H2020 : Innovation dans les classes avec Poppy

29 octobre 2014

Chapeau : Poppy, le premier robot humanoïde en libre accès

Schéma de financement : 2014-10-29

Programme 2014 2020 : Oui

Ispcrd : Oui

Amorce :

Poppy, le robot open-source imprimé en 3D qui devrait être source d’innovation dans les classes

Texte :

Voici Poppy, le premier robot humanoïde en libre accès (open-source) complet et imprimé en 3D (@poppy_project). Poppy est un robot que tout un chacun peut construire et programmer. Il ne s’agit pas seulement d’un outil destiné aux scientifiques et aux ingénieurs: l’équipe de développeurs a pour objectif qu’il devienne partie intégrante de la formation dans les écoles, donnant ainsi la possibilité aux étudiants de mener des expériences. Poppy a été mis au point en France par l’équipe Flowers d’INRIA qui crée des modèles informatiques et robotiques dans le but de comprendre les processus de développement chez l’homme.

Construire son propre robot Le corps de Poppy est imprimé en 3D et son comportement est contrôlé par un logiciel en libre accès, ce qui signifie que les utilisateurs peuvent concevoir des éléments rapidement et facilement, et programmer le comportement de leur robot eux-mêmes. Le Dr. Oudeyer précise: «Le matériel et le logiciel sont en libre accès.

Il n’existe pas un robot humanoïde Poppy unique, mais autant de versions qu’il y a d’utilisateurs. De ce fait, il est très attractif car d’un simple outil technologique il est devenu une véritable plateforme sociale». Le fait que le matériel et le logiciel soient accessibles et libres permet aux utilisateurs de faire l’expérience de construire leur propre robot pour la première fois. Poppy est désormais également compatible avec la plateforme Arduino, qui permet au robot d’interagir avec d’autres dispositifs électroniques, notamment des vêtements intelligents, l’éclairage, des capteurs et des instruments de musique.

Le «Do It Yourself» dans les écoles

Le Dr. Oudeyer prévoit d’étendre l’utilisation de cette technologie au-delà des laboratoires de recherche, notamment au secteur de l’éducation.

La plateforme Poppy a vu le jour grâce au projet «Explorers» financé par l’ERC, dans le cadre duquel le Dr. Oudeyer étudie les mécanismes d’apprentissage et de développement à l’aide de robots.
Grâce au financement qu’il a reçu de l’ERC, le Dr. Oudeyer a pu développer des capacités de résolution de problèmes et de raisonnement critique en robotique. Il espère que les étudiants en sciences, code et conception informatiques seront en mesure de s’entraîner en utilisant Poppy et peut-être, plus tard, de trouver un emploi dans le secteur de la robotique.

Le projet «Explorers», d’un montant de 1,5 million d’euros, se poursuivra jusqu’en 2015. Le jeu traverse les frontières Poppy permettra également aux utilisateurs d’échanger leurs idées et résultats dans un esprit d’ouverture et de collaboration par l’intermédiaire d’une plateforme web spécifique qui rassemblera des intervenants par-delà les frontières de l’école, de l’art, de la science et de l’industrie.
L’équipe du Dr. Oudeyer a déjà utilisé Poppy dans d’autres domaines, notamment celui des arts. Dans le cadre d’un programme de résidence d’artiste en cours intitulé «Êtres et numériques», l’équipe a travaillé avec un danseur et un artiste plasticien afin d’explorer les émotions et les perceptions des gestes et des mouvements du corps en utilisant le robot (en savoir plus). L’équipe espère étendre ces expériences à d’autres performances artistiques.

Contexte

Le Conseil européen de la recherche (ERC), créé en 2007 par l’Union européenne, est la première agence de financement paneuropéenne pour une recherche exploratoire. Il a pour objectif de stimuler l’excellence scientifique en Europe en encourageant la concurrence pour l’obtention des financements entre les chercheurs les plus brillants et les plus créatifs de toutes nationalités et de tous âges. L’ERC entend aussi attirer en Europe les meilleurs chercheurs du monde entier.
Dans le cadre du nouveau programme de l’Union pour la recherche et l’innovation Horizon 2020, le budget de l’ERC a été sensiblement augmenté, à plus de 13 milliards d’euros.

Url description : Presse de la Commission européenne

Url : http://europa.eu/rapid/press-release_IP-14-1211_fr.htm

Url info description: http://europa.eu/rapid/press-release_IP-14-1211_fr.htm

Url info: http://europa.eu/rapid/press-release_IP-14-1211_fr.htm