• Description
  • Programmes
  • Contact

Secteurs : Développement local, Energie, Environnement, Innovation, Santé, Services, Urbanisme

Bénéficiaires : Associations, Centres de formation, Ecoles, ONG de Développement, Organisations Internationales, Universités

Régions : Afrique-Caraibes-Pacifique, Espace Economique Européen, Pays du Golfe, Pays en développement, Pays méditerranéens, Union européenne

Catégorie : Appel à propositions

Références :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Montant :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Linkedin:

WE Funding – IEV – Promouvoir…
Fonds pour : Promouvoir une utilisation efficace de l’eau dans les zones urbaines et rurales
Principaux bénéficiaires : organisation non gouvernementale, opérateur du secteur public, autorité locale

Responsable : Commission européenne

Utile :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Contact :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Amorce :

Fonds pour : Promouvoir une utilisation efficace de l’eau dans les zones urbaines et rurales
Principaux bénéficiaires : organisation non gouvernementale, opérateur du secteur public, autorité locale

Priorités et actions financées :

Objectifs
* Promouvoir une utilisation efficace de l’eau dans les zones urbaines et rurales ;
* Adapter et renforcer la résilience face aux effets que le changement climatique a sur l’eau ;
* Tester et présenter des solutions techniques et institutionnelles novatrices qui sont susceptibles d’être transposées à plus grande échelle et d’aboutir à une utilisation efficace de l’eau dans la région du sud de la Méditerranée

Priorités
* Promouvoir des mesures d’utilisation efficace de l’eau conformes aux stratégies et aux plans nationaux relatifs à l’eau ;
* Faciliter la réglementation de l’eau et sa distribution entre les différents usages ;
* Protéger les ressources en eau conventionnelles (notamment contre les prélèvements incontrôlés) ;
*  Promouvoir l’utilisation des ressources en eau renouvelables et non conventionnelles ainsi que leur distribution ;
* Promouvoir des mesures visant à réduire les pertes d’eau et à économiser l’eau dans les zones urbaines ou rurales ;
* Optimiser le financement de l’eau et les instruments connexes en privilégiant les mécanismes innovants au niveau local ;
* Promouvoir des mesures de gouvernance permettant de réaliser des économies d’eau dans les processus industriels, qui peuvent par exemple comprendre, sans toutefois s’y limiter, des mesures réglementaires, budgétaires et institutionnelles novatrices ;
* Soutenir la mise en œuvre du lien entre l’eau, l’énergie, la sécurité alimentaire et les écosystèmes. Le cas échéant, et afin de disposer d’une approche pleinement intégrée, il est possible d’inclure des activités liées à l’irrigation durable, à la protection des terres et à la gestion des cultures ;
* Contrôler l’utilisation de l’eau de mauvaise qualité (eaux usées non traitées) pour les activités secondaires, en particulier pour l’irrigation supplémentaire

Parmi les actions financées
* Évaluations ou enquêtes afin de définir la base de référence, la conception technique détaillée, les résultats du projet et la durabilité du projet dans le contexte local ;
* Expertise technique pour la mise en œuvre du projet ;
* Préparation et production de matériels de communication et de diffusion (à l’exception de la création d’un site web pour le projet) afin de sensibiliser les parties prenantes et de promouvoir la réplication de la ou des solutions innovantes testées ;
* Achat, livraison et supervision de fournitures, travaux et services exclusivement pour la réalisation de l’objectif principal du projet ;
* Ateliers, séminaires, cours ;
* Suivi interne des projets

Informations complémentaires
* Le présent appel à propositions est un appel à propositions restreint. En premier lieu, seules les notes succintes seront évaluées.

* Durée initiale de l’action : entre 24 et 36 mois

* Éligibilité :
– Être une personne morale ;
– Être à but non lucratif ;
– Etre un type spécifique d’organisation tel qu’une organisation non gouvernementale, un opérateur du secteur public, une autorité locale, une organisation internationale (intergouvernementale) ou un établissement d’enseignement supérieur ;
– Être établi dans un État membre de l’UE ou dans l’un des pays partenaires sud de l’ENI (Algérie, Égypte, Israël, Jordanie, Liban, Libye, Maroc, Palestine, Syrie et Tunisie) ou dans un pays bénéficiaire d’une IAP ou un État membre de l’EEE

– Lorsque le demandeur n’est pas établi dans le(s) pays où l’action a lieu, il est obligatoire d’avoir au moins un partenaire local dans chaque pays où le projet doit être mis en œuvre.

– Les actions doivent avoir lieu dans un ou plusieurs des pays suivants : Maroc, Algérie, Tunisie, Libye, Égypte, Palestine, Israël, Jordanie, Liban, Syrie et Tunisie ;
– Les actions menées dans un seul pays ou territoire doivent pouvoir être reproduites dans d’autres pays ou territoires