• Description
  • Programmes
  • Contact

Secteurs : Culture - Médias, Environnement, Nouvelles technologies

Bénéficiaires : Autorités locales et régionales, Centres de recherche, Ecoles, ONG de Développement, Organisations Internationales, Universités

Régions : Union européenne

Catégorie : Appel à propositions

Références :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Montant :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Responsable : Commission européenne

Utile :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Contact :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Conseil :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Amorce :

PPAP – L’art et le numérique : libérer la créativité pour la gestion européenne de l’eau – 2020
Foonds pour : unir les technologies numériques aux arts afin de promouvoir une vision politique européenne forte et unifiée sur l’avenir de l’utilisation de l’eau

Priorités et actions financées :

Objectifs
* Établir des collaborations à la croisée de l’art, du numérique et de l’eau qui débouchent sur des expériences et des travaux/installations/performances artistiques dans le monde réel. Cet objectif sera mis en œuvre par des appels ouverts aux artistes pour des résidences dans des compagnies ou des institutions liées à l’eau/au numérique ;
* Développer une communauté (au-delà du consortium du projet) à la croisée de l’art, du numérique et de l’eau qui peut contribuer à une nouvelle réflexion sur l’utilisation durable de l’eau dans les politiques, les entreprises et la société. Cet objectif sera mis en œuvre, entre autres, par des conférences, des ateliers, des activités en ligne, des ateliers éducatifs et des expositions

Priorités
* Des œuvres/installations artistiques au croisement du numérique et des arts qui favorisent une utilisation durable de l’eau et inspirent les décideurs politiques, les entreprises et les citoyens à s’engager vers une vision européenne de l’eau ;
* Résidences de courte durée d’artistes dans des compagnies/institutions du secteur numérique et/ou de l’eau pour travailler conjointement sur d’éventuels projets combinant le numérique et l’art pour une utilisation durable de l’eau ;
* Expériences de gestion de l’eau inspirées par l’expression artistique et rendues possibles par les technologies numériques ;
* Des activités (ateliers, conférences, expositions…) qui favorisent la collaboration entre les acteurs à la croisée de l’art, du numérique et de l’eau ;
* Un site web (en collaboration avec starts.eu) ouvert aux artistes et aux citoyens intéressés par les futures visions de l’eau, qui peut servir de point de rencontre pour les personnes et les idées visant à atteindre une utilisation durable de l’eau ;
* Un programme éducatif pour les jeunes adultes réunissant des artistes et des experts numériques pour promouvoir les connaissances sur l’utilisation durable de l’eau

Parmi les actions financées
* Evénements et exposition d’art ;
* Activités de mise en réseau ;
* Financement d’expériences, y compris des installations artistiques ou similaires
* Résidences d’artistes dans des institutions de technologie et d’eau : honoraires, déplacements et indemnités journalières couvrant tous les besoins ;
* Soutien financier à des tiers pour soutenir les artistes en résidence ;
* Ateliers éducatifs

Informations complémentaires
* Le présent appel à propositions est un appel à propositions ouvert

* Durée initiale de l’action : entre 18 et 22 mois

* Éligibilité :
– Un groupement d’entités (consortiums) ;
– Organisation à but non lucratif (privée ou publique) ;
– Les autorités publiques (nationales, régionales, locales) ;
– Les universités ;
– Les établissements d’enseignement ;
– Les fondations ;
– Centres de recherche/technologie et d’art ;
– Les entités à but lucratif ;
– Les organisations internationales ;
– Les personnes physiques ne sont pas éligibles pour demander une subvention dans le cadre de cet appel à propositions ;
– Seules les demandes émanant de personnes morales établies dans les pays suivants sont éligibles : Les États membres de l’UE ;
– Pour être éligible, le consortium doit être composé d’au moins trois entités juridiques de trois États membres de l’UE différents