… ET LA LITUANIE SUIVIT

18 juillet 2013

Schéma de financement : 2013-07-18

Amorce :

Depuis le 1er juillet et jusqu’au 31 décembres 2013, la Lituanie a pris la suite de l’Irlande à la tête du Conseil de l’union européenne. Pendant six mois, la Lituanie présidera donc les Conseils des ministres des Etats membres de l’UE.

Texte :

Quelques jours après sa prise de position officielle, la présidente a présenté l’agenda de la Lituanie pour les six mois à venir.

Les défis sont nombreux : maîtriser la crise, réduire le chômage des jeunes européens, encourager le développement durable …  Mais pour une économie qui connaît actuellement la plus rapide croissance en Europe, ils sont loin d’êtres insurmontables.
• Trouver un accord sur le budget entre les Etats membres et s’assurer que tous puissent bénéficier des financements prévus dans le budget de l’Union européenne dès le début de 2014
• Trouver un accord sur près de 70 textes législatifs sur  la mise en œuvre du budget
• Développer et créer d’ici à 2015 le marché intérieur de l’énergie, du numérique et des services afin d’améliorer la compétitivité de l’UE

La conférence sur l’achèvement du marché intérieur prévue pour les 4 et 5 novembre 2013 à Vilnius,  devra décider des projets les plus importants pour l’Europe.
• S’engager dans  un large plan de numérisation de l’économie européenne, dont il sera notamment question lors du Conseil européen d’octobre 2013 et de la Conférence européenne sur la recherche et l’innovation (ICT2013) de début novembre 2013
• Finalement, s’engager pleinement dans les négociations des accords de libre-échange avec les Etats-Unis et le Japon et dynamiser l’intégration des partenaires orientaux de l’Union européenne
La présidence devrait ainsi, lors du sommet de Vilnius de novembre, signer l’accord d’association avec l’Ukraine, mener à bien des négociations et parapher des accords avec la Moldavie, la Géorgie et l’Arménie.

A la suite de ces six mois, la Grèce prendra à son tour le relais et proposera son propre agenda pour 2014.