• Description
  • Programmes
  • Contact

Secteurs : Culture - Médias, Emploi, Jeunesse

Bénéficiaires : Associations, ONG de Développement, Organisations de la société civile

Régions : Amérique du Nord, Union européenne

Catégorie : Appel à propositions

Références :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Info complémentaire régions :

États membres de l’UE
États Unis d’Amérique

Montant :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Responsable : Commission européenne

Utile :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Contact :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Conseil :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Amorce :

IP – UE-EUA : Apprendre à connaître l’Europe, le dialogue transatlantique de la société civile et construire un partenariat sur l’avenir du travail – 2020
Fonds pour : accroître la connaissance, la compréhension et l’appréciation de l’Union européenne aux États-Unis, en particulier chez les jeunes ; renforcer les liens, la coopération et la compréhension entre les groupes de la société civile de l’UE et des États-Unis par un dialogue sur un large éventail de questions dans le cadre des relations entre l’UE et les États-Unis, en complément du dialogue politique officiel au niveau gouvernemental ; et renforcer l’alliance stratégique avec les États-Unis par l’échange des meilleures pratiques dans le domaine de l’avenir du travail qui peuvent alimenter les dialogues politiques actuels entre l’UE et les États-Unis.

Priorités et actions financées :

Objectifs
* Lot 1 – Apprendre à connaître l’Europe
– Développer la prochaine génération de transatlantiques américains, y compris parmi les dirigeants des communautés minoritaires ;
– Promouvoir et accroître la visibilité du rôle international de l’UE, de ses politiques, de ses valeurs et de ses cultures aux États-Unis ;
– Mettre en place des plateformes et des campagnes numériques efficaces pour la diffusion d’informations sur l’UE auprès des jeunes, ainsi que des possibilités pour les fonctionnaires de la délégation de l’UE à Washington et du siège d’entrer en contact avec ces publics ;
– Faire en sorte que les jeunes Américains apprécient la valeur et l’importance de la relation et du partenariat transatlantique entre l’UE et les États-Unis

* Lot 2 – Dialogues transatlantiques de la société civile
– Stimuler le dialogue et la coopération entre les organisations non gouvernementales, les associations et les groupes d’intérêt, représentant un large éventail de circonscriptions dans l’UE et aux États-Unis ;
– Faire mieux comprendre les efforts transatlantiques communs aux publics concernés de la société civile et aux multiplicateurs de l’UE et des États-Unis ;
– Améliorer la boucle de rétroaction entre les décideurs politiques et les acteurs de la société civile dans l’UE et aux États-Unis

* Lot 3 – Construire des partenariats sur l’avenir du travail
– Stimuler la coopération, l’apprentissage mutuel et l’échange des meilleures pratiques politiques entre les administrations et les décideurs politiques, les organisations non gouvernementales, les associations, les chercheurs, les universitaires, les partenaires sociaux, les travailleurs, les entreprises et les PME dans l’UE et aux États-Unis ;
– Établir ou renforcer des partenariats stratégiques entre les principales parties prenantes ;
– Favoriser le dialogue entre les décideurs politiques, la société civile et d’autres acteurs clés dans l’UE et aux États-Unis

Priorités
* Améliorer la connaissance de l’Union et sa visibilité, et renforcer et stimuler les dialogues entre les organisations de la société civile de l’UE et des États-Unis ;
* Soutenir l’échange des meilleures pratiques politiques dans le domaine de l’avenir du travail

Parmi les actions financées
* Lot 1 – Apprendre à connaître l’Europe
– Actions menées dans l’ensemble des États-Unis par des institutions/organisations qui facilitent la participation du public – en particulier des jeunes Américains – aux activités énumérées ci-dessous, qui permettront d’accroître la visibilité de l’UE aux États-Unis, la connaissance et la compréhension de l’UE par le jeune public américain et de favoriser l’affinité du public pour les relations entre l’UE et les États-Unis ;
– Actions menées dans l’ensemble des États-Unis par des institutions/organisations qui offrent une plate-forme publique visible sur l’UE à un jeune public ainsi que des possibilités de contact avec le public pour les fonctionnaires des institutions européennes (délégation de l’UE à Washington DC et du siège) et les représentants des États membres de l’UE

* Lot 2 – Dialogues transatlantiques de la société civile
– Organisation d’événements/réunions/conférences et développement d’une plateforme en ligne qui réunira les acteurs et groupes de la société civile concernés de l’UE et des États-Unis et facilitera l’échange de connaissances, d’expériences et de bonnes pratiques dans les domaines susmentionnés. Le cas échéant, ces événements/réunions/conférences devraient être organisés en marge d’événements pertinents de plus grande envergure ou d’engagements de gouvernement à gouvernement, afin de servir de catalyseur à de nouveaux efforts de coopération transatlantique dans ces domaines ;
– Renforcement de la coopération et de l’échange d’informations entre l’UE et les États-Unis en identifiant les lacunes et les domaines à améliorer ;
– Contribution aux discussions dans le cadre des dialogues transatlantiques pertinents et sur les domaines pertinents examinés dans le cadre des dialogues transatlantiques ;
– Produire/publier des recommandations politiques communes qui devraient être diffusées aussi largement que possible dans l’UE et aux États-Unis ;
Échanges et diffusion de l’expertise, des connaissances et des meilleures pratiques sur les questions politiques pertinentes dans l’UE et aux États-Unis

* Lot 3 – Construire des partenariats sur l’avenir du travail
– Échanges et diffusion de l’expertise, des connaissances et des meilleures pratiques sur les questions politiques pertinentes dans l’UE et aux États-Unis dans le domaine de l’avenir du travail dans les secteurs et les thèmes énumérés ci-dessus ;
– Organisation d’événements/réunions/conférences et facilitation de l’échange de connaissances, d’expériences et de bonnes pratiques dans le domaine de l’Avenir du travail le long des secteurs et thèmes énumérés ci-dessus ;
– Produire/publier des analyses et des recommandations politiques qui devraient être diffusées aussi largement que possible dans l’UE et aux États-Unis ;
– Contribution aux discussions dans le cadre des dialogues transatlantiques pertinents

Informations complémentaires
* Le présent appel à propositions est un appel à propositions restreint. Dans un premier temps, seules les notes succintes seront évaluées

* Durée initiale de l’action : jusqu’à 24 mois

* Éligibilité :
– Être une personne morale ;
– Être à but non lucratif ;
– Pour le lot 1, être un type d’organisation spécifique tel que : organisation non gouvernementale (ONG), institution à but non lucratif (OBNL) comprenant, sans s’y limiter, des écoles secondaires, des fédérations d’enseignants, des collèges communautaires, des groupes de jeunes, des universités, des groupes de réflexion, des fondations, des associations professionnelles (y compris des syndicats/fédérations), des groupes communautaires locaux, des institutions culturelles, des associations locales promouvant les échanges socioculturels à travers l’Atlantique, et d’autres centres de formation professionnelle, et d’autres organisations de la société civile telles que les chambres de commerce. Les universités font partie des institutions éligibles, mais toute activité soutenue par la subvention doit exclusivement impliquer et cibler des membres de la communauté locale ou régionale (c’est-à-dire pas des professeurs et/ou des étudiants) car cet appel ne peut soutenir aucune activité qui pourrait être considérée comme académique ;
– Pour le lot 1 : être établi aux États-Unis, conformément à l’article 8.7 du règlement commun d’application (RCA) ;
– Pour les lots 2 et 3 : être un type d’organisation spécifique tel que : organisation non gouvernementale (ONG), institution à but non lucratif (OBNL), y compris, mais sans s’y limiter, les groupes de réflexion, les associations professionnelles (y compris les syndicats/fédérations), les associations d’entreprises et autres centres de formation professionnelle, et autres organisations de la société civile telles que les chambres de commerce. Les universités font partie des institutions éligibles, mais toute activité soutenue par la subvention doit exclusivement impliquer et cibler le grand public (c’est-à-dire pas les professeurs et/ou les étudiants) car cet appel ne peut soutenir aucune activité qui pourrait être considérée comme académique ;
– Pour les lots 2 et 3, être établi dans un État membre de l’Union européenne ou aux États-Unis ;
– Être directement responsable de la préparation et de la gestion de l’action avec le(s) co-demandeur(s) et l'(les) entité(s) affiliée(s), sans agir en tant qu’intermédiaire ;
– Pour les lots 2 et 3, les demandes doivent impliquer au moins une organisation de l’Union européenne et une organisation des États-Unis

* Les actions doivent avoir lieu aux États-Unis. Les actions qui couvrent une région plus large des États-Unis, couvrant plusieurs États américains, sont fortement encouragées. Chaque fois que cela est pertinent, certaines activités (comme les voyages d’étude) peuvent avoir lieu dans l’Union européenne