• Description
  • Programmes
  • Contact

Secteurs : Information, Jeunesse, Tous domaines

Bénéficiaires : Centres de recherche, Ecoles, Médias et organisations culturelles, Organisations de la société civile, PME

Régions : Union européenne

Catégorie : Appel à propositions

Références :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Info complémentaire régions :

États membres de l’UE 

Montant :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Utile :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Contact :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Conseil :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Amorce :

PPPA – Une sphère publique européenne : une nouvelle offre médiatique en ligne pour les jeunes Européens – 2020
Accroître la disponibilité des informations en ligne, dans différentes langues, sur des sujets européens qui touchent les jeunes de toute l’UE, présentées dans des formats attrayants et selon des points de vue multiples. Organiser des discussions et des événements pour les jeunes.

Priorités et actions financées :

Objectifs
* S’engager auprès des jeunes Européens en créant des espaces en ligne qui rassemblent des contenus de réflexion autour de thèmes et de sujets débattus au niveau de l’UE

Priorités
* Sélection du contenu :
– Les candidats doivent démontrer une compréhension claire des intérêts des jeunes dans toutes les langues envisagées, ce qui peut être prouvé par l’expérience passée, des recherches documentaires et/ou des sondages ;
– Les candidats doivent indiquer les sources d’information déjà disponibles qui servent ces intérêts et expliquer comment le projet proposé leur apporte une valeur ajoutée. Chaque proposition doit essayer de formuler sa propre proposition de valeur pour les groupes cibles envisagés ;
– Bien que cette action pilote se concentre sur la création de contenus et de débats originaux, toute proposition de communauté en ligne peut nécessiter la publication de contenus externes et/ou l’établissement de liens vers ceux-ci, afin d’avoir une communauté vivante avec des mises à jour quotidiennes. Les candidats doivent clairement décrire comment ils prévoient de combiner leur propre contenu et le contenu externe, tout en distinguant clairement les deux
* Création de contenu :
– Les candidats doivent proposer un processus éditorial transfrontalier innovant, décrivant les flux de travail éditorial pour les reporters locaux ainsi que la supervision éditoriale. L’indépendance éditoriale sera garantie par une charte d’indépendance qui fera partie de l’accord entre la Commission européenne et les candidats retenus ;
– Les candidats doivent proposer une équipe éditoriale professionnelle et multiculturelle, et démontrer comment le flux éditorial central prend en compte la diversité de la société ;
– La création de contenu doit être principalement axée sur le contenu informatif. La création de contenu doit être principalement axée sur le contenu informatif. Elle doit établir un lien entre les sujets d’actualité qui intéressent les jeunes et les décisions institutionnelles qui les concernent. Le processus de production de contenu devrait permettre une diversité de points de vue, sur des sujets pertinents et importants dans toute l’Europe ;
– Les propositions doivent inclure une liste provisoire de sujets susceptibles d’attirer divers groupes tout en tenant compte des opinions divergentes, de manière à stimuler des discussions et des débats animés et constructifs ;
– Les propositions doivent créer et sélectionner un contenu dans au moins cinq langues. La quantité de production prévue doit être clairement indiquée par format et par langue. Les candidats doivent expliquer comment le contenu sera traduit et/ou sous-titré et comment les contributions de plusieurs journalistes dans différentes langues seront comparées/combinées
* Distribution de contenu :
– Les formats produits doivent plaire aux jeunes dans leurs réalités locales. Les candidats doivent donc décrire comment la coordination éditoriale centrale alimente les différents canaux et/ou versions linguistiques de leurs propres canaux, des sites web partenaires, des blogs et/ou des réseaux de médias sociaux ;
– Les propositions doivent expliquer comment chaque élément de contenu sera adapté/adapté aux différentes plateformes de distribution et aux différents groupes cibles ;
– Les propositions doivent décrire comment une taxonomie/catégorisation des sujets sera établie, afin de rassembler le contenu autour d’intérêts spécifiques ;
– Les propositions doivent contenir un plan de diffusion, afin d’atteindre le plus grand nombre possible de jeunes Européens. Le plan doit identifier les publics cibles et les multiplicateurs pertinents pour chaque version linguistique, et décrire les moyens de les encourager à utiliser le matériel proposé. Le plan doit comprendre des objectifs clairs et réalistes pour chacun des publics cibles et inclure des objectifs à moyen et à long terme ;
– Pour maximiser les chances de re-publication, les candidats devront identifier les besoins des partenaires et des partenaires potentiels et prendre en compte ces besoins dès le début lors de la conception du processus de production. Les propositions doivent expliquer clairement les flux de travail, les conditions d’implication des autres et les modalités de collaboration
* Animation des discussions :
– Comme ce projet pilote vise à informer, responsabiliser et engager les jeunes Européens, les candidats sont invités à envisager différents moyens de faciliter l’interaction ;
– Les talk-shows et les discussions en ligne peuvent faire partie de la stratégie d’engagement, auquel cas l’approche de la modération devra être expliquée ;
– Les événements peuvent faire partie du projet s’ils visent à générer des discussions, de manière rentable. Dans ce cas, la proposition doit inclure une planification indicative des événements et des groupes cibles ;
– Les partenaires locaux doivent être considérés comme contribuant à l’établissement de rapports, impliquant les communautés locales, modérant les discussions et/ou organisant des événements

Parmi les actions financées
* Gestion ;
* Production journalistique ;
* Organisation d’événements pour la jeunesse ;
* Création et maintenance de sites web et de plateformes ;
* Publicité en ligne ;
* Autres actions de promotion et de diffusion ;
* Actions visant à la création et à l’amélioration des réseaux, aux échanges de bonnes pratiques entre les jeunes reporters ;
* Analyses et cartographie des perceptions des jeunes ;
* Soutien financier à des tiers

Informations complémentaires
* Cet appel à propositions est un appel à propositions ouvert

* Durée initiale de l’action : entre 12 et 15 mois 

Éligibilité :
– Être une entité lagunaire ;
– Être un consortium d’au moins 5 membres ;
– Être un consotium qui comprend une organisation de médias et une organisation à but non lucratif ; 
– Être établi dans l’UE