• Description
  • Programmes
  • Contact

Secteurs : Affaires sociales, Citoyenneté européenne, Coop. & Développement, Culture - Médias, Développement local, Droits de l Homme, Education - Formation, Information, Jeunesse, Telecommunications

Bénéficiaires : Associations, Autorités locales et régionales, Centres de recherche, ONG de Développement, Organisations Internationales, Universités

Régions : Monde entier

Catégorie : Appel à propositions

Références :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Montant :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Linkedin:

WE Funding – IEDDH – Promouvoir…
Fonds pour : Promouvoir les droits de l’homme des personnes LGBTI et les libertés fondamentales d’expression au Liban
Principaux bénéficiaires : OSC, Organisations internationales

Responsable : Commission Européenne

Utile :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Contact :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Conseil :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Amorce :

Fonds pour : Promouvoir les droits de l’homme des personnes LGBTI et les libertés fondamentales d’expression au Liban
Principaux bénéficiaires : OSC, Organisations internationales

Priorités et actions financées :

Objectifs
* Soutenir les efforts de la société civile pour la protection et la promotion des droits de l’homme et des libertés fondamentales au Liban ;
* Soutenir et promouvoir la jouissance de tous les droits humains pour les personnes LGBTI et les protéger contre la discrimination (droits des personnes LGBTI) ;
* Soutenir la promotion et la protection des libertés fondamentales d’expression et de la liberté des médias (liberté d’expression et liberté des médias) 

Priorités
* Droits des personnes LGBTI ;
* Liberté d’expression et liberté des médias

Parmi les actions financées
* Priorité 1 :
– Formation et renforcement des capacités des organisations locales promouvant les droits LGBTI, des militants et des mouvements de base dans le travail de plaidoyer et de communication, les plans de sécurité, le soutien aux victimes, le suivi et le reporting, l’engagement stratégique avec les autorités, l’encouragement de l’apprentissage par les pairs et la création et/ou le renforcement des réseaux et alliances ;
– Renforcer les capacités des organisations locales de promotion des droits et des défenseurs LGBTI à documenter les violations et à améliorer les rapports et les enquêtes sur les violations de l’orientation sexuelle et de l’identité de genre (OSIG) ;
– Mise en place de mécanismes d’urgence LGBTI pour la protection, la défense et le soutien immédiats des personnes LGBTI en danger, y compris le soutien aux réinstallations temporaires et aux abris et autres solutions similaires ;
– Soutenir l’adoption de plans de sécurité proactifs, y compris la sécurité numérique, et renforcer les capacités de gestion des crises des organisations LGBTI ;
– Soutien aux personnes et mouvements transgenres pour faire face à des défis spécifiques tels que la violence (sous-déclaration et absence d’enquêtes), et accès limité à l’éducation, à l’emploi et aux soins de santé non pathologiques

* Priorité 2 :
– Fourniture de formations, assistance technique et services pour prévenir, documenter et dénoncer d’éventuels abus des procédures pénales et civiles, campagnes de diffamation et restrictions inutiles imposées aux journalistes, acteurs des médias, ONG et personnalités des médias sociaux ;
– Initiatives pour la promotion et la protection des droits des médias numériques et sociaux par l’adoption/ajustement de cadres politiques et réglementaires basés sur les normes internationales ;
– Initiatives visant à faciliter l’échange de bonnes pratiques en matière de promotion et de protection de la liberté d’expression et des médias avec les responsables gouvernementaux, la société civile, le ministère public et les services de répression ;
– Renforcement de l’indépendance journalistique et éditoriale, notamment par la promotion d’une information libre et pluraliste sur les élections ainsi que par un accès équitable des partis politiques aux médias de service public pendant les campagnes électorales

Informations complémentaires
* Le présent appel à propositions est un appel à propositions ouvert

* Durée initiale du projet : entre 24 et 36 mois

* Eligbilité
– Être une personne morale ;
– Être à but non lucratif ;
– Etre un type spécifique d’organisation tel que les organisations de la société civile (organisations non gouvernementales à but non lucratif et fondations politiques indépendantes, organisations communautaires et agences, institutions et organisations du secteur privé à but non lucratif et leurs réseaux aux niveaux local, national, régional et international) ; les agences, institutions et organisations et réseaux publics à but non lucratif aux niveaux local, national, régional et international ; organisations intergouvernementales internationales et régionales ;
– Être une organisation dans le pays, ayant son siège au Liban et officiellement enregistrée auprès des autorités libanaises compétentes établies dans un État membre de l’Union européenne ou dans tout pays ou territoire éligible au programme IEDDH ; – Si le demandeur principal n’a pas son siège au Liban ou s’il s’agit d’une organisation internationale, il doit obligatoirement agir avec au moins un cocandidat libanais ;
– Le demandeur doit obligatoirement agir avec au moins un codemandeur ;

– Les demandeurs dont l’établissement principal n’est pas situé au Liban et les organisations internationales doivent obligatoirement agir avec une organisation libanaise ;

– Les actions doivent avoir lieu au Liban ;

– Les propositions ne devraient porter que sur l’une des deux priorités