• Description
  • Programmes
  • Contact

Secteurs : Agriculture - Pêche, Energie, Environnement, Innovation, Transport

Bénéficiaires : Administrations Etats, Associations, Autorités locales et régionales, Centres de recherche, Grandes entreprises, ONG de Développement, PME, Universités

Régions : Union européenne

Catégorie : Appel à propositions

Montant :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Responsable : Commission européenne

Utile :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Contact :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Conseil :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Amorce :

Cet appel à propositions vise à contribuer à la transition vers une économie à faibles émissions et résiliente face au changement climatique, en particulier en testant et en mettant en œuvre de nouvelles approches novatrices.

Priorités et actions financées :

Objectifs
– Contribuer à la mise en œuvre et au développement de la politique de l’Union et de la législation sur l’atténuation du changement climatique, y compris l’intégration dans tous les domaines politiques, notamment par le développement, l’essai et la démonstration de politique ou de gestion des approches, des meilleures pratiques et des solutions pour atténuer le changement climatique
– Améliorer les connaissances de base pour le développement, le suivi, l’évaluation et la mise en œuvre des mesures et actions d’atténuation du changement climatique et pour renforcer la capacité d’appliquer ces connaissances dans la pratique
– Faciliter l’élaboration et la mise en œuvre d’approches intégrées, telles que des stratégies d’atténuation du changement climatique et des plans d’action, au niveau local, régional ou national
– Contribuer au développement et à la démonstration de technologies, systèmes, méthodes et instruments novateurs pour l’atténuation du changement climatique susceptibles d’être reproduits, transférés ou intégrés

Priorités
– Contribuer à l’élaboration et la mise en œuvre de l’Union politique et de la législation liée au climat, en particulier en ce qui concerne la surveillance et les rapports des gaz à effet de serre (GES), les politiques liées à l’utilisation des terres, au changement d’affectation des terres et à la foresterie, la conservation des puits de carbone naturels, l’énergie/la production industrielle intensive de GES, le système d’échange de quotas d’émissions, les efforts des États membres pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, la capture et stockage du carbone, les énergies renouvelables, l’efficacité énergétique, les transports et les carburants, la protection de la couche d’ozone et les gaz fluorés
– Synergies entre les actions environnementales et climatiques liées à l’agriculture, les forêts et les sols («secteur vert»), y compris leur surveillance

Parmi les actions financées

* Type de projets: les projets traditionnels, y compris
– projets pilotes
– projets de démonstration
– projets de meilleures pratiques

* Secteur de l’exploitation des terres
– Projets de développement et de mise en œuvre des stratégies et des pratiques paysagères et de gestion des terres qui limitent ou réduisent les émissions

* Gaz à effet de serre correspondant à l’utilisation des terres
– Projets locaux, régionaux et inter-régionaux qui facilitent la surveillance et la comptabilité des stocks et flux de carbone pour les gestionnaires des ressources en terres
– Projets qui améliorent la surveillance et la communication sur la perte de prairies, la dégradation des tourbières anciennes et existantes, etc

* Utilisation durable de la biomasse solide
– Projets qui prennent en charge le déploiement de nouvelles approches pour produire, consommer et gouverner la biomasse de façon durable, avec un impact transformationnel (c’est à dire un changement de comportement durable dans le secteur ou la région ciblée)

* Agriculture
– Projets qui mettent en œuvre des pratiques agricoles à faible émission avec un impact transformationnel
– Projets qui incluent l’empreinte carbone ou des mesures (comme une mesure de la durabilité et/ou l’amélioration des mesures d’atténuation) dans les systèmes d’étiquetage et d’assurance-qualité