FSE : 1 milliard pour la Bulgarie

1 décembre 2014

Chapeau : FSE en Bulgarie

Schéma de financement : 2014-11-28

Programme 2014 2020 : Oui

Amorce :

Fonds social européen: plus d’un milliard d’euros pour l’emploi et l’inclusion sociale en Bulgarie.

Texte :

La Commission européenne a adopté aujourd’hui le programme opérationnel bulgare «Développement des ressources humaines» pour la mise en œuvre du Fonds social européen (FSE) au cours de la période 2014-2020.

Ce programme définit les priorités et les objectifs encadrant la dotation de 1,092 milliard d’euros (dont 939 millions proviennent du budget de l’UE, y compris 55 millions au titre de l’initiative pour l’emploi des jeunes) qui contribuera à créer des emplois et à renforcer la cohésion sociale en Bulgarie.

Le programme poursuit deux objectifs généraux:

– Stimuler l’emploi et réduire l’exclusion sociale et la pauvreté. L’investissement concernera les priorités suivantes:L’emploi sera stimulé par des projets (environ 550 millions d’euros) visant à améliorer l’accès à l’emploi et à aider les chômeurs de longue durée et les jeunes, en particulier ceux qui ne travaillent pas, ne suivent pas d’études ou de formation, jusqu’à l’âge de 29 ans. L’amélioration des services publics de l’emploi jouera un rôle essentiel et d’autres services équivalents seront mis en place. L’emploi indépendant et la capacité de s’adapter rapidement au changement seront encouragés. En outre, les citoyens de tous les groupes et tranches d’âge se verront offrir des possibilités d’apprentissage tout au long de la vie. Les travailleurs et les demandeurs d’emploi bénéficieront d’une aide à l’acquisition de nouvelles compétences et qualifications afin d’améliorer leurs perspectives de carrière.

– Environ 286 millions d’euros seront consacrés à des mesures en faveur de l’inclusion sociale. Ces dernières cibleront des groupes tels que les jeunes et les citoyens plus âgés, les personnes handicapées et des minorités comme les Roms. L’entrepreneuriat social et l’accès à la formation professionnelle seront encouragés, de même que l’amélioration de l’accès aux services de soins et de protection sociale.

– Le programme opérationnel financera également des améliorations aux services publics chargés de l’emploi et des questions sociales ou liées à la santé. Le financement des échanges transnationaux de bonnes pratiques contribuera à la réalisation de cet objectif.

Au cours de la période de financement, ce programme devrait renforcer les qualifications de quelque 100 000 personnes, permettre à 28 000 demandeurs d’emploi de trouver un emploi et, en outre, faire bénéficier 17 000 jeunes de mesures d’emploi et de formation. Quelque 160 000 personnes bénéficieront de possibilités d’apprentissage tout au long de la vie, et plusieurs milliers d’enfants, notamment les enfants handicapés, auront un meilleur accès aux soins de santé.

Contexte

Le 7 août, la Commission européenne a adopté un «accord de partenariat» avec la Bulgarie qui définit la stratégie à mettre en œuvre pour l’utilisation optimale des crédits des Fonds structurels et d’investissement européens dans les régions et les villes de ce pays pour 2014-2020 (IP/14/910). Les priorités d’investissements et les mesures concrètes sous-tendant les objectifs de l’accord de partenariat s’articuleront en trois programmes opérationnels cofinancés par le FSE (développement des ressources humaines, science et éducation et bonne gouvernance), qui permettront de choisir, d’exécuter, de suivre et d’évaluer les projets en fonction des priorités et des cibles convenues avec la Commission.

Le Fonds social européen (FSE) joue un rôle fondamental en soutenant les investissements des États membres dans le capital humain et, partant, en renforçant la compétitivité de l’économie européenne au moment où celle-ci commence à sortir de la crise. Chaque année, le FSE apporte une assistance à plus de 15 millions de personnes en les aidant à améliorer leurs compétences, en facilitant leur intégration sur le marché du travail, en contribuant à la lutte contre l’exclusion sociale et la pauvreté et en accroissant l’efficacité des administrations publiques.
En 2014-2020, pour la première fois dans l’histoire de la politique de cohésion de l’UE, un budget minimum, représentant au moins 23,1 % (au niveau de l’UE) du financement au titre de la politique de cohésion, a été alloué au FSE.

Url description : Presse de la Commission européenne

Url : http://europa.eu/rapid/press-release_IP-14-2228_fr.htm?locale=en

Url info description: http://europa.eu/rapid/press-release_IP-14-2228_fr.htm?locale=en

Url info: http://europa.eu/rapid/press-release_IP-14-2228_fr.htm?locale=en