Création de 22 nouveaux programmes pour la promotion des produits agricoles de l’Union européenne et des pays tiers

26 avril 2013

Schéma de financement : 2013-04-26

Programme 2014 2020 : Oui

Amorce :

La Commission européenne a décidé d’allouer une contribution de 35.97 millions d’euros à la promotion des produits agricoles dans l’Union européenne et dans les pays tiers. Ce budget viendra alimenter 22 nouveaux programmes, pour la plupart d’une durée de 3 ans et couvrant une diversité de produits agricoles. Ces programmes seront dotés d’un montant total de 71,94 millions d’euros et contribueront aux politiques de l’UE en faveur de la qualité des produits agricoles et de la promotion des produits agricoles. 

Texte :

Les programmes sélectionnés couvrent l’huile d’olive, le lait et les produits laitiers, la viande, les fruits et légumes frais et transformés, les produits biologiques, les œufs, les vins et spiritueux et les produits horticoles ainsi que les produits de qualité enregistrés en tant qu’AOP (appellations d’origine protégées), IGP (indications géographiques protégées) et STG (spécialités traditionnelles garanties) et bénéficiant à ce titre d’une protection.

Dans le cadre du régime d’information et de promotion, les services de la Commission avaient reçu, au 30 novembre 2012, 36 propositions de programmes visant aussi bien le marché intérieur de l’Union que les pays tiers, pour la première vague du programme en 2013. À l’issue d’une évaluation, 22 propositions de programmes ont été retenues en vue d’un cofinancement, dont 16 ciblent le marché intérieur et 6 les pays tiers. Deux des programmes sélectionnés ont été proposés par plusieurs États membres. Parmi les pays ou régions tiers visés figurent la Russie, la Chine, l’Amérique du Nord, l’Asie du Sud-Est, la Norvège, la Suisse, l’Ukraine, l’Inde et la Corée du Sud.

La liste complète des programmes et des budgets adoptés aujourd’hui figure en annexe.

Contexte

En 2000, le Conseil a décidé que l’Union européenne pouvait contribuer au financement de mesures visant à faire connaître des produits agricoles et des denrées alimentaires ou à en promouvoir la commercialisation sur le marché intérieur de l’Union et dans les pays tiers. Le budget total disponible pour ces programmes de promotion s’élève à quelque 55 millions € par an.

Les mesures financées peuvent prendre la forme de campagnes de relations publiques, promotionnelles ou publicitaires, destinées en particulier à mettre en valeur les avantages des produits de l’Union, notamment en ce qui concerne la qualité, l’hygiène et la sécurité des aliments, la qualité nutritive, l’étiquetage, le bien-être des animaux ou les méthodes de production respectueuses de l’environnement. Elles peuvent également couvrir la participation à des manifestations et à des foires, des campagnes d’information sur le régime de l’Union relatif aux appellations d’origine protégées (AOP), aux indications géographiques protégées (IGP) et aux spécialités traditionnelles garanties (STG), ainsi que l’information sur les systèmes de qualité et d’étiquetage de l’Union et sur la production biologique, ou encore des actions d’information sur le système des vins de qualité produits dans des régions délimitées (v.q.p.r.d.). L’Union européenne finance jusqu’à 50 % du coût de ces actions (jusqu’à 60 % pour les programmes visant à encourager la consommation de fruits et légumes auprès des enfants, ou pour les actions d’information sur les modes responsables de consommation de boissons et sur les dangers de la consommation excessive d’alcool), la partie restante étant prise en charge par les organisations professionnelles et/ou interprofessionnelles qui les ont proposées et dans certains cas aussi par les États membres concernés. Pour la promotion sur le marché intérieur et dans les pays tiers, les organisations professionnelles intéressées peuvent soumettre leurs propositions aux États membres deux fois par an. Les États membres communiquent ensuite à la Commission la liste des programmes qu’ils ont choisis ainsi qu’une copie de chaque programme. La Commission examine alors les programmes et se prononce sur leur admissibilité.

Url description : Presse de la Commission européenne

Url : http://europa.eu/rapid/press-release_IP-13-369_fr.htm