• Description
  • Programmes
  • Contact

Secteurs : Agriculture - Pêche, Coop. & Développement, Innovation, Nouvelles technologies, Recherche, Transport

Bénéficiaires : Tout bénéficiaires

Régions : Afrique-Caraibes-Pacifique, Espace Economique Européen, Pays candidats, Union européenne

Catégorie : Appel à propositions

Info complémentaire régions :

* Les demandeurs de ces pays sont admissibles : Biélorussie, Belgique, Allemagne, Malte, Norvège, Pologne, Roumanie, Afrique du Sud et Turquie

* Les demandeurs d’autres pays sont admissibles au cas où ils financeraient leur propre participation

Montant :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Responsable : Commission européenne

Utile :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Contact :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Conseil :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Amorce :

JPI Oceans – MARTERA CALL 2021
Fonds pour : renforcer l’Espace européen de la recherche (EER) dans les technologies maritimes et maritimes et la croissance bleue. MarTERA est le résultat de la collaboration entre JPI Oceans et l’ancien ERA-NET MARTEC

Priorités et actions financées :

Objectifs
* Développer des activités de recherche et d’innovation par le biais d’une coopération large et systématique dans tous les domaines du transport par voie d’eau, de l’activité offshore, des ressources marines, de la sécurité maritime, des biotechnologies, pour un développement durable de l’économie maritime et de l’industrie de la pêche, de l’aquaculture, etc.
* Mise en place d’actions coordonnées dans l’industrie maritime afin de relever les défis qui se posent dans un grand nombre de secteurs liés aux océans

Priorités
* Priorité 1 : Technologies maritimes respectueuses de l’environnement
* Priorité 2 : Concepts innovants pour les navires et les structures offshore
* Priorité 3 : Automatisation, capteurs, surveillance et observations
* Priorité 4 : Fabrication et production avancées
* Priorité 5 : Sûreté et sécurité

Le projet de recherche et d’innovation proposé doit être cohérent avec la portée et les objectifs de
cet appel et avec les priorités thématiques des programmes nationaux associés des parties concernées les pays/régions. Les priorités nationales/régionales sont décrites dans les lignes directrices nationales et peuvent être élaboré plus en détail par les gestionnaires de programmes nationaux (NPM) respectifs.

Parmi les actions financées
* Recherche fondamentale
* Recherche industrielle
* Développement expérimental

Informations complémentaires
* Cet appel à propositions est un appel à propositions restreint.

* Durée initiale de l’action : 36 mois

* Eligibilité :
Consortiums pour les projets de recherche transnationaux :
– Les consortiums de projets composés d’au moins deux entités juridiques indépendantes éligibles provenant d’au moins deux États membres européens ou pays associés différents, tels qu’énumérés à la section 3.2, peuvent demander un financement. Les entités juridiques du Belarus et d’Afrique du Sud sont éligibles pour un financement, mais les consortiums avec des partenaires bélarussiens ou sud-africains doivent en outre comporter au moins deux entités juridiques indépendantes éligibles provenant d’au moins deux États membres européens ou pays associés différents.
– Les propositions de projet doivent impliquer des partenaires industriels. En fonction des règles de financement nationales, tous les types d’entités ne sont pas éligibles dans tous les pays/régions. L’éligibilité de chaque partenaire d’un consortium doit être évaluée en vérifiant la matrice des domaines prioritaires et en contactant le(s) gestionnaire(s) de programme national (NPM).
– Les propositions doivent être équilibrées en ce qui concerne le travail, les budgets et l’origine nationale/régionale des partenaires impliqués.
– Une entité doit jouer le rôle de coordinateur du consortium et est responsable de la soumission de la proposition.
– Il n’y a pas de limite supérieure pour la taille du consortium.
– Les consortiums peuvent être composés d’autant de partenaires que nécessaire pour atteindre les objectifs du projet. En outre, il n’y a pas de limite supérieure pour le nombre de partenaires d’un pays/région, sauf indication contraire dans les lignes directrices nationales.
– L’éligibilité de chaque candidat par rapport aux critères nationaux énoncés dans les lignes directrices nationales du pays/de la région doit être vérifiée avant la soumission d’une pré-proposition ou d’une proposition complète.