• Description
  • Programmes
  • Contact

Secteurs : Coop. & Développement, Information, Justice - Securité

Bénéficiaires : Administrations Etats, Associations, Autorités locales et régionales, Organisations Internationales

Régions : Pays candidats, Pays méditerranéens, Union européenne

Catégorie : Appels à Propositions

Références :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Info complémentaire régions :

* Pays et territoires d’outre-mer (PTOM) ;
* Les bénéficiaires de l’IAP ne participant pas à l’UCPM : Albanie, Bosnie-et-Herzégovine, Kosovo ;
* les pays couverts par la politique européenne de voisinage : Est (Arménie, Azerbaïdjan, Belarus, Géorgie, Moldavie et Ukraine) et Sud (Algérie, Égypte, Israël, Jordanie, Liban, Libye, Maroc, Palestine, Syrie et Tunisie) ;

Montant :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Responsable : Commission européenne

Utile :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Contact :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Conseil :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Amorce :

MPCU – Prévention et préparation aux risques transfrontaliers – 2020
Fonds pour : la gestion des risques de catastrophes transfrontalières par la prévention et la préparation en Europe, les bénéficiaires de l’IAP et les pays du voisinage de l’UE

Priorités et actions financées :

Objectifs
* Gérer les risques de catastrophes transfrontalières par la prévention et la préparation en Europe, dans les pays bénéficiaires de l’IAP et dans les pays voisins de l’UE

Priorités
* Priorité 1: élaboration d’évaluations des risques transfrontaliers
– Evaluation des risques transfrontaliers pour les risques transfrontaliers identifiés ;
– Mise en place d’outils ou de plateformes communs de partage de données et d’informations ;
– Etablissement d’un réseau d’autorités compétentes aux niveaux national et infranational pour des risques spécifiques ;
– Mise en oeuvre de plans de gestion des risques transfrontaliers ou des plans d’action 

* Priorité 2: améliorer la gestion des urgences transfrontalières
– Amélioration de la compréhension du contexte institutionnel et législatif de la gestion des urgences dans le(s) pays voisin(s) ;
– Identification des lacunes existantes dans les interventions d’urgence transfrontalières ;
– Renforcement de l’interopérabilité transfrontalière (par exemple des modules de protection civile ou d’autres capacités d’intervention) ;
– Elaboration et amélioration des plans d’intervention transfrontaliers, y compris le soutien du pays hôte ;
– Tester et renforcer la collaboration opérationnelle transfrontalière lors des interventions en cas de catastrophe 

Parmi les actions financées
* Priorité 1 : activités qui visent à analyser les risques ayant des impacts transfrontaliers, soit en s’appuyant sur une évaluation des risques transfrontaliers existante, soit en en élaborant une dans le cadre du projet
– Rapport d’évaluation des risques ;
– Accords, procédures de travail, méthodologies ;
– Plateformes informatiques libres pour le partage des données et de l’information

* Priorité 2 : actions qui visent à améliorer la préparation aux catastrophes transfrontalières
– Analyse des aspects juridiques/institutionnels de la coopération et de l’assistance mutuelle transfrontalières ;
– Évaluation des capacités de gestion des risques pour les zones transfrontalières ;
– Programmes de formation transfrontaliers ;
– Conception et réalisation d’exercices transfrontaliers conjoints à petite échelle pour des risques préalablement identifiés

Informations complémentaires
* Cet appel à propositions est un appel à propositions ouvert

* Durée initiale de l’action : jusqu’à 24 mois

* Éligibilité :
– Pour les candidatures soumises dans le cadre du budget interne :
> Être des personnes morales ;
> Être une entité privée, une entité publique ou une organisation internationale ;
> Etre établi dans l’un des pays éligibles, à savoir : les États membres, y compris les pays et territoires d’outre-mer (PTOM)

– Pour les propositions soumises au titre du budget externe :
> Être des personnes morales ;
> Être une entité privée, une entité publique ou une organisation internationale ;
> Etre établi dans l’un des pays éligibles, c’est-à-dire :
~ Bénéficiaires de l’instrument de préadhésion (IPA) ne participant pas à l’UCPM : Albanie, Bosnie-et-Herzégovine, Kosovo ;
~ Pays couverts par la politique européenne de voisinage : Est (Arménie, Azerbaïdjan, Belarus, Géorgie, Moldavie et Ukraine) et Sud (Algérie, Égypte, Israël, Jordanie, Liban, Libye, Maroc, Palestine , Syrie et Tunisie) ;
~ États membres, y compris les pays et territoires d’outre-mer (PTOM)