FEAD : 77 millions d’euros pour la Lituanie

30 octobre 2014

Chapeau : La Commission approuve le programme de la Lituanie qui bénéficiera de 77 millions d’euros provenant du Fonds européen d’aide aux plus démunis

Schéma de financement : 2014-10-30

Programme 2014 2020 : Oui

Amorce :

La Commission européenne a approuvé aujourd’hui le programme opérationnel présenté par la Lituanie pour mettre en œuvre le nouveau Fonds européen d’aide aux plus démunis (FEAD).

Texte :

La Lituanie recevra 77 millions d’euros (prix courants) pendant la période 2014-2020 pour soutenir la fourniture d’aide alimentaire et de produits d’hygiène de base aux personnes qui sont le plus dans le besoin sur son territoire. Cette somme sera complétée par 13 millions d’euros provenant de ressources nationales.

En Lituanie, les ressources du FEAD serviront à financer les colis alimentaires destinés à 300 000 personnes et maintiendront donc l’assistance fournie à partir de 2006 par le précédent programme européen de distribution de denrées alimentaires aux personnes les plus démunies (PEAD). À compter de 2016, la fourniture de produits d’hygiène de base complétera l’aide alimentaire. En outre, les organisations partenaires organiseront des mesures d’accompagnement visant à favoriser l’intégration sociale des plus démunis.
Aujourd’hui, la Commission européenne a également approuvé le programme opérationnel de la Lettonie relatif au FEAD (voir IP/14/1234).

Contexte

Institué en janvier 2014, le Fonds européen d’aide aux plus démunis (FEAD) est un symbole fort de la solidarité européenne. Son principal objectif est de briser le cercle vicieux de la pauvreté et du dénuement, en apportant une assistance non financière à certains des citoyens européens les plus vulnérables.
En termes réels, 3,8 milliards d’euros ont été alloués au FEAD pour la période 2014-2020. Le Fonds aidera à renforcer la cohésion sociale en atténuant les formes de pauvreté les plus graves. Il contribuera également à la réalisation de l’objectif de la stratégie Europe 2020 dans ce domaine, qui est de réduire la population touchée ou menacée par la pauvreté et l’exclusion sociale d’au moins 20 millions de personnes d’ici à 2020.

Le FEAD soutiendra les actions des 28 États membres visant à proposer un large éventail de mesures d’assistance non financière aux plus démunis — qu’il s’agisse d’individus, de familles, de ménages ou de groupes composés de ces personnes. Cette assistance peut comprendre des denrées alimentaires, des vêtements et d’autres biens essentiels à usage personnel, comme des chaussures, du savon ou du shampooing. Le Fonds peut également être mobilisé pour des actions favorisant l’intégration sociale.

Chaque État membre définira le groupe cible constituant les «personnes les plus démunies» dans son programme opérationnel national. Les États membres pourront ensuite choisir sous quelle forme ils souhaitent apporter leur aide (denrées alimentaires, biens de base ou une combinaison des deux), ainsi que les méthodes de distribution de celle-ci, en fonction de la situation spécifique de leur pays et de leurs préférences. Le programme européen de distribution de denrées alimentaires aux personnes les plus démunies (PEAD) a été, à partir de 1987, une importante source d’approvisionnement pour les organisations travaillant en contact direct avec les personnes les plus défavorisées, à qui elles fournissaient des produits alimentaires. Ce programme avait été créé pour utiliser au mieux les surplus d’une production agricole alors excédentaire.

Du fait de l’épuisement attendu des stocks d’intervention et de leur grande imprévisibilité entre 2011 et 2020, à la suite des réformes successives de la politique agricole commune, le PEAD a été interrompu fin 2013 et remplacé depuis par le FEAD.

Url description : Presse de la Commission européenne

Url : http://europa.eu/rapid/press-release_IP-14-1233_fr.htm

Url info description: http://europa.eu/rapid/press-release_IP-14-1233_fr.htm

Url info: http://europa.eu/rapid/press-release_IP-14-1233_fr.htm