• Description
  • Programmes
  • Contact

Secteurs : Développement local, Droits de l Homme, Nouvelles technologies, Telecommunications

Bénéficiaires : Administrations Etats, Associations, Autorités locales et régionales, ONG de Développement

Régions : Espace Economique Européen, Nouveaux Etats Indépendants, Pays méditerranéens, Union européenne

Catégorie : Appel à propositions

Références :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Info complémentaire régions :

États éligibles au sein de l’IEV : Algérie, Arménie, Azerbaïdjan, Biélorussie, Égypte, Géorgie, Israël, Jordanie, Liban, Libye, Maroc, Moldanie, Palestine, Tunisie, Ukraine

Montant :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Linkedin:

WE funding – IEDDH – Renforcer…
Fonds pour : Renforcer le rôle de la société civile dans le domaine de la promotion des droits de l’homme
Principaux bénéficiaires : ONG, autorités locales

Responsable : Commission européenne

Utile :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Contact :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Amorce :

Fonds pour : Renforcer le rôle de la société civile dans le domaine de la promotion des droits de l’Homme et renforcer ses capacités grâce à la mise en réseau et l’innovation
Principaux bénéficiaires : ONG, autorités locales

Priorités et actions financées :

Objectifs
* Permettre aux organisations de la société civile (OSC) de s’engager en tant qu’acteurs de la gouvernance et du développement au niveau national

Priorités
* Lot 1 :
– Promouvoir et renforcer l’appui de la société civile dans la lutte contre les mauvais traitements, la torture et l’impunité ;
– Promouvoir l’égalité et combattre toutes les formes de discrimination, y compris celles liées au sexe, à l’orientation sexuelle, aux personnes appartenant à des minorités et aux groupes vulnérables ;
– Protéger et renforcer le statut des défenseurs des droits de l’homme ; sensibiliser davantage à leur travail et leur rôle dans la promotion de la démocratie et dans la protection des droits de l’homme
– Contribuer à l’amélioration de la situation en ce qui concerne la qualité du cadre politique et réglementaire visant à faire respecter la primauté du droit, l’égalité devant la loi et l’accès à la justice, le droit à un procès équitable, le droit au logement, au territoire et à la propriété partout au pays ;
– Soutenir la liberté de croyance, d’opinion et d’expression et le droit à l’information, y compris sur les nouveaux médias en ligne, et lutter contre les discours de haine
* Lot 2 :
– Développer les réseaux thématiques régionaux des OSC par le biais d’initiatives sectorielles spécifiques ;
– Soutenir l’introduction et l’expansion de méthodologies, techniques et pratiques novatrices de sensibilisation et d’engagement du public, y compris les actions culturelles et les TIC ;
– Soutenir les initiatives conjointes tout en renforçant mutuellement les autorités locales et les OSC pour le développement local

Parmi les actions financées
* Pratiques de prestation de services avec formulation de recommandations et suivi de leur mise en œuvre, analyse des risques de corruption dans les institutions/services publics et suivi de leurs actions d’élimination ;
* Création de coalitions et soutien au renforcement des réseaux d’acteurs de la société civile qui peuvent faciliter la coordination et le plaidoyer ;
* Activités visant à renforcer davantage les plates-formes, réseaux et coalitions de la société civile existants ;
* Organisation de forums de discussion pour améliorer le dialogue et la mise en réseau entre les organisations de la société civile, les médias et les décideurs sur les questions et priorités du présent appel à propositions ;
* Sensibilisation pour encourager le débat public et le dialogue entre les autorités locales, les citoyens et la société civile ;
* Activités de lobbying et de plaidoyer auprès des décideurs et des autorités en vue d’une allocation stratégique et inclusive des ressources et de l’efficacité des dépenses publiques ;
* Soutien aux actions artistiques, performances, festivals, hackathons, conférences publiques, etc. ;
* Actions liées aux pratiques de la démocratie électronique ;
* Développement et pilotage de moyens innovants pour la réorganisation de la prestation de services ;
* Campagnes à travers les réseaux sociaux, création d’applications mobiles pour atteindre un public cible ou apporter des solutions innovantes aux défis locaux élaboration de cours en ligne, de manuels virtuels, d’autres outils pédagogiques pour la sensibilisation et le plaidoyer ;
* Prévention et surveillance de la torture et/ou des mauvais traitements dans les établissements fermés ;
* Utilisation des entreprises sociales pour piloter des solutions innovantes ayant un impact sociétal clair ;
* Échange d’expériences, consultation et mentorat par des autorités locales ou des OSC et des experts de pays qui ont connu des défis similaires

Informations supplémentaires
* Cet appel à projets est un appel à propositions restreint. Dans un premier temps, seuls les notes succintes seront évaluées

* Durée initiale du projet : entre 18 et 36 mois

* Eligibilité
– Être une personne morale ;
– Être à but non lucratif ;
– Être : une ONG, une fondation caritative ;
– Être établi dans un État membre de l’Union européenne ou une partie contractante à l’accord sur l’Espace économique européen ou dans un pays partenaire participant à la politique européenne de voisinage ;
– Kes entités suivantes sont uniquement éligibles comme co-candidats : autorités locales, opérateurs publics ;
– Les actions doivent être menées en Ukraine ;
– Si le porteur de projet n’est pas ukrainien, au moins un des co-candidats doit être établi en Ukraine ;
– Un consortium composé de maximum 3 co-candidats peut être établi