• Description
  • Programmes
  • Contact

Secteurs : Développement local, Environnement, Gestion publique, Humanitaire, Justice - Securité, Recherche, Urbanisme

Bénéficiaires : Administrations Etats, Agences Chambres, Associations, Autorités locales et régionales, Banques, Centres de formation, Centres de recherche, Ecoles, Fédérations Syndicats, Fonds d'investissement, Grandes entreprises, ONG de Développement, Organisations Internationales, PME, Universités

Régions : Espace Economique Européen, Nouveaux Etats Indépendants, Pays candidats, Pays méditerranéens, Union européenne

Catégorie : Appels à Propositions

Références :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Info complémentaire régions :

États tiers éligibles :
* États membres de l’EEE : Islande, Norvège
* Pays concernés par l’IAP II participant au programme MPCU (budget interne) : Ancienne République yougoslave de Macédoine, Monténégro, Serbie, Turquie
* Pars concernés par l’IAP II ne participant pas au programme MPCU (budget externe) : Albanie, Bosnie-Herzégovine, Kosovo;
* États de l’IEV (Est et Sud)

Montant :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Linkedin:

WE funding – MPCU – Renforcer…
Fonds pour : Renforcer la prévention des catastrophes naturelles liées aux changements climatiques
Principaux bénéficiaires : Entités publiques et privées

Responsable : Commission Européenne

Utile :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Contact :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Amorce :

Fonds pour : Renforcer la prévention des catastrophes naturelles liées aux changements climatiques
Principaux bénéficiaires : Entités publiques et privées

Priorités et actions financées :

Objectifs
* Renforcer la résilience aux impacts du changement climatique en Europe et dans les pays voisins ;
* Favoriser, notamment par le biais du présent appel à propositions, la cohérence et les synergies entre l’adaptation au changement climatique et les programmes de gestion des catastrophes et de protection civile ;
* Intégrer les impacts du changement climatique dans les évaluations des risques de catastrophe et les politiques de gestion des risques de catastrophe grâce à des solutions innovantes

Priorités
* Intégration des projections climatiques dans la gestion des risques de catastrophes :
– Tenir dûment compte des impacts prévus du changement climatique au cours des prochaines décennies pour la planification de la gestion des risques de catastrophe ;
– Intégrer des scénarios de changement climatique dans les évaluations des risques, qui sous-tendent toutes les stratégies de réduction des risques et de préparation aux catastrophes ;
– Évaluer les effets en cascade et l’interaction des risques liés au changement climatique dans le cadre d’une évaluation des risques multirisques ;
– Transformer les données disponibles en une série d’informations qui peut éclairer la prise de décision
* Développement d’infrastructures résistantes au climat :
– Intégrer des solutions fondées sur la nature ou l’écosystème est encouragé en raison de leur rentabilité et des nombreux avantages connexes de ces approches ;
– Intégrer l’information sur la résilience au climat dans le développement ou la modernisation des infrastructures publiques

Parmi les actions financées
* Pour la priorité 1 :
– Évaluations des risques tenant compte des impacts du changement climatique (10-20 ans) ;
– Définition du flux de travail et des procédures pour la gestion (y compris la collecte, la validation et l’analyse) des données sur les pertes en cas de catastrophe ;
– Élaboration de stratégies et/ou de plans d’action pour la gestion transfrontalière des risques de catastrophe intégrant les impacts prévus du changement climatique ;
– Élaboration d’évaluations macro-régionales/nationales/régionales des risques en intégrant les projections relatives au changement climatique (y compris les risques Na-Tech, les effets en cascade, etc.)
* Pour la priorité 2 :
– Élaboration de méthodologies pour évaluer la vulnérabilité des infrastructures critiques aux aléas climatiques ;
– Réalisation d’évaluations des infrastructures vulnérables (y compris les biens du patrimoine naturel et culturel) dans les zones à haut risque de risques climatiques ;
– Élaboration de propositions de projets d’investissement visant à moderniser (y compris en reconstruisant mieux) les infrastructures publiques et à les rendre résistantes au climat ;
– Réalisation d’études préliminaires (y compris des analyses coûts-avantages) pour les investissements structurels de réduction des risques (y compris la prise en compte des approches écosystémiques)

Informations complémentaires
* Le présent appel à propositions est un appel à propositions ouvert

* Durée initiale du projet: Jusqu’à 24 mois

* Eligibilité
– Être une personne morale ;
– Être : une entité privée, une entité publique, une organisation internationale ;
– Être établi sur le territoire d’un État éligible

– Le soutien des autorités nationales de protection civile compétentes (ou des autorités maritimes pour les projets spécifiques à la pollution maritime) de chaque État bénéficiant de l’action doit être démontré

– Budget interne : projets ciblant les États participants à l’UCPM ;
– Budget extérieur : projets ciblant les pays de l’élargissement qui ne participent pas au mécanisme et les pays relevant de la politique européenne de voisinage ;

– Dans le cadre du budget interne : le candidat au projet doit impliquer au moins trois entités de trois États participants différents ou organisations internationales en coopération avec des entités des États participants ;
– Dans le cadre du budget interne : Les organisations internationales ne peuvent pas jouer le rôle de demandeur chef de file du consortium ; 

– Dans le cadre du budget extérieur : le candidat au projet doit impliquer au moins trois entités de trois pays éligibles différents.
– Dans le cadre du budget extérieur : chaque partenariat doit inclure au moins une entité d’un État participant