• Description
  • Programmes
  • Contact

Secteurs : Economie - Finances, Justice - Securité

Bénéficiaires : Administrations Etats, Associations, Banques, Centres de recherche, Fédérations Syndicats, Grandes entreprises, Organisations Internationales, PME

Régions : Union européenne

Catégorie : Appel à propositions

Références :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Info complémentaire régions :

Les bénéficiaires doivent être des Etats membres de l’Union européenne ayant adoptés l’euro comme monnaie unique.

Montant :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Responsable : Commission européenne

Utile :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Contact :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Conseil :

Pour consulter cette information, merci de vous connecter.

Amorce :

L’objectif général du Programme « Péricles 2020 » est de prévenir et de combattre la contrefaçon et autres fraudes similaires, afin de garantir la compétitivité de l’économie de l’Union et de sécuriser la viabilité des finances publiques.

Priorités et actions financées :

Objectif
– Protéger les pièces et les billets en euros de la contrefaçon et de fraudes similaires en appuyant et en complétant les mesures prises par les Etats membres, et en assistant les autorités nationales et de l’Union compétentes dans leurs efforts visant à développer au sein de leurs structures, et avec la Commission, une collaboration étroite et régulière et un échange des meilleures pratiques, tout en incluant les pays tiers et les organisations internationales lorsque c’est nécessaire

Priorités
– Mettre l’accent sur les Etats membres particulièrement affectés par la production et la distribution de contrefaçons
– Maintenir un cadre efficace pour la protection de l’euro dans l’Europe du Sud-Est et en Turquie
– Développer une coopération étroite avec les autorités des pays tiers dans lesquels il y a des soupçons ou des preuves sur le fait qu’ils soient le lieu de production de contrefaçon de l’euro
– Renforcer la protection des pièces en euro en développant de nouveaux dispositifs de sécurité ou des méthodes d’authentification

Les actions financées
– Echange et dissémination d’information, en particulier à travers l’organisation d’ateliers, de réunions, et de séminaires, en incluant la formation, des stages et des échanges du personnel des autorités nationales compétentes, et autres actions similaires
– Assistance technique, scientifique et opérationnelle
– Des subventions pour financer l’achat d’équipement à utiliser par les autorités des pays tiers spécialisées dans la lutte contre la contrefaçon pour protéger l’euro contre la contrefaçon. Néanmoins l’achat d’équipement ne devrait pas être le seul composant de l’accord de subvention