• Description
  • Programmes
  • Contact

Secteurs : Coop. & Développement, Droits de l Homme, Justice - Securité

Bénéficiaires : Associations, Organisations de la société civile

Régions : Asie, Union européenne

Catégorie : Appel à propositions

Références :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Montant :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Linkedin:

WE Funding – IP – Sensibiliser…
Fonds pour : sensibiliser au système de justice pénale concernant la peine de mort au Japon et contribuer au processus de révision du système
Principaux bénéficiaires : OSC, organisations sans but lucratif

Responsable : Commission Européenne

Utile :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Contact :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Conseil :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Amorce :

Fonds pour : sensibiliser au système de justice pénale concernant la peine de mort au Japon et contribuer au processus de révision du système
Principaux bénéficiaires : OSC, organisations sans but lucratif

Priorités et actions financées :

Objectifs
* Promouvoir les activités menées par la société civile pour mieux faire connaître le système de justice pénale japonais sur la peine de mort, conformément aux tendances régionales et internationales, et contribuer au processus de révision du système de la peine capitale au Japon ;
* Sensibiliser et informer les différents groupes des parties prenantes sur les questions relatives à la peine de mort au Japon ;
* Plaider en faveur de l’abolition de la peine de mort et mobiliser un soutien politique en faveur de cette abolition dans tous les partis et aux niveaux national et infranational ;
* Renforcer la couverture médiatique de la peine de mort et encourager les médias à soutenir davantage l’abolition de la peine de mort

Priorités
* Faire mieux connaître et comprendre la peine de mort au Japon en ciblant différents groupes sociaux ;
* Plaider en faveur d’un soutien public en faveur de l’abolition de la peine de mort au Japon

Parmi les actions financées
* Campagnes d’information et de sensibilisation :
– Formuler et mettre à jour des informations sur la peine de mort au Japon, sur les tendances internationales et régionales et le système de justice pénale, et communiquer ces informations par divers canaux de communication, notamment les médias traditionnels et sociaux ;
– Mener des études pertinentes sur des sujets tels que la réinsertion/réadaptation des délinquants, les peines de substitution (emprisonnement à perpétuité) ;
– Organiser des débats en ligne et en fournir des analyses ;
– Engager les médias nationaux et locaux à mieux comprendre les questions éthiques et juridiques liées à la peine de mort et à mieux en rendre compte
* Défense des droits :
– Engager les membres des autorités locales de la Diète et d’autres décideurs concernés, notamment pour encourager les représentants élus à faire preuve de leadership et à prendre l’initiative de créer un débat public sur la peine de mort ;
– Organiser des séminaires, des ateliers, des réunions et d’autres activités en partenariat avec des organisations clés telles que la Japan Federation of Bar Associations (JFBA) ;
– Définir et impliquer les autorités locales et plaider en faveur de l’adoption de résolutions interdisant la peine de mort
* Renforcement des capacités :
– Renforcer les capacités de la société civile en matière de sensibilisation, d’échange d’informations et de mise en réseau ;
– Créer des liens avec les médias et contribuer à la couverture critique de l’actualité sur la peine de mort, encourager un débat et souligner le rôle important du Japon dans la définition des tendances en Asie, par exemple dans le contexte de pratiques démocratiques plus larges, du respect de l’État de droit et de la promotion des droits de l’Homme

Informations complémentaires
* Cet appel à propositions est un appel à propositions ouvert

* Durée initiale de l’action : entre 12 et 24 mois

* Eligibilité :
– Être une personne morale ;
– Ne pas avoir de but lucratif ;
– Être une organisation de la société civile ;
– Être établi dans un État membre de l’Union européenne ou au Japon

– Le demandeur chef de file peut agir individuellement ou avec le(s) co-demandeur(s)