• Description
  • Programmes
  • Contact

Secteurs : Agriculture - Pêche, Coop. & Développement, Développement local, Environnement, Innovation

Bénéficiaires : Autorités locales et régionales, ONG de Développement, Organisations Internationales

Régions : Moyen-Orient, Nouveaux Etats Indépendants, Union européenne

Catégorie : Appel à propositions

Info complémentaire régions :

États membres de l’UE : Belgique, Roumanie, France, Danemark, Espagne, Lettonie, Estonie, Finlande, Allemagne, Pologne
Pays voisins : Royaume-Uni, Turquie

Montant :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Responsable : European Commission

Utile :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Contact :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Conseil :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Amorce :

JPI FACCE – ERA NET Cofinancement sur la production végétale durable – 2020
Fonds pour : assurer la sécurité alimentaire et nutritionnelle d’une population croissante dans un contexte de changement climatique et de pression sur les ressources naturelles

Priorités et actions financées :

Objectifs
* Attirer des propositions axées sur la production végétale durable afin de relever les défis sociétaux du 21e siècle ;
* Pour ce faire, les financements fournis par les programmes nationaux et régionaux des États membres et d’autres pays seront combinés pour lancer cet appel conjoint de projets de recherche transnationaux portant sur la durabilité et la résilience de la production végétale ;
* Mettre en relation des partenaires ayant des compétences scientifiques et technologiques différentes mais complémentaires afin de maximiser les ressources et de partager les risques, les coûts et les compétences

Priorités
* Amélioration des technologies de sélection nouvelles et/ou prédictives et développement de nouveaux génotypes conduisant à de nouveaux phénotypes en vue de la mise sur le marché de variétés de cultures améliorées capables de s’adapter aux changements futurs des conditions environnementales et climatiques. Les projets pourraient également viser l’amélioration des processus de sélection des variétés pour soutenir les pratiques agroécologiques ;
* le développement et l’exploitation de méthodes et de pratiques de gestion intégrée des parasites et des cultures. Cela comprend, par exemple, la recherche fondamentale et translationnelle menant à des applications pratiques dans les exploitations agricoles et/ou la mise au point de nouveaux systèmes de détection pour la gestion intégrée des parasites et des cultures ;
* Amélioration de l’efficacité de l’utilisation des ressources des systèmes de culture par des approches agroécologiques visant à accroître l’efficacité de l’utilisation des nutriments, de l’eau et de l’énergie. Cela pourrait inclure l’utilisation de cultures améliorées ;
* Des enquêtes sur les cultures agricoles en tant que partie intégrante d’un écosystème. Les études doivent être clairement axées sur les interactions entre les plantes et d’autres organismes, afin d’aboutir à des pratiques qui favorisent une agriculture plus durable

Parmi les actions financées
* Amélioration des technologies de sélection nouvelles et/ou prédictives et développement de nouveaux génotypes conduisant à de nouveaux phénotypes en vue de la mise sur le marché de variétés de cultures améliorées capables de s’adapter aux changements futurs des conditions environnementales et climatiques. Les projets pourraient également viser l’amélioration des processus de sélection des variétés pour soutenir les pratiques agroécologiques ;
* le développement et l’exploitation de méthodes et de pratiques de gestion intégrée des parasites et des cultures. Cela comprend, par exemple, la recherche fondamentale et transnationale menant à des applications pratiques dans les exploitations agricoles et/ou la mise au point de nouveaux systèmes de détection pour la lutte intégrée contre les parasites et les cultures ;
* Amélioration de l’efficacité de l’utilisation des ressources des systèmes de culture par des approches agroécologiques afin d’accroître l’efficacité de l’utilisation des nutriments, de l’eau et de l’énergie. Cela pourrait inclure l’utilisation de cultures améliorées ;
* Des enquêtes sur les cultures agricoles en tant que partie intégrante d’un écosystème. Les études doivent être clairement axées sur les interactions entre les plantes et d’autres organismes, afin d’aboutir à des pratiques qui favorisent une agriculture plus durable

Information complémentaire
* Le présent appel à propositions est un appel à propositions fermé. Dans un premier temps, seule la note conceptuelle sera évaluée en première instance

* Durée initiale de l’action : jusqu’à 3 ans

* Éligibilité :
– Les candidats doivent répondre aux critères nationaux/régionaux ;
– Les consortiums doivent inclure au moins trois partenaires éligibles demandant un financement d’au moins trois pays membres différents de SusCrop qui contribuent aux fonds de l’appel