des libertés fondamentales en Guinée équatoriale
Principaux bénéficiaires : OSC

Responsable : Commission européenne

Utile :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Contact :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Conseil :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Amorce :

Fonds pour : soutenir la société civile dans ses actions visant à promouvoir la protection et la promotion des droits de l’homme et des libertés fondamentales en Guinée équatoriale
Principaux bénéficiaires : OSC

Priorités et actions financées :

Objectifs
* Soutenir la société civile dans ses actions visant à promouvoir la protection et la promotion des droits de l’Homme et des libertés fondamentales en Guinée équatoriale

Priorités
* Renforcer les capacités, la sécurité et l’appropriation des acteurs locaux de la société civile travaillant pour les droits de l’Homme, la bonne gouvernance et/ou la démocratie ;
* Promotion des droits sociaux et économiques énumérés dans le Plan national de développement économique (en particulier l’éducation, la protection sociale et la santé publique, y compris la santé reproductive) ;
* Protéger et promouvoir les droits des personnes les plus vulnérables (femmes, enfants, personnes âgées, handicapés, minorités, peuples indigènes et LGBTI) ;
* Promouvoir l’égalité, l’inclusion et lutter contre toute forme de discrimination, qu’elle soit fondée sur le sexe, la race, l’origine ethnique, la religion ou les convictions, le handicap, l’âge ou l’orientation sexuelle et toute autre condition ou circonstance personnelle ou sociale

Parmi les actions financées
* Renforcer la capacité des OSC, y compris la bonne gouvernance, la transparence et la lutte contre la corruption ;
* Renforcer les capacités d’action (enquêtes, rédaction de rapports de recherche sur les violations des droits de l’Homme, préparation de recommandations à soumettre à l’ONU et à d’autres organisations) et les liens avec et entre les organisations non gouvernementales locales actives dans le domaine des droits humains ;
* Plaider en faveur d’un investissement accru et de l’amélioration des secteurs sociaux, tels que l’éducation, la santé publique et la protection sociale ;
* Améliorer les secteurs sociaux tels que l’éducation, la santé publique et la protection sociale ;
* Formation et sensibilisation aux droits des plus vulnérables ;
* Formation et renforcement des capacités de négociation, de défense, d’enquête, de suivi, de documentation et de communication des rapports sur les violations structurelles des plus vulnérables ;
* Formation et sensibilisation à la législation, aux mesures et aux dispositifs visant à prévenir et à combattre la discrimination et à promouvoir l’égalité des chances ;
* Activités de plaidoyer et développement de stratégies pour soutenir le changement des lois et pratiques discriminatoires

Informations complémentaires
* Le présent appel à propositions est un appel à propositions restreint. Dans un premier temps, seules les notes conceptuelles seront évaluées

* Durée initiale de l’action : entre 18 mois et 24 mois

* Éligibilité :
– Être une personne morale ;
– Être à but non lucratif ;
– Être : des organisations de la société civile, y compris des organisations non gouvernementales à but non lucratif et des fondations politiques indépendantes, des organisations communautaires, des organisations de peuples autochtones, des organisations de personnes handicapées et des agences du secteur privé, des institutions et organisations à but non lucratif et leurs réseaux aux niveaux local, national, régional et international ; des institutions nationales des droits de l’homme, des médiateurs, des universités ;
– Aucune restriction de nationalité ne s’applique aux demandeurs chefs de file et, le cas échéant, aux codemandeurs et aux entités affiliées

– Les actions doivent avoir lieu en Guinée équatoriale