HORIZON 2020 se penche sur l’astronomie

15 septembre 2014

Chapeau : Cette édition de CORDIS Express se penche sur des projets de recherche liés à l'astronomie et à l'exploration spatiale.

Schéma de financement : 2014-09-15

Programme 2014 2020 : Oui

Amorce :

CORDIS Express: Pénétrer l’inconnu grâce à la recherche sur l’astronomie.

Texte :

L’observation des étoiles est une fascination de l’humain depuis la première fois que nous nous sommes tournés vers le ciel nocturne. L’astronomie a progressé énormément depuis que ces premiers regards et nos études de l’Univers commencent à fournir des réponses à certaines des questions les plus fondamentales du genre humain. Jamais auparavant au cours de notre histoire nous en avons compris autant sur la naissance de notre Univers ainsi que sur la formation et l’évolution des galaxies.

Des centaines de systèmes planétaires ont désormais été découverts autour d’autres étoiles. Selon les prévisions des experts, nous devrions bientôt découvrir des planètes semblables à la Terre et peut-être des signes de vie dans leurs atmosphères. Parmi ces experts citons Seth Shostak, astronome sénior au SETI (Search for Extraterrestrial Intelligence, soit la recherche pour l’intelligence extraterrestre), qui a déclaré que nous pourrions trouver la vie au-delà de la Terre dans les deux décennies à suivre si simplement nous en faisions une priorité plus élevée. Il précise, «Je veux parler de toute sorte de vie, dont les espèces à cellule unique et microscopique indubitablement dominantes. Mais évidemment, je veux trouver une vie intelligente; celle qui pourrait se joindre à la conversation.»

Ces découvertes et les explorations en cours ne sont pas seulement très passionnantes à un niveau scientifique, universitaire et philosophique, mais contribuent également concrètement à nos vies sur Terre en ce moment précis. Du moins c’est ce que pensent de nombreux Européens. D’après un sondage Eurobaromètre publié en début d’année, presque six Européens sur 10 pensent que les activités spatiales contribuent à la création d’emplois dans l’UE. Ils estiment également que les technologies spatiales ont le rôle qui permet d’aider à éviter des menaces telles que les astéroïdes, les comètes et les collisions de débris spatiaux.

Au cœur de la découverte des nouveaux systèmes planétaires et de la quête en cours pour trouver une planète comme la nôtre se trouvent des équipes de recherche dédiées, de grandes infrastructures de recherche et des technologies telles que les observatoires optiques, radioastronomiques et de rayons cosmiques terrestres ainsi que des installations informatiques à grande échelle. Et l’Europe n’est pas à la traîne lorsqu’il s’agit d’excellence astronomique; l’Observatoire européen austral (ESO) construit et exploite un ensemble de télescopes terrestres astronomiques parmi les plus avancés au monde.

Entre-temps, le programme Horizon 2020 de l’UE alimentera de façon enthousiaste la recherche spatiale européenne au fil des années à venir. La recherche spatiale de l’UE est identifiée par le programme comme une des technologies industrielles clés de l’Europe soulignant ainsi son potentiel pour l’innovation et la compétitivité de l’UE.

Cette édition de CORDIS Express se penche sur certains des projets de recherches liés à l’astronomie et à l’exploration spatiale qui sont déjà en cours en Europe.

Url description : Presse de la Commission européenne

Url : http://cordis.europa.eu/news/rcn/121736_fr.html

Url info description: http://cordis.europa.eu/news/rcn/121736_fr.html

Url info: http://cordis.europa.eu/news/rcn/121736_fr.html