HORIZON 2020 : 485 millions d’euros pour les jeunes chercheurs d’excellence

13 janvier 2015

Chapeau : HORIZON 2020 : 485 millions d'euros pour les jeunes chercheurs d'excellence

Schéma de financement : 2015-01-13

Programme 2014 2020 : Oui

Amorce :

Le Conseil européen de la recherche (CER) offre, sur la base d’une concurrence à l’échelle de l’Union, un financement attractif et flexible qui doit permettre aux chercheurs créatifs et talentueux et à leur équipe d’explorer les voies les plus prometteuses à la frontière de la science

Texte :

Cette année, les subventions sont accordées à des chercheurs de 38 nationalités travaillant dans 180 institutions situées dans toute l’Europe: l’Allemagne (70 subventions) et le Royaume-Uni (55 subventions) occupent le haut du tableau, suivis par la France (43) et les Pays-Bas (34). Les autres chercheurs viennent d’ Autriche, de Belgique, de République tchèque, du Danemark, de Finlande, de Hongrie, d’Irlande, d’Israël, d’Italie, de Norvège, du Portugal, de Roumanie, de Serbie, d’Espagne, de Suède et de Turquie. Le CERN en Suisse compte aussi un projet subventionné.

Environ 40 chercheurs ne sont pas de nationalité européenne: on compte par exemple parmi les bénéficiaires des chercheurs nord et sud-américains, asiatiques, australiens, néo-zélandais et russes. Nombre d’entre eux étaient déjà basés en Europe.

En outre, 18 chercheurs viennent s’installer en Europe pour réaliser leurs projets financés par le CER, notamment 13 Européens de retour dans l’Union et des scientifiques en provenance d’Australie et d’Amérique du Nord. Le CER remplit ainsi sa mission d’attirer davantage de chercheurs d’excellence en Europe.

L’âge moyen des chercheurs sélectionnés se situe autour de 35 ans.

Contexte

Cette septième édition du concours pour l’attribution de subventions de démarrage est la première à avoir lieu dans le cadre du programme Horizon 2020 de l’UE. Elle a attiré 3 273 candidats, dont 10 % ont été sélectionnés. Les bénéficiaires sont répartis comme suit: 143 dans le domaine des sciences physiques et de l’ingéniérie, 124 dans le domaine des sciences de la vie et 61 dans le domaine des sciences humaines et sociales. Cette année, la part des bénéficiaires femmes est passée à 33 %, contre 30 % l’année dernière.

Le financement permettra aux bénéficiaires des subventions de démarrage de former leurs propres équipes de chercheurs, en faisant appel à plus de 1 400 doctorants et post-doctorants. Le CER contribue ainsi à soutenir une nouvelle génération de chercheurs de haut niveau en Europe.

Les subventions de démarrage du CER sont accordées à des chercheurs de toute nationalité ayant cumulé deux à sept ans d’expérience depuis l’obtention de leur doctorat (ou d’un diplôme équivalent) et dont le parcours scientifique se révèle particulièrement prometteur. Ceux-ci doivent effectuer leurs recherches au sein d’un organisme de recherche public ou privé situé dans un État membre de l’UE ou un pays associé. Le financement (jusqu’à 2 millions d’euros par subvention) est accordé pour une durée maximale de cinq ans.

Le Conseil européen de la recherche (CER), créé en 2007 par l’Union européenne, est la première agence de financement européenne pour la recherche exploratoire d’excellence. Chaque année, il sélectionne et subventionne les chercheurs les plus brillants et les plus créatifs de toutes nationalités et de tous âges pour la réalisation de projets d’une durée de cinq ans basés en Europe. Le CER entend aussi attirer en Europe les meilleurs chercheurs du monde entier. À ce jour, il a financé plus de 4 500 chercheurs de premier plan à différents stades de leur carrière.

Url description : European Commission press

Url : http://europa.eu/rapid/press-release_IP-14-2634_en.htm