Constituer un consortium: les bases essentielles pour démarrer

5 janvier 2021

Chapeau : Constituer un consortium: les bases essentielles pour démarrer

Schéma de financement : 2021-01-05

Amorce :

La constitution de votre partenariat dans le cadre d’un projet européen doit être faite avec rigueur. Nos 5 conseils qui vous permettront de former votre consortium:

Texte :

Conseil 1 : Prendre en compte les objectifs du projet, les impacts attendus dans l’appel et les critères du programme. Identifiez les tâches que vous pourrez mener seuls, celles où vous aurez besoin d’aide. Les partenaires doivent ainsi avoir un rôle spécifique et apporter une valeur ajoutée.

Conseil 2 : Vous devez vous assurer que votre consortium se compose d’organismes ayant déjà une expérience dans les projets européens ou internationaux. Ils seront moteurs. Avoir un consortium regroupant différents profils, novice et expérimenté, assure un équilibre.

Conseil 3 : Le diversité du consortium est de plus en plus attendue pour représenter toute la chaine de valeur. Pensez intersectorialité et interdisciplinarité !

Conseil 4 : L’équilibre doit aussi être géographique. Le consortium doit représenter au mieux la diversité de l’Union. Dans ce cadre, il ne faut pas négliger les nouveaux Etats membres, comme la Croatie ainsi que les pays candidats, comme l’Albanie ou la Bosnie-Herzégovine par exemple ou les pays partenaires.

Conseil 5 : Enfin il faut définir en amont des outils de travail collaboratif et des règles claires pour la prise de décisions entre les différents membres. La question, pour exemple, de la propriété intellectuelle doit être clarifiée en amont afin d’éviter tout litige pendant et après le projet, et les accords idoines doivent bien être signés (NDA…)

Ces 5 conseils, vous permettront de poser les bases d’un consortium équilibré et apte à remplir pleinement ses objectifs.

Url description : Welcomeurope